En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Course à la C1

Le Napoli dauphin, Higuaín requin

C’était l’avant-dernière soirée de Serie A de la saison et elle déterminait les places européennes. Sans surprise, le Napoli conserve la seconde et file directement en Ligue des champions, rendant vaine la victoire de la Roma sur le terrain d’un Milan aux abois.

Modififié
L'art et la manière d'entrer dans l'histoire, Higuaín contrôle de la poitrine un ballon anodin dans la surface et enchaîne par un retourné qui lobe le portier adverse. Nous sommes à la 71e minute de jeu, et Pipita efface le record de 35 buts de Gunnard Nordahl qui tenait depuis 66 ans. Chapeau. La Roma aura tout fait pour aller chercher cette seconde place en se débarrassant sans forcer d’un Milan complètement amorphe, mais elle se doutait bien que le Napoli se serait difficilement loupé face à un Frosinone déjà en Serie B. Soirée historique aussi pour la possible qualif de Sassuolo en Ligue Europa.

Et Hamšík égala Maradona


En 2009, Milan-Roma valait la der de Maldini à San Siro. Sept ans plus tard, c’est Abbiati qui fait ses adieux au club rossonero, le dernier sénateur s’en est donc ainsi allé, ainsi que le dernier pan du grand Milan. D’ailleurs, Mexès porte le brassard de capitaine ce soir. Les Milanais, avec un nouveau maillot sans rayures derrière et Locatelli titulaire à 18 ans, ont plus de raison de s’imposer que les Romains, mais l’approche est une fois de plus totalement loupée. Alignée en 4-3-1-2 avec Pjanić en soutien des flèches égyptiennes, la Roma contrôle tranquillement et, après une première tentative de Salah, sur un gros loupé d’Alex, ouvre le score à la 18e minute de jeu par l’intermédiaire de son meilleur buteur. À noter la louche parfaite de Strootman pour lancer l’ancien Bâlois envoyé en un contre un face à Donnarumma.

À ce moment, les Giallorossi repassent temporairement devant un Napoli rapidement en supériorité numérique face à Frosinone. En effet, Gori s’est fait expulser pour avoir shooté Insigne avec le ballon à la suite d'un coup franc sifflé en sa défaveur. Déjà opposés à une équipe reléguée, les Azzurri n’en demandaient pas tant, mais trouvent une belle résistance. Un raté d’Higuaín, une transversale d’Insigne et un duel Callejón-Zappino sont les seules réelles opportunités que des Ciciocari bien compacts concèdent à leurs adversaires. Et alors que la stat de 82 % de possession de balle vient d’apparaître à l’écran, Hamšík décide qu’il est temps de concrétiser cette surdomination et envoie un centre de Ghoulam dans les buts. Le Slovaque plante son 81e but en championnat avec le Napoli et égale Maradona. Pendant ce temps, à San Siro, Donnarumma s’emploie pour éviter le 2-0…

Et Higuaín fit tomber Nordhal


Le suspense n’aura duré qu’une demi-mi-temps, le Napoli peut donc se concentrer sur son deuxième objectif, faire marquer le plus de buts possible à Higuaín. Jusque-là crispé par l’enjeu, Pipita se libère en réceptionnant un centre en retrait d’Allan faisant suite à une superbe percée dans la surface, et ça fait 34 buts et 2e place blindée. Du coup, on rezyeute sur l’autre match et on se rend compte que Balotelli a été sorti dès la pause, Luiz Adriano prenant sa place. Super Mario conclura donc son championnat à un but (en 19 matchs), comme l’an dernier avec Liverpool. Le Milan demeure inerte et concède le 2-0, le service millimétré est cette fois signé Pjanić pour El Shaarawy qui contrôle et bat Donnarumma. Par respect envers le club avec lequel il est encore sous contrat, le Pharaon n’exulte pas. Classe.

Vu que l’histoire est bien faite, le 35e but d’Higuaín arrive au moment où Totti fait son entrée en jeu à San Siro pour tirer un coup franc à deux dans la surface que le portier rossonero repousse. Et vinrent la 71e minute et le record du Brestois avec son premier triplé de la saison à la clé. Le Milan, lui, continue de sombrer en encaissant un but d’Emerson avant de sauver l'honneur par Bacca (18e pion pour lui). Sassuolo n’aurait même pas eu besoin de battre l’Inter, mais ils ont préféré assurer en s'imposant 3-1. Une (probable) défaite du Milan en finale de Coupe d’Italie contre la Juventus samedi prochain enverra le club neroverde en Ligue Europa au bout de sa troisième saison parmi l’élite. 7e, le Diavolo devra se contenter de l'Intertoto. Ah bah non, ce sera sûrement une troisième saison sans Europe. Tu vends quand Silvio ?

Naples 4-0 Frosinone

Buts : M. Hamšík (44e), Higuaín (52e, 62e, 71e)

Milan AC 1-3 AS Roma

Buts : Bacca (86e) pour les Milanais // Mohamed Salah (19e), El Shaarawy (59e), Emerson (82e) pour la Louve

Sassuolo 3-1 Inter

Buts : Politano (6e, 39e), Pellegrini (26e) pour Sassuolo // Palacio (31e) pour les Intéristes


  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A

    Par Valentin Pauluzzi
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88