La pépite du week-end - Italie - Sampdoria

Eric Maggiori

Le mythe d’Icardi

À 19 ans, l’Argentin Mauro Icardi a inscrit hier soir son premier but en Serie A. Mais il ne l’a pas fait contre n’importe qui. Le jeune attaquant a scoré lors du derby face au Genoa, envoyant l’ennemi à la dernière place du classement.

Note
5 votes
5 votes pour une note moyenne de 5/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Icardi, lors de son arrivé à la Sampdoria
Icardi, lors de son arrivé à la Sampdoria
Des buts, Mauro Icardi en a marqué. Un bon paquet. 19, la saison dernière, avec l’équipe réserve de la Sampdoria. Mais en Serie A, il n’avait pas encore fait trembler les filets. L’instant T a eu lieu, dimanche, à la 88e minute du derby génois. La Sampdoria mène 2-1, mais est sous pression, après la réduction du score d’Immobile. L’équipe de Ferrara a une bonne balle de contre, Icardi s’en saisit et fusille Sébastien Frey. Explosion dans le stade. La Sampdoria remporte le derby, un an et six mois, tout rond, après avoir perdu ce même derby à la 90e minute et le fameux but de Boselli qui avait envoyé la Samp vers la Serie B. Icardi, lui, est aux anges. En l’absence de son buteur Pozzi, Ciro Ferrara avait quasiment été contraint de le titulariser, seul à la pointe de l’attaque. Il a donc dû attendre la 88e minute avant d’être récompensé. « J’ai couru pendant toute la rencontre, de la première à la dernière minute. Je suis très fatigué, mais je suis tellement heureux. C’est un véritable rêve pour moi : nous remportons le derby, et je marque devant notre merveilleux public », a-t-il assuré, des étoiles dans les yeux, à la fin de la rencontre. Le début d’une idylle ?

Le choix du cœur

Mauro Icardi n’est donc pas arrivé à Gênes cet été. Son histoire à la Sampdoria débute en janvier 2011. Icardi est alors âgé de 17 ans et joue… au Barça. Oui oui, au Barça. Enfin, au Barça des jeunes, pas en équipe première, évidemment. Plutôt que de rester à Barcelone, il décide de tenter l’aventure italienne et rejoint donc la Sampdoria en prêt au mercato hivernal. Encore jugé trop jeune, il ne fait toutefois pas ses débuts en Serie A et voit de loin l’inéluctable chute du club vers la Serie B. En juillet 2011, malgré la relégation, la Sampdoria débourse les 400 000 euros prévus dans la clause du prêt et acquiert définitivement le joueur. S’il s’entraîne avec l’équipe première pendant l’été, il est cependant placé dans l’équipe Primavera pour le reste de la saison. Là-bas, il réalise des merveilles et explose littéralement. En 23 rencontres de championnat, il inscrit la bagatelle de 19 buts, ce qui en fait le meilleur buteur du championnat Primavera. Intéressé par son fort potentiel, le sélectionneur italien des moins de 19 ans, Alberigo Evani (un ancien de la Samp, justement) décide de le convoquer en avril 2012 pour un match contre la Hongrie. Icardi a en effet des origines italiennes, qui lui permettraient de choisir la Squadra Azzurra.

Choix fort, il décline l’offre. Son rêve est clair : jouer avec le maillot de l’Argentine. Et ce rêve ne va pas tarder à se réaliser. Le 26 juillet, Marcelo Trobbiani, le coach des U20 argentins, le sélectionne pour un amical contre l’Allemagne. Quelques semaines plus tard, lors du Torneo di Alcúdia disputé à Valence, il inscrit ses premiers buts internationaux, contre le Japon et la Turquie. « C’est un joueur avec un très fort potentiel. Je suis très heureux qu’il ait choisi l’Argentine. Je pense que s’il continue ainsi, il pourra être une pièce maîtresse de l’équipe d’Argentine dans les prochaines années », assure alors le sélectionneur. Avec la Samp, c’est le même bonheur. Le 12 mai 2012, il dispute son premier match pro, en Serie B, face à la Juve Stabia. Devinez quoi ? Bah c’est lui qui inscrit le but de la victoire à la 84e minute (1-2), permettant à la Samp d’accrocher les play-offs pour remonter en Serie A. La suite, on la connaît. La Samp remporte les play-offs, remonte, et Icardi est définitivement intégré à l’équipe première.

Un système de jeu pas adapté

Mais une question se pose. Comment Icardi s’est-il retrouvé au Barça, et, surtout, pourquoi a-t-il décidé de quitter la Catalogne ? L’histoire raconte que l’attaquant est arrivé à Barcelone en 2008, à l’âge de 15 ans. Sa famille, à cause de la crise économique, avait décidé de quitter l’Argentine en 2002, alors que Mauro n’est âgé que de 9 ans. Adieu Rosario, sa ville natale, et bonjour Las Palmas, en Espagne. Fou de foot, Icardi s’inscrit au club local de l’Unión Deportiva Vecindario, une équipe qui évolue actuellement en troisième division espagnole. Avec les formations de jeunes, il pète les compteurs. Ses statistiques officielles (sur son site personnel) disent qu’il claque 384 buts en six ans avec le maillot des Blanquinegros (dont 122 buts inscrits la première saison avec les « Benjamín »). Voilà peut-être pourquoi le Barça, toujours à l’affut des nouvelles pépites, vient le voir lors de l’été 2008. Mais les Catalans ne sont pas les seuls sur le coup, puisque le Real Madrid, Valence, le FC Séville, La Corogne, Liverpool et Arsenal se disputent le jeune Argentin.

C’est finalement le Barça qui remporte l’enchère, en lui faisant signer un contrat jusqu’en 2013. Et Icardi va immédiatement donner le change. Lors de sa première saison en Catalogne, il plante 20 buts avec l’équipe Juvenil B. La saison suivante, il remporte même le titre de meilleur buteur de sa catégorie. Son rêve est alors de jouer aux côtés de Lionel Messi. Pourtant, quelques mois plus tard, il décide de quitter le Barça. Pourquoi ? Son agent, Abián Morano, s’était alors expliqué : « Mauro n’arrivait plus à évoluer comme il le souhaitait au Barça, c’est pour cela que nous avons décidé qu’il était mieux pour lui d’aller dans un autre club comme la Sampdoria, qui l’a fortement voulu. Il quitte le club parce que nous avons compris que le système de jeu du Barça n’était plus adapté à Mauro. » Pourtant, cet été, le Barça a tenté une approche, en se disant que, peut-être, Icardi aimerait bien revenir. Le joueur a décliné. Il ne veut plus que la Sampdoria. Il veut s’y imposer. Depuis dimanche soir, il tient une place toute particulière dans le cœur des tifosi. Ou comment débuter une belle histoire sur des bases solides.


Futbol Club Barcelona les billets pour le prochain match à partir 18 €

Eric Maggiori

Parier sur les matchs de FC Barcelone

 





Votre compte sur SOFOOT.com

2 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par Superman le 20/11/2012 à 10:00
      

    Plus cas espérer qu'il se brule pas les ailes

  • Message posté par maxlojuventino2 le 20/11/2012 à 14:46
      

    j'ai vu le match le gars a sérieusement vendangé... Il m'a pas fait une forte impression, mais après il n'a que 19 ans alors il a toute sa carrière pour devenir fort devant le but. Je lui souhaite en tout cas.


2 réactions :
Poster un commentaire