1. //
  2. // Quarts
  3. // Juventus-FC Barcelone (3-0)

Le mur du Piémont

Ils sont cyniques, brutaux et décisifs, mais putain qu'ils sont beaux. Oui, voir une défense en action peut être jouissif. La Juventus l'a une nouvelle fois prouvé mardi soir face au Barça. Et à la fin, c'est Allegri qui gagne.

Modififié
Ces mecs le savent. Leur destin est ainsi fait, les murs de gosses ne sont pas pour eux. Devenir un jour défenseur, c'est avant tout refuser la lumière. Le devenir à la Juventus, c'est épouser une culture et accepter de livrer son corps à la cause d'une philosophie. Dans la bouche de Leonardo Bonucci, maître ciseleur, l'approche se décline de cette manière : « Sur le terrain, il m'arrive d'être un peu excessif. C'est juste parce que je veux montrer mon envie de combattre. Ce Bonucci dur, c'est juste un masque. (...) Avec les mecs de la BBC (Barzagli et Chiellini), on partage des valeurs importantes, comme le sentiment d'appartenance, le sens du sacrifice, l'humilité et l'attention portée aux détails. » Le Barça le savait, les chiffres le prouvaient.

La culture du millimètre


Tirer la Juve, c'était se préparer à regarder le cynisme dans les yeux et voilà, en quatre-vingt-dix minutes d'une manche aller, ce que les hommes de Massimiliano Allegri ont rendu sur leur propre pelouse. Une organisation parfaite, un ensemble fabriqué dans la culture du millimètre et l'attaque totalement maîtrisée d'une diligence catalane trouée tactiquement dès les premières minutes de la soirée. Allegri avait prévenu ceux qui voulaient « voir du spectacle » d'aller au cirque et ne voulait voir autour de lui que des âmes prêtes à souffrir. Puis les images. Bonucci qui réduit Neymar au statut de tout petit jouet. Chiellini qui glisse, se relève, hurle, marque, reglisse et va frapper la moindre main qu'il croise. Alex Sandro qui rit au visage de Messi, ne cesse de combiner avec Mandžukić et dessine tranquillement les contours de la gauche de demain. Dani Alves qui assure, Buffon qui jongle avec son âge, et la paire Pjanić-Khedira qui saupoudre l'ensemble de finesse tactico-technique. Et, devant, les vagues. Allegri le savait : « Le football est très simple et consiste en deux aspects qu'il faut maîtriser, l'attaque et la défense. Il n'y a pas de honte à bien savoir défendre. En fait, c'est tout aussi beau qu'un bon mouvement offensif. »

Docteur Giorgio


Voilà comment la Juventus a avant tout retourné le Barça mardi soir : par l'engagement, la rigueur et les couilles. Pour le romantisme et l'esthétisme, on repassera. Oui, avec la paire Bonucci-Chiellini, la manière n'importe pas toujours. Il faut accepter de voir des fautes avec, s'il le faut, un tacle plus appuyé que la moyenne, une anticipation supérieure et une exécution souvent parfaite. Le cœur et l'âme de cette Juventus sont là. Ses certitudes aussi. Car si l'on ne sait pas encore jusqu'où elle ira, on sait déjà comment elle ne tombera pas, ce qui est déjà beaucoup. Et, dans cette bataille, nos yeux se sont souvent arrêtés sur un homme : Giorgio Chiellini, trente-deux ans et diplômé jeudi dernier en master de gestion des entreprises à l'université de Turin. Son sujet ? « Le business-model de la Juventus FC dans un benchmark international. » Ses forces ? Multiples, au point que Bonucci a plusieurs fois expliqué lui avoir « tout volé avec les yeux » pour progresser. Face au Barça, la tour de Pise a une nouvelle fois été majestueuse, solide et en plus décisive. Comme le disait à la fin des années 90 Doc Gynéco, le « docteur devient correcteur pour sa patiente » . Sa patiente, cette fois, était catalane. Et ce matin, cette dernière n'a plus grand-chose pour espérer un retour identique à celui connu contre le PSG. L'histoire serait trop simple.




Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

On peut ne pas aimer la Juve mais la vérité c'est que ce club à une identité unique décennie après décennie, cette technique du dos rond et d'efficacité devant la cage, Incroyable. C'est jamais une équipe de galactiques mais des guerriers talentueux (époque Del Pierro Trezeguet Zambrotta Davids Tacchinardi)
Belle article hommage a la défense mais la juve fait un match complet ce soir, les 2 buts de Dybala sont superbes.
C'était pas non plus un match de coupe de france ou on compte sur un taupe pour tromper le gardien.
Ce qui est étrange avec Chiellini c'est son absolu manque d'esthétisme, je veux dire par là que tu comprends pas trop comment il fait, comment ses pieds s'arrangent pour dégager un ballon, porter la balle vers l'avant, mais immanquablement le danger est écarté. Un anti Barzagli dans le style, lui qui est toujours en contrôle et bien placé, mais la même finalité.

Si on ajoute à cela que c'est l'opposé de Thiago Silva dans le sens où il élève son niveau de jeu avec l'enjeu, ça devient impressionnant.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Et dire qu'on en avait acheté la moitié lorsqu'il était à Livorno et qu'on ne l'a pas compris.
En même temps, son jeu colle plus à l'esprit Juve...
C'est dommage, c'est clairement ce type de joueur qu'il nous manque pour passer un cap.
Peu de gens avaient anticipé à cette époque la dimension qu'il prendrait.
Il jouait encore latéral gauche et ses lacunes techniques cristallisaient les critiques.
Je dois dire que ce n'est pas le genre de défenseur qui me fascine habituellement mais lui est vraiment à part.
Quel guerrier, c'était jouissif de le voir annihiler salement toute incursion dans la surface.
Lq façon dont le tu décris me fais penser à un Sakho amélioré.

Si seulement Sakho pouvait atteindre le niveau de Chiellini...
alala.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Oui, Chiello est un peu un Sakho.

Le vice intelligent, les remontées balle au pieds, la qualité défensive en plus.

Mais sinon, en effet, ils sont gauchers tous les deux.
Note : 1
J'suis pas d'accord. Il est sublime à regarder jouer. Chiello King Kong ! <3
Clairement j'adore le regarder jouer. Il dégage une énergie.

Hier à un moment Messi essaye d'accélérer, bam une bonne faute avec la hanche et on en parle plus.
Et encore il a pas fini avec un bandeau autour de la tête
C'est un moment jouissif. Le type qui te donne envie de défendre.
Exactement. C est ce genre de joueur qui te donnent la vocation et l'envie de jouer en défense. La BBC sont clairement à part dans le paysage footballistique, ils sont tellement complémentaires qu on a l'impression qu ils ne forment qu'un et sans oublier notre gigi bien sur
Hier un pote m'a fait la remarque, on dirait qu'il court avec des palmes. Je trouve que c'est pas mal comme comparaison
einmaleinstern Niveau : CFA2
J'ai un mec comme ça dans ma team aussi, on dirait qu'il n'a jamais fait de sport mais derrière il te met 2 coup-francs dans le même match. La différence n'est que rarement mauvaise chose!
10 réponses à ce commentaire.
Cest comme lors d'une partie d'échec , avoir une bonne défense et stratégie pour bloquer l'adversaire et attendre le bon moment pour attaquer

Que ce soit les duels , la profondeur , la couverture , les centre , l'axe , la défense de la Juventus paraissait impassable ce soir.

Surtout face à Neymar Iniesta Messi qui garde la balle pendant 10ans sans qu'il y ai d'appel de balle...

Ce Barça là dans l'ensemble est pauvre à voir jouer
Gagnez pas la C1 les gars, Gigi serait capable de prendre sa retraite en juin sans attendre son ballon doré de fin de l'année et Bonucci pourrait avoir envie d'un nouveau défi après avoir tout gagné avec la Juve.
luigidibiagio Niveau : DHR
Pouah c'était jouissif niveau défensif hier: des tacles rageurs, des "épaule contre épaule" de bonhommes, des jaillissements dans les pieds au dernier moment, c'était aussi beau à voir derrière que les combinaisons devant !
Claude le Gentil Niveau : National
Note : 4
Génial. C'était la rencontre attendue, après un enchaînement de match à se préparer intelligemment, entre objectif en coupe et championnat.

L'équipe type en pleine forme, sur les deux pieds et prêt à mordre du barcelonais dans leurs 20 mètres avec un dispositif résolument offensif.

Un premier rideau rude, avec une superbe préparation tactique : une fois Mathieu confirmé sur la feuille de match, le plan était clair : En phase defensive, on attaque tout les joueurs, sauf lui. L'entonnoir limitait les offensives barcelonaises, avec un Neymar qui a senti le souffle d'Alves dans sa nuque pendant 90 minutes.Un gros match du brésilien, pourtant rapidement chargé d'une carte jaune. Restait au roux la passe longue ou la passe courte avec un buffle bianconero prêt à démarrer en trombe, Higuain en tête.

Et si ce premier rideau était dépassé, le collectif se muait en un drap de fer ondulant au gré des attaques. Messi prend le ballon de loin ? Pressing à 2. Il pivote latéralement ? On envoie des vagues de joueurs pour le faire traverser le terrain après 18 touches de balles. On est en retard dans le placement ? vice et expérience pour éviter des coups éclairs. Et au besoin : Buffon. Encore un arrêt, qui précède le 2-0.

Enfin, à lire les articles parus ci et là, il ne faut pas se tromper : le barca n'a pas été si mauvais que ça, particulièrement en repensant à un 4-0 antérieur. Enrique s'est chargé de diminuer le niveau de son équipe, sans la rendre apathique comme face au PSG ( produisant un grand match, bien sur).

Vivement le retour.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Perso j'ai quand même envie de rappeler tous les gens qui expliquaient en début de saison (après le match face à Lyon, notamment) que la juve était finie, qu'elle n'était plus l'équipe qui avait tenu tête au Bayern et était allée en finale il y a pas si longtemps.

Pour tous ces gens, j'ai envie de dire qu'il ne faut pas douter de cette Juve.
C'est un club qui travaille excellemment bien, et dont les joueurs sont habités de l'esprit de l'institution.
Je suis tout à fait d'accord avec toi. Il y a vraiment un esprit particulier à la Juve. Cette culture de la gagne, ce mental. Et ce qui est particulièrement impressionnant c'est que cela ne vient pas que d'un coach ou d'un effectif. Cela traverse les ans. La mentalité de l'institution est vraiment forte. Tu sens la sérénité que dégage ce club. Les mecs sont programmés pour gagner, personne au club ne pense à la défaite, jamais.

C'est cela qui manque à des équipes comme Naples ou la Roma dans le Calcio, en dehors bien sur d'un effectif il est vrai inférieur qualitativement ( à noter que j'étais un peu étonné du manque de banc qualitativement de la Juve à cette période de l'année). Mais je le répète je pense vraiment que cela est lié à l'institution, à cet esprit particulier et à cette gestion dont devrait s'inspirer énormément de club voulant passer un palier (coucou le PSG).

Bon j'ai pas vraiment rajouté quelque chose à ton discours aha, mais je trouve ça tellement impressionnant que je ne pouvait simplement acquiescer, j'avais besoin de m'exprimer aha!
1 réponse à ce commentaire.
Je ne remets pas en cause la qualité de la défense de la Juve, et je ne compare pas leur force mentale à celle du PSG, mais Paris aussi avait une superbe défense, ne concédant qu'une occasion au Parc en 90 min face à Barcelone..
Ce barça là n'est pas une référence pour une défense, l'équipe était inoffensive, sans inspiration, sans dédoublement (Roberto et Matthieu en latéraux....), c'est plutôt "simple" à défendre.

J'aimerai une demi finale face au Bayern, on aurait encore + l'occasion de voir à quel point ils sont bons.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Alors certes, la prestation du PSG face au Barca, à l'aller, était encore plus impressionnante que celle de la Juve, mais, deux choses:

-Le Barca était complètement passé au travers face au PSG, j'avais vraiment l'impression qu'ils faisaient exprès. Alors cette méforme était sans doute, en très grande partie, due à la prestation tactique du PSG, mais les joueurs étaient vraiment pas déterminés. Alors que face à la Juve, j'ai pas l'impression que, offensivement du moins, il y ait eu une défaillance barcelonaise.

-Les défenseurs de la Juve sont autrement plus expérimentés et solides mentalement (et meilleurs, dans l'absolu) que ceux du PSG. La défense du PSG est très jeune, mine de rien, là où celle de la Juve est composée en majeure partie de trentenaires qui ont un peu tout connu en tournois internationaux. Sans parler du milieu.

Mais tu as raison de le rappeler, la prestation du PSG à l'aller face au Barca était énorme.
Les mecs concèdent en tout en pour tout deux occasions, dont une sur CPA. C'était dingue.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Georges, moi ce qui m'emmerde après ce genre de prestation XXL de la Juve c'est que cela nous rappelle à notre triste réalité dans le Calcio. Toutes les autres équipes, Napoli et Roma incluses, sont à des années lumières de ce niveau-là.

Sinon, je suis content pour la Juve.
Comme quoi, travail bien fait fini par payer comme a dit Cafu sur le forum.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Certes, mais je dirais que la différence entre la Juve et Naples/Roma est pas énormissime sur le papier, sauf que la Juve a, d'une part, une expérience que n'ont pas ces deux clubs, et, d'autre part, leur effectif est fait de manière à pouvoir se permettre d'être aussi bon en attaque placée (pour éliminer des petites équipes qui défendent bas) qu'en contre (pour les gros matchs, typiquement comme hier soir), là où les effectifs de la Roma et de Naples sont trop offensifs, pas assez hybrides.

La Juve a une grosse avance, c'est incontestable, mais la Roma et Naples progressent, peu à peu.
Ils partent sur une idée plus offensive, c'est plus compliqué, mais pourquoi pas. Il leur manque dès lors de l'expérience, et des types qui ont une grosse épaisseur.
Par exemple, des mecs comme Naingolan, Allan, DDR, Diawara, c'est des types qui sont d'excellents éléments. S'ils arrivaient à recruter des joueurs de ce calibre (c'est à dire à la fois costauds mentalement, physiquement, travailleurs, incisifs, avec du talent) à plus de postes, je pense que la différence s'amenuiserait.

Et il faut aussi rappeler, pour comparer les parcours de Naples et de la Juve, que Naples se tape le Real, soit à mon humble avis l'équipe qu'il leur fallait (compte tenu de leur style de jeu) impérativement éviter (et que je considère comme le favoris à sa propre succession, même si j'espère me planter), alors que le Barca est précisément (parmi les gros) l'adversaire qui convient le mieux à la Juve.

Bon par contre, pour la Roma, je t'avoue que je m'explique toujours pas la défaite.
Mais il faut aussi dire (ceci sans critiquer aucunement ni l'équipe ni le club) que la Roma, me semble-t-il, a moins la culture du "grand moment" que Naples et la Juve. Et ça se voit en Europe.
Même si ça n'est absolument pas figé.
Mais c'est vrai que l'élimination de la Roma me laisse d'énormes regrets, car je suis convaincu qu'elle était la meilleure équipe de l'EL.
3 réponses à ce commentaire.
Ne vous excitez pas trop, au retour, il y aura un ersatz de Deniz Aytekin pour filer 3 pénos à Messi :)

Pseudo de 12 km Niveau : Loisir
Pas sur que la Juve soit aussi nulle que le PSG en arbitre et lobbying.
1 réponse à ce commentaire.
Des chiffres et des chèvres Niveau : DHR
J'aimerais vraiment un titre européen pour cette génération, et faire entrer définitivement ce quatuor (Gigi et la BBC) dans l'histoire même si pour gigi c'est déjà le cas
Hier à 17:48 Le bilan de la saison est en kiosque ! Hier à 17:23 Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 101 Hier à 16:47 Un petit bijou en MLS 3 Hier à 13:36 Trejo de retour au Rayo 17
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:23 Oscar suspendu huit matchs 24 Hier à 11:38 Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 Hier à 10:40 Zlatan vers Los Angeles ? 37 Hier à 10:28 Parme va passer sous pavillon chinois 35 Hier à 09:11 La panenka d'Alessandrini 17
mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 47 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 26 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2 samedi 3 juin Des ultras parisiens taquinent une hôtesse de l'air 17 samedi 3 juin Buffon pourrait détrôner Maldini ce soir 20
Article suivant
Dybala Land