Le mur de Drenthe tagué

Modififié
0 0
Depuis son arrivée à Alicante cet été, Roston Drenthe subit les difficultés économiques de son club. Le footballeur hollandais n'a touché qu'un seul versement mensuel sur six.

Le club s'était pourtant engagé à lui offrir le même salaire que chez les Merengues, à savoir 2,2 millions d'euros nets par an. Pour exprimer son désarroi, Roston a séché la reprise lundi dernier.

L'annonce de son retour pour aujourd'hui n'a pas calmé les supporters qui ont eu la délicatesse de taguer les mots « batard » et « mercenaire » sur les murs de sa maison.



De quoi lui donner envie de revenir sur les terrains.

HD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Rami à Valence en juin
0 0