1. //
  2. // 20e journée
  3. // Tottenham/Chelsea (5-3)

Le Mou « n'aime pas perdre »

Modififié
5 12
Il y a des défaites qui font mal. Pour José Mourinho, celle concédée ce mercredi sur la pelouse de Tottenham, 5-3, en fait partie.

À la fin de la rencontre, le Mou a évidemment fait référence à l'arbitrage, pour changer, mais a également admis que perdre, ce n'était vraiment pas son truc. Ah bon ? « Je déteste perdre. Mais à choisir, je préfère les défaites comme celles face à Newcastle, avec une très bonne prestation de l'arbitre, un mauvais match de notre part, et un bon match de la part de notre adversaire » a-t-il affirmé. Comprenez : contre les Spurs, Chelsea a bien joué, Tottenham pas trop, et l'arbitre a été naze.

Pour finir, et pour bien commencer l'année, le Rageux One en a remis une couche sur l'arbitrage. « Il y a d'importants cadeaux de Noël lors des deux derniers matchs, pas en notre faveur, mais pour nos adversaires. Nous, pénalisés par les arbitres ? Les consultants sont bien payés, demandez-leur » a-t-il lâché.

Le Mou 2015, déjà un bon cru. EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Rageux one ? Sacrée trouvaille ! C'est habile. La fusion d'un surnom super commode pour en broder d'autres et d'un terme tout aussi commode qui permet de pallier un manque de vocabulaire et de clasher n'importe qui à l'aise.
Heiseinberg Niveau : CFA
ça lui va bien ce "rageux one" et encore plus depuis que j'ai lu dans le SOFOOT tactique son speech d'entrainement avant le Barça-Real en 1/2 de LDC 2011 ou il dit a ces joueurs " on doit faire un nul ou perdre mais max d'un but d'écart comme ça on pourra charger l'arbitre" hallucinant.

Tottenham a juste été supérieurs aux blues dans tout les compartiments du jeu sur ce match, un moment faut cesser ce genre de "one man show" en interview Mourinho.
Bah après tout, il est dans son rôle mais comme d'hab, il raconte de la merde.
Avec un Kane en feu et une défense à la ramasse et un milieu invisible (Matic mérite amplement toutes les louanges reçues depuis mois mais hier, ouch...), il aurait fallu un miracle pour que Chelsea reparte avec autre chose qu'une défaite.

Mention spéciale à la rédaction de So Foot, la malédiction a encore frappé. Vous sortez un article dithyrambique sur John Terry, sa résurrection sous Mourinho et bim, il sort une prestation toute dégueulasse...Et dire que Cahill et Ivanovic ont fait pire...
C'est pas tous les jours qu'on voit un mur en béton armé comme Chelsea se fissurer alors franchement, des moments comme ça, il faut les savourer ! La dernière fois, je crois que c'était fin octobre 2011, une victoire 5-3 d'Arsenal à Stamford Bridge, un triplé de Van Persie, un but d'André Santos (oui oui !!!) mais surtout une magistrale glissade de John Terry (pour le 4e but d'Arsenal) qui a sûrement tout appris à Stevie G...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
United bloqué à Stoke
5 12