En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

Le Mou' a refusé l'Angleterre

José Mourinho sait détourner l'attention.

S'adonnant à la traditionnelle conférence de presse d'avant-match de Champion's League Inter-Chelsea, le Mou a profité d'une question sur les frasques de John Terry outre-Manche pour balancer un petit biscuit aux journalistes présents.

Interrogé sur la décision prise par Fabio Capello de décharger le défenseur des Blues du capitanat anglais, José joue la malice : « C'était un joueur et un capitaine fantastique avec moi, mais je ne commenterai pas les décisions du sélectionneur de l'Angleterre ou du propriétaire de Chelsea. Je ne suis pas l'entraîneur de l'Angleterre, même si j'aurais pu, et je ne suis pas le propriétaire de Chelsea, ce que je n'aurais jamais pu être » .

Mourinho, sélectionneur de l'Angleterre ? « Oui, je répète, j'aurais pu l'être. J'étais très honoré de me voir proposer le poste en sélection anglaise. D'un côté, je voulais dire oui, mais de l'autre non, vu que j'adore entraîner chaque jour. Donc finalement, j'ai dit non » .

Du coup, les questions sur la prochaine rencontre sont un peu passées à la trappe. Malin le Tug'.



RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 1
Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 jeudi 18 janvier Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
À lire ensuite
Faubert, doux rêveur