Le mot du président

Modififié
0 0
Laurent Blanc n'en démord pas. Invité à s'exprimer lors d'une interview diffusée dimanche dans le Canal Football Club, l'entraîneur de Bordeaux revient sur la question de la succession de Raymond Domenech.

Pour lui, le président de la Fédération Jean-Pierre Escalettes a eu tort d'évoquer son nom : « Je trouve que ça a été maladroit de sa part d'avoir cité deux noms en particulier, le mien et celui de Didier Deschamps. [...] Au niveau de la communication, ça aurait pu être meilleur » . Il conteste également le calendrier de la FFF, qui prévoit la nomination du futur sélectionneur avant le Mondial : « Pour moi, on n'a pas à se poser la question de savoir qui sera le prochain sélectionneur. Laissons-le travailler, le sélectionneur a besoin que tout le monde le soutienne » .

Il ne fallait pas chercher le président...

AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0