Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Mondial 2014
  2. // Eliminatoires
  3. // Zone Europe
  4. // Monténégro/Angleterre (1-1)

Le Monténégro maintient l'Angleterre à distance

A la rue en première période, le Monténégro est parvenu à répondre à l'Angleterre en seconde, sous l'impulsion de son duo fétiche Vučinić-Jovetić. De quoi effacer un but de Rooney, et conserver la première place du groupe H des éliminatoires du Mondial (1-1).

Modififié
Monténégro-Angleterre : 1-1 (0-1)
Buts : Damjanović (76e) pour le Monténégro. Rooney (6e) pour l'Angleterre.

Une mi-temps chacun. Voilà le topo de ce Monténégro-Angleterre. Étrange prestation de part et d'autre, pourra-t-on dire, alors que les Monténégrins sont apparus à la ramasse en première période, les Anglais en seconde. Mais de cet équilibre parfait en terme de maîtrise – et bien que les locaux auraient pu espérer un petit plus, au regard de leur nombre d'occasions – on obtient donc un nul assez logique. Un nul qui ne change en rien le classement de ce groupe H des éliminatoires du Mondial, où les deux sélections apparaissent toujours en tête, le Monténégro conservant ses deux petits points d'avance. Force est de constater que ces Faucons, représentants d'un petit pays d'à peine 700 000 habitants, sont sacrément costauds.

Grosse entame et maîtrise anglaises

Il est forcément blindé, le petit Stadion Pod Goricom de Podgorica. Ses 15 000 spectateurs rêvent bien entendu d'un exploit, alors que l'arbitre siffle le coup d'envoi. Malheureusement pour eux, ils sont vite refroidis par l'entame anglaise. Bien mieux entrés dans leur match, les Three Lions monopolisent d'entrée le ballon. Et ils ne mettent pas bien longtemps à se montrer dangereux. Lancé en profondeur, Rooney, voyant le portier avancé, exécute un lob parfait. A ceci près qu'il termine sur le poteau. Quelques instants plus tard, c'est au tour de Johnson, de frapper un montant d'une puissante frappe lointaine. Logiquement, ce qui devait arriver se produit : sur un corner, Rooney vient claquer une tête depuis le point de péno, imparable (0-1, 6e). Sonné mais logiquement puni pour son entrée en matière trop timide, le Monténégro tente bien de faire le jeu, alors que l'adversaire relâche la pression. Mais dans ce registre, c'est bien trop maladroit. De telle sorte qu'à part un solo – inutile mais quand même appréciable – de Vučinić sur l'un de ses rares ballons, on n'entrevoit pas grand-chose du potentiel offensif local. Aussi, parce que l'arrière-garde anglaise, avec ce duo Lescott-Smalling désigné comme point faible par le capitaine monténégrin, tient vraiment la baraque.

Réveil monténégrin

A la reprise, les Hrabri Sokoli – braves faucons, en vf – reprennent leur petite domination. Mais rapidement, elle n'est plus stérile en termes d'occasions. Au bout de deux petites minutes en effet, Stevan Jovetić, le seul à s'être vraiment montré remuant jusque-là, claque une tête au second poteau qui meurt dans le petit filet, faisant frémir un court instant le Stadion. De cette action, on comprend vite que la donne a changé. Plus aussi sereins en défense, les Three Lions sont complètement acculés, alors que les vagues rouges se succèdent. L'arrière-garde plie, mais ne rompt pas : Jovetić, d'une belle reprise, puis Vučinić, d'un délicieux enroulé, sont dégoûtés par Hart. Un portier sauvé deux fois par ses montants, aussi. Rien ne veut sourire à ces séduisants Monténégrins, se dit-on juste avant un énième corner, sur lequel Damjanović récompense enfin les siens (1-1, 76e). Logique. Comme il est logique, finalement, que les deux sélections se séparent sur un nul, dans un match où elles auront toutes deux alterné le bon et le mauvais.

Par Alexandre Pauwels
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 4 heures Paulo Bento débarqué de son club chinois 3 il y a 5 heures Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 6
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible