1. // Rétro
  2. // Coupe du monde 2002

Le Mondial 2002 était-il vraiment si pourri que cela ?

Il y a quinze ans jour pour jour s’achevait la Coupe du monde 2002 sur une victoire du Brésil en finale face à l’Allemagne. Un tournoi qui, déjà sur le moment, a laissé une désagréable impression et qui semble avoir été assez vite oublié. À raison ?

Modififié

Oui, car le niveau de jeu n’était pas à la hauteur de l’événement

Une moyenne de buts par match plutôt basse (2,52 buts/match, la deuxième pire à l’époque derrière le Mondial 90 – depuis, les éditions 2006 et 2010 ont également évolué sous la barre des 2,5 buts/rencontre), aucun match référence resté pour l’histoire (si ce n’est pour la controverse), 2 buts seulement inscrits lors des deux mornes demi-finales, puis l’épilogue, assez tristoune, avec un doublé de Ronaldo qui profite d’un Kahn pas dans un grand jour : c’est peu dire que le niveau de jeu affiché lors de ce tournoi mondial 2002 s’est avéré décevant. Il n’y a guère eu beaucoup de spectacle et trop peu de buts spectaculaires. On retiendra celui de l’Uruguayen Dario Rodríguez en phase de poules face au Danemark, ainsi que ceux marqués par le trio magique brésilien constitué de Ronaldinho, Rivaldo et Ronaldo. Le problème de cette édition 2002, c’est qu’elle fut décalée d’une bonne dizaine de jours par rapport à la normale, débutant fin mai pour terminer fin juin. Un détail ? Pas vraiment : les calendriers des grands championnats européens, eux, n’ont que très peu bougé, ce qui a eu pour conséquence de réduire considérablement le temps de préparation entre la fin de la saison en club et le début de la compétition, réduisant les automatismes, nuisant aussi bien au jeu collectif qu’au temps de récupération nécessaire pour que les meilleurs joueurs de la planète – ceux censés tirer le spectacle vers le haut – puissent s’exprimer au maximum de leur potentiel.

Oui, car la France et d’autres favoris se sont ramassés

Forcément, la vision qu’ont les Français de ce Mondial est biaisée. Ils ne peuvent qu’avoir de douloureux souvenirs de cette pâle aventure asiatique qui arrivait quatre ans après le triomphe à domicile face au Brésil, deux ans après le miracle de l’Euro face aux Italiens, mais aussi un an après la démonstration faite à l’occasion de la Coupe des confédérations. Les Bleus de Roger Lemerre semblaient invincibles. Favoris, ils avaient avec eux le joueur le plus cher du monde (Zidane) et les meilleurs buteurs des championnats anglais (Henry), italien (Trezeguet) et français (Cissé). Mais trop sûrs d’eux, plombés par les circonstances avec la blessure de Zidane puis l’expulsion d’Henry, incapables de se remettre de l’entame catastrophique face au Sénégal, ils ont sombré en étant incapables de marquer le moindre but lors de la phase de poules... Une bande à Lemerre cramée de chez cramée, accompagnée dans la déroute par un autre favori, l’Argentine, sorti également piteusement après seulement trois matchs face au Nigeria, l'Angleterre et la Suède. Un épilogue manqué pour toute une brillante génération albiceleste (Simeone, Batistuta, Caniggia, Burgos, Chamot). Parmi les désillusions, il y eut aussi celle du Portugal, sorti aussi dès le premier tour malgré un triplé de Pauleta face à la Pologne. Enfin, on peut citer le cas de l’Italie qui n’avait pas franchement brillé lors des poules et qui a pu s’acharner sur l’arbitre de son 8e de finale perdu face à la Corée du Sud pour ne pas voir ses propres lacunes, avec un Vieri vendangeur.


Oui en raison des erreurs d’arbitrage et des soupçons de corruption

Le 8e de finale entre l’Italie et la Corée du Sud (1-2, but en or) a justement été le climax d’un mois de décisions arbitrales contestables. Avec un accusé évident : Byron Moreno, l’homme au sifflet pour ce match, coupable d’avoir refusé deux buts pour les Transalpins en prolongation, d’avoir injustement expulsé Totti et d’avoir oublié pas mal de fautes commises par des Sud-Coréens très limites dans l’agressivité.



Un scandale retentissant à l’époque, qui provoqua la fureur de la Nazionale et de ses fans. Le buteur de la qualification, Ahn Jung-hwan, fut contraint de quitter l’Italie, où il jouait jusqu’alors (à Pérouse). Quant à Moreno, sa carrière d’homme en noir fut vite stoppée car entachée d’autres affaires. L’Équatorien refit l’actualité en 2010 lorsqu'il fut arrêté et emprisonné pour trafic de cocaïne... Lors des quarts de finale de ce même Mondial 2002, la Corée du Sud fut encore soupçonnée de bénéficier d’un traitement de faveur, avec deux nouveaux buts refusés cette fois aux Espagnols, dont un en or, pour une qualification controversée aux tirs au but (0-0, 5-3 tab). Autre flagrante erreur du tournoi ? La main sur la ligne de Torsten Frings, oubliée par le corps arbitral, qui priva les États-Unis de l’égalisation lors de leur quart de finale face à l’Allemagne (1-0). À la finale, beaucoup d’erreurs assez grossières pour des matchs aussi cruciaux, qui laissent forcément un petit goût amer, suscitent la controverse et laissent planer le doute de la corruption et de matchs arrangés...

Oui, car ce fut un tournoi visuellement très vilain

Plus encore que le fond, la forme de cette Coupe du monde ne rappelle pas forcément de très bons souvenirs. Esthétiquement, ce Mondial restera celui de la pire coupe de cheveux de la carrière de Ronaldo, de l’iroquois pas très heureux de Beckham, des cheveux rouges de Nakata, du Vicks étalé façon morve sur le poitrail de Vieira, des auréoles de Camacho, des tribunes éloignées du terrain par une piste d’athlétisme recouverte de vert, des maillots pas très bien coupés, de mascottes phosphorescentes hideuses, de Johnny Hallyday en bande-son... Un ensemble visuel et sonore qui peut contribuer à altérer la mémoire de cette époque.


Non, car ce Brésil vainqueur n’a rien volé (et l’Allemagne non plus)

Reste que ce Mondial a sacré son participant le plus méritant : le Brésil, qui avait pourtant galéré à se qualifier et qui ne figurait pas au départ parmi les favoris. La saison 2001/2002 poussive de ses cadres fut en réalité une chance, avec un trio offensif arrivé en Asie dans un état de fraîcheur bien supérieur aux autres stars de la compétition : Ronaldo et Rivaldo en raison de pépins physiques, Ronaldinho en raison de Luis Fernandez. Pas lessivés par leur saison, revanchards même, ils ont pu s’exprimer au meilleur des moments, tous trois décisifs notamment lors de la phase éliminatoire : un festival de Rivaldo et de Ronaldo en 8e face à la Belgique (2-0), une merveille d’inspiration de Ronaldinho pour tromper Seaman et l’Angleterre en quart (2-1) et un Ronaldo trois fois buteur encore, en demi-finale face à la Turquie (1-0) puis en finale face à l’Allemagne (2-0). Ce Brésil millésime 2002 n’était certainement pas le plus beau de l’histoire, encore moins le plus romantique, mais il a été implacable de puissance dans une compétition où le physique a compté plus encore que les autres fois.



Adversaire en finale, l’Allemagne a eu un parcours assez similaire : des qualifications compliquées et un statut d’underdog exploité à merveille pour une sélection portée par deux individualités, Kahn dans les buts, Ballack en as du jeu offensif. Problème : le premier a commis sa seule erreur du tournoi en relâchant un ballon de Rivaldo, exploité par Ronaldo, pour l’ouverture du score en finale, le second étant absent de ce dernier match car suspendu. La malchance, encore...

Non, mais il a surtout bousculé nos repères

Et si, en réalité, ce Mondial, le premier du nouveau millénaire, avait plus été déstabilisant que décevant ? Disputé quelques années seulement après l’arrêt Bosman, il porte les fruits du football mondialisé d’aujourd’hui : avec une sélection asiatique demi-finaliste (la Corée du Sud), un Américain sacré meilleur jeune du tournoi (Landon Donovan), une équipe africaine sensation de la phase de poules (le Sénégal), la présence inédite de la Chine, la Turquie deuxième nation européenne... C’est un bouleversement hiérarchique mondial qui a eu lieu lors de ce tournoi, avec quelques historiques sacrifiés (la France, l’Argentine, l’Italie, le Portugal) et deux seuls survivants du monde binaire Europe/Amérique du Sud du football d’avant, le Brésil et l’Allemagne. Disputée qui plus est pour la première fois hors de ces deux continents, conjointement par deux pays, avec pour les spectateurs européens un décalage horaire compliqué à gérer, cette compétition est venue bousculer nos repères. Quinze ans après, elle garde une saveur d’exotisme et de curiosité, coincée entre deux Mondiaux 1998 et 2006 plus « classiques » disputés sur le Vieux Continent.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Ce commentaire a été modifié.
mara donna des frissons Niveau : CFA
Ronaldo avait raconté après le pourquoi de sa fameuse coupe: le Brésil tout entier s'inquiétait de sa blessure au genou, alors il avait décidé d'allumer le contre feu fatal : hop un tour chez le coiffeur et tous le pays, oubliant de flipper sur sa blessure, ne parla plus que de ça.
GreatestShowOnField Niveau : DHR
En tant que fan du joueur, j'ai kiffé cette WorldCup.

C'est réellement SA WorldCup, l'histoire du Fenomeno fauché en plein vol au zénith de sa carrière qui revient alors que personne l'attend et qui finalement soulève le trophée avec un doublé en finale...
On pourrait en faire un film hollywoodien tellement c'est beau.

Par contre le reste c'était moyen.

Mais, mauvaise foi dans l'article.
Y'a eu des buts magnifiques dans cette WorldCup.
Pour sa coiffure Ronaldo s'était vanté qu'il l'avait faite lui-même dans sa salle de bain à l'hôtel la veille de la finale. Je me souvient bien de cet épisode.
Rashtignac Niveau : DHR
La coupe de cheveux de Ronaldo, c'est un point positif de cette coupe du monde, contrairement à ce qui est dit dans l'article. Ca participe au folklore.
3 réponses à ce commentaire.
Le bresil n'a rien volé ? mouis peut être pas le brésil mais l'arbitre du match contre la belgique....demandez à Wilmots
Pour ce but annulé, je n'oublierai jamais cette CM. Rien ne sera plus jamais comme avant pour les Diables après ce match. 12 ans sans participation à une compétition majeure...
on peut ajouter les erreurs arbitrales lamentables lors du match de poule Brésil-Turquie et un Brésil qui évolue pour les derniers matchs dans un horrible 3-6-1
ballondeplomb Niveau : National
je me rapelle encore du but, j'etais fou (et spectateur neutre), j'ai d'ailleurs pas compris pourquoi ça n a pas fait plus de bruit que ça, c'etait scandaleux
"Le Brésil n'a rien volé à personne"... Il leur a quand même fallu les simulations de Rivaldo et le strabisme du corps arbitral pour venir à bout de la Turquie en poules, et les deux autres matches étaient contre le Costa Rica et la Chine...
Victoire contre les Diables largement entachée (ce qui en tant que jeune Belge avait ruiné mon adolescence), puis route vers la finale relativement propre, moui.

Les seuls qui n'ont rien volé à personne, ce sont les Turcs, qui ont pris le temps de finir 3es de la compétition, marquer le but le plus rapide de l'histoire d'une CDM, et de ne plus jamais se qualifier pour un mondial depuis.
4 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
luigidibiagio Niveau : DHR
Ouai 'fin les lacunes de l'Italie en 8e c'était tout simplement Moreno. Au delà des buts refusés, ils ont tout simplement été découpés dans tous les sens du terme sur le terrain:
https://www.youtube.com/watch?v=70YBjA0bLFM&t=833s
Pas d'accord, l'Italie avait vraiment souffert dans le jeu sur ce match et ne maitrisait absolument rien. Les Coréens, probablement dopés, ont bouffé pas mal de monde dans le jeu.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Note : 3
Tu veux dire, comme de vulgaires espagnols?

(Oui, je trolle. Même moi, ça m'arrive de temps en temps.)

((Je crois que j'en ai marre de perdre contre eux.
Et y a ce putain de match qui arrive en Septembre.))

(((Vous trouvez pas que je me LamineTurgute avec cette utilisation compulsive des parenthèses?)))

((((Je ne sais pas si c'est la mort de Loulou, mais tout fout'l'camp ma p'tite dame!))))
Même si l'Italie ne sortait pas le meilleur match de son histoire mais avec un arbitrejuste decent, l'Italie filait en quart. Les buts refusés, les coups des Coréens et ce penalty évident qui se transforme en carton rouge pour Cesco...
Ouais enfin l'Italie qui se plaint de s'être fait volé, ça fait un peu l'arroseur arrosé non ? C'est bien les coupes du monde ça te permet de ressortir ton chauvinisme bien gras. Et voir les italiens pleurer du genre "Police on m'a volé ma montre ! ", c'était quand même plaisant.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Note : 1
Je ne vois pas ce que l'Italie aurait bien pu voler en CDM.
Mais si ça te fait plaisir mon petit zizi, c'est offert de bon cœur.
Il en faut peu finalement pour te rendre heureux.
Note : 2
une réaction de "petite bite" de sa part, si j'ose dire

Je t'ai dit c'est du chauvinisme bien gras :). C'est comme le Bresil et l'Argentine, ca réveille les bas instincts, le plaisir de voir "l'ennemi" tomber.
tu rigoles jespere!moi je men souviens bien.les italiens etaient certes fatigues mais ils dominaient et ont eu les occasions les plus dangereuses.tu m'etonnes quils etaient dopes!!!!les portugais et les espagnols se sont faits voles aussi!!!et le match amical de la france juste avant la cdm!!!ils couraient partout les coreens etaient plus que violent et n'avaient pas eu de championnat pour ceux qui joues en coree.cest une honte cette cdm personne ne sest scandalisee plus que ca!!!les gens shabituent a tout ne se revoltent plus cest comme en politique on accepte de bouffer de la merde!!!!
Perso j'avais sorti la cagoule, allumé le coktail molotov, j'allais lancer la brique dans la vitrine mais je me suis dit au dernier moment "attend, c'est que du foot"…
Carlos Henrique Reposa Niveau : DHR
Ce match et tout ce mundial ont été une honte. D'ailleurs, on en parle pas dans l'article mais des éléments de corruption ont fait surface dans le procès fifa. Et puis même en poules il y a eu plein d'épisodes et pas que contre l'Italie. On a dit que au moins une équipe entre le japon et la Corée devaient au moins arriver en demi finale. Voilà pourquoi elle a été pourrie cette cdm. Le plus grand hold up du foot, une grande honte.
Complètement biaisé.
Dommage parce que l'Italie par exemple avait une meilleure équipe qu'en 2006.
Les Espagnols et le Portugais s'en souviennent aussi très bien.
Les larmes de Figo !
Carlos Henrique Reposa Niveau : DHR
D'ailleurs, face au scandale et aux pressions qui l'ont suivi, à l'époque la fifa a été obligée de changer le nominations des arbitres à partir des quarts. La musique a en effet changé du coup.
11 réponses à ce commentaire.
C'est difficile dans ce genre d'exercice d'être l'avocat du diable (pour le non).
Personnellement, le Brésil méritait il d'être champion ? Peut être mais l'Espagne et surtout l'Italie de cette année-la auraient donne beaucoup de fil a retordre.
Un dernier carre Argentine, Italie, Brésil et Allemagne aurait été plus que logique (vu les joueurs de l'époque).
Concernant le dernier point, 'la hiérarchie mondiale est changée', est trop optimiste puisque les pays asiatiques n'ont pas été trop presents 4 ans après, plutôt un one-shot, la Turquie était quand meme quart de finaliste a l'euro 2000 (donc pas non plus des inconnus) et depuis des décennies les équipes africaines ne dépassent pas les 1/4 en coupe du monde (90 Cameroun 1/4, 94 Nigeria 1/8, 98 aucune en 1/8, 2002 Senegal 1/4, 2006 Ghana 1/16, 2010 Ghana 1/4 et 2014 Algérie, Nigeria 1/16).
Selon moi, le dernier point se base sur des hypotheses trop fortes pour donner une preuve interessante.

Pour toutes les affaires citées dans le 'Oui' (notamment d'arbitrage complaisant), dans une coupe du monde quelque peu plus classique (avec les favoris accédant aux 1/4), l'argument 2 n'est pas valide et l'argument 1 est remis en question.

Malgré tout merci pour cette tentative et merci pour ce mauvais souvenir :)
Juste une petite rectification :
En 98, le Nigeria passe en 8eme. Ils avaient une équipe de malade en tapant l'Espagne notamment en phase de poule et beaucoup les voyait comme la première équipe africaine en demi voir finale.
Dans ton résumé tu as oublié le Maroc en 86 (première équipe africaine à passer les phases de poules en battant notamment le Portugal et en s'inclinant 1-0
en 8eme contre le futur finaliste).
Maintenant c'est vrai que le football africain décline de plus en plus et pour la prochaine coupe du monde je ne vois aucune équipe passer les poules.
J'ai arbitrairement commence a 90, on peut remonter a 86. J'ai juste un vague souvenir d'enfance disant que le Cameroun était la premiere équipe africaine en 1/4, donc j'ai commencé a partir de la. Tu as raison sinon!
Blatter m'a tuer Niveau : Ligue 1
Cette CDM passait en plus apres une des plus belle compétition que j'ai pu voir personnellement, l'Euro 2000. Donc deja la comparaison de base était compliquée. Le décalage horaire, l'élimination précoce de certains gros et les gros soupcons sur la Corée auront fait le reste.
ballondeplomb Niveau : National
bien d'accord avec toi pour l'euro 2000, la meilleure edf qu on ait eu (et les pays bas, le portugal l italie le danemark)
Ce commentaire a été modifié.
Blatter m'a tuer Niveau : Ligue 1
Oui je parlais pas seulement pour l'EDF. Le niveau global était incroyable, avec au moins 5 ou 6 sélections capables sur le papier de remporter la compétition, et puis des matchs d'anthologie également (Italie/Pays-Bas, France/Portugal, France/Italie bien sur,...).

Ca m'étonnerait vraiment qu'on revoie un jour une compétition internationale de ce niveau.
M.Manatane Niveau : CFA
Avec le passage à 24 équipes, on est bien d'accord.
Cet Euro 2000 restera comme la compétition la plus intense et au niveau le plus relevé (vous avez oublié les Tchèques)de ma modeste mémoire (en gros depuis 90)
Cette compétition était magnifique ! Presque tous les matchs étaient beaux. J'ai le souvenir d'un Espagne - Yougoslavie en poule avec la qualif de l'Espagne au bout du bout...mémorable !
Coach Taylor Niveau : DHR
Le but d'Alfonso à la dernière seconde alors que Mendieta avait égalisé déjà à la 90ème sur penalty ! Match incroyable, et les pauvres yougoslaves qui se font dépecer 6-1 en quart par les Pays Bas
8 réponses à ce commentaire.
C'est d'entendre dire les commentateurs dire du Sénégal que c'était une équipe de France bis qui m'a agacé (après l'élimination de l'EDF) tout ça pour essayer de donner de l'intérêt à cette CDM.
Evoquer les erreurs d'arbitrage sans parler de Belgique-Brésil et encenser la prestation des Brésiliens sur ce match qui n'auraient soi-disant rien volé de leur tournoi et de leur victoire finale, ça fait drôle
Mountains made of steam Niveau : Loisir
Merci!
Même la demie contre la Turquie n'était pas très clean.
Ce commentaire a été modifié.
Parker Lewis Niveau : CFA2
Cette équipe du Brésil n'avait guère rencontrer que la Belgique et l'Allemagne comme équipe dangereuse à ce mondial pour autant que je me souvienne. Et les belges s'étaient bien fait mettre!!
Uniquement par l'arbitre alors !! Les Brésiliens ont fait dans leurs shorts tant ils étaient dominés !!! Sans cette grossière erreur et ses deux attaquants vedettes, les stars brésiliennes étaient dehors...
"...et sans ses deux attaquants vedettes..."

Forcément, s'ils jouent à 9 aussi ^^
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 1
Sans oublier le France Uruguay avec le but injustement refusé à Trezeguet et Silva qui finit le match mais pas Henry..
5 réponses à ce commentaire.
Mountains made of steam Niveau : Loisir
La meilleure équipe du monde sur le papier même pas qualifiée pour le mondial, la seconde passe pas le premier tour, la 3ème non plus.
enzo-l'idole_de_zizou Niveau : DHR
C'est pour ça qu'il y a des qualifs et une compétition. Sinon on donne le titre tout de suite à "la meilleure équipe sur le papier"
Ce commentaire a été modifié.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Note : 4
Tu veux dire que c'est Man. Utd qui va tout gagner dès à présent?

enzo-l'idole_de_zizou Niveau : DHR
Ahah pas mal par contre si tu es supporter de l'équipe du coup quel intérêt de l'acheter et se torcher avec?
TheDoctor Niveau : CFA2
Réfléchis 2 secondes bordel, tu as donné la réponse dans ta question...

Le genre de PQ destiné aux supporter de City ou Pool bien sûr
enzo-l'idole_de_zizou Niveau : DHR
Justement si un supp de City achète ça il enrichit ManU. Du coup arrivent-ils à en vendre?

Oui je me pose des questions existentielles essentielles sur la vie
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Je ne sais pas mais en tout cas, ça me ferait chier de m'essuyer avec du papier man. Utd.
6 réponses à ce commentaire.
BaB_KiLLeR2 Niveau : CFA2
L'âge de la vingtaine pour moi donc celui ou je me détourné un peu du foot pour me concentrer sur les gonzesse... En vrai, je ne sais pas quel est le mondial qui me laisse le plus mauvais souvenir... 2002 ou 2010....
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
Note : -1
Une Coupe du Monde qui ne se déroule pas sur une "Terre de foot" est forcément merdique... cf 2002, 2010 et forcément 2022.
Vandamme
En hiver en plus.
On peut rajouter 2018.
En plus, on sent venir les conneries des hooligans russes à 100 lieues.
Je ne sais pas pourquoi mais je sens qu'il sera à chier, ce mondial.
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
Note : 3
La Russie (enfin c'était plus à l'époque de l'URSS) a quand même un passé foot non négligeable mais c'est clair que cette CdC n'a rien eu d'alléchant. Ce n'est qu'une CdC certes mais ça donne quand même un avant-goût.
Effectivement, je comprends pas pourquoi on ne considère pas la Russie comme un pays de football. Certes, les sports d'hiver ou de salle ont plus de succès, mais moi je suis sûr que cette Coupe du Monde ça va être la folie. D'ailleurs, on reproche à la Russie d'être très dure avec les manifestations, je vois pas en quoi ils auront du mal à maîtriser les hools.
M.Manatane Niveau : CFA
Si on regarde grosso modo depuis 20 ans, une coupe du monde sur deux est un peu merdique: 98, 2006 et 2014 étaient de grands millésimes, alors que 94,2002 et 2010 étaient plus que moyennes.
OK on peut me rétorquer que les bonnes années correspondent à des épopées françaises.
Mais surtout, ça veut dire que 2022 sera une grande coupe du monde, et ça j'ai du mal à l'admettre...
5 réponses à ce commentaire.
Vandamme
Mouais...Elle etait pas pire que celles qui ont suivie(éxcépté le 1er tour de 2014)...C'est juste que les horraires etaient pourri, y'avait que les chômeur qui pouvait mater tranquille.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Note : 1
Au niveau arbitrage, elle a été plus pourrie que celles qui ont suivi.
Vandamme
C'est vrai ça.Jamais vue un arbitrage maison aussi scandaleux.
gwynplaine76 Niveau : CFA2
A propos des horaires:

Je me souviens que j'avais acheté un combo télé+magnétoscope exprès pour pouvoir me faire ma compil perso "en route vers la 2è étoile".

Je me souviens avoir posé plein de matinées au boulot, dont la moitié m'avait été refusée (ma cheffe, cette visionnaire).

Je me souviens avoir regardé France-Danemark sur le parvis de La Défense à 10h du mat (je bossais l'après-midi à Nanterre).

Je me souviens être sorti en trombe de la salle de formation où je préparais un concours - parce que des clameurs de la cafète annonçaient le but en or d'Ahn - et de mes potes espagnols que l'élimination italienne faisaient rire avant de rendre gorge quelques jours plus tard.

Je me souviens surtout avoir vu la finale au plein milieu de la forêt, pour un pique-nique familial à la con auquel je n'avais pas pu me soustraire. J'avais juste pu choper une mini-tv portative UHF en noir et blanc.
C'est faux.

J'étais étudiant à l'époque et ça s'est très bien passé... Je commençais mes révisions à 16h après avoir maté 3 matchs.

A l'époque, j'enrageais quand on traitait les étudiants de feignasses. Avec du recul, je pouvais pas donner tort à ceux qui balançaient ça.
4 réponses à ce commentaire.
C'était un cycle de football non-proactif où les équipes qui prennent le jeu à leur compte et construise leur domination ne sont pas payées. L'absence des Pays-Bas malgré une énorme équipe sur le papier en est le témoin le plus évident (débordée par une équipe d'Eire simplement fougueuse). L'élimination de l'Argentine du très proactif Bielsa l'a confirmé, sa domination totale dans le jeu face aux Anglais et aux Suédois s'avèrant stérile. La France, par rapport à 98, avait aussi beaucoup plus de maitrise et elle n'a pas su quoi en faire face à des adversaires plus accrocheurs et motivés que les victimes consentantes des amicaux et des coupes des confs.


Dans ce genre de cycle, quand on a une équipe un peu plus forte que son adversaire sur le papier, on s'en remet à ces différences individuelles et on croise les doigts pour ne pas avoir les faits de jeu contre soi... ça a payé pour les Brésiliens, comme ça aurait pu payer pour les Anglais ou les Allemands. Le Brésil n'a rien volé, c'est juste que son titre ne reflète pas une vraie position dominante dans la hierarchie du moment - comme le Portugal 2016, comme l'Italie et la France en 2006, comme l'Italie en 82, comme l'Allemagne en 96.
BaB_KiLLeR2 Niveau : CFA2
Autant je suis d'accord avec toi sur de nombreuses choses autant on ne peut pas dire que la France ou le Portugal soient en position de dominant pour 2016... Allemagne et Espagne me paraissaient plus enclins à avoir ce statut... Depuis le réal Décima et le Bayern Heynckes on assiste plutôt au retour du football de contre plus que celui de la domination dans le jeu...
Mountains made of steam Niveau : Loisir
Le Bayern de Heynckes, une équipe de contre????
Pense pas, équipe totalement protéiforme, tout comme le Real de 2017.
BaB_KiLLeR2 Niveau : CFA2
Pas une équipe de contre à la mourinho mais une équipe qui remonte le terrain en 3 passes... Un peu l'inverse de ce qui a été le courant à la mode pendant les années de gloire Barca/Espagne
Oui, je veux dire que Brésil 2002 c'est comme Portugal 2016, des équipes avec des arguments, sans plus, 10% de chance de se retrouver en finale... mais qui y sont parce que tous les autres concurrents sont aussi à 10%. L'Allemagne était la meilleure équipe de l'Euro mais sa marge sur les autres était réduite (bilan: 3 victoires contre des équipes faibles, 2 nuls, 1 défaite). L'Espagne finit avec 2 victoire, 2 défaites et semble redevenir ce qu'elle était avant 2008: une équipe qui a la possession parce qu'elle a de beaux joueurs mais qui ne sait plus la retranscrire au tableau d'affichage.
ca toujours été le problème de l'Espagne justement, cette façon d'être sur le papier super talentueuse mais bloquée psychologiquement. 2008, le quart contre l'Italie leur a permis de briser ce fameux plafond de verre (pour reprendre ce terme a la mode). Ma source vient d'une interview de Casillas disant que ce match leur a permis de ne plus se sentir inférieure aux autres.

10 ans après, on voit ou ils sont arrives et comme dit par vous trois, avant cette décennie, un football 'pragmatique' avec attaque placée était la norme, avant que ce soit le football de possession, pour en revenir depuis 2-3 ans a un football pragmatique. Etonnant comme ce cycle est, puisque le succès du football de possession fut d'empêcher au football pragmatique d'exister, et ce meme football de possession est a present mis a mal par ce football pragmatique depuis 2-3a.
C'est normal, si on schématise pour garder deux blocs qu'on peut appeler proactif (possession, pressing) vs pragmatique (solidité, contre), on se rend compte qu'historiquement, un bloc domine, par exemple le foot pragmatique au début des 2000s. Dans le bloc adverse, certaines zones qui ont une tradition fluctuante adoptent le foot pragmatique qui marche au moment M, mais d'autres restent viscéralement accrochées à leur style (Hollande, Catalogne, Russie par exemple), comme elles n'ont plus de résultats elles se mettent à jour, elles travaillent plus dur, si nécéssaire elles se dopent. Et un jour, elles finissent par faire exploser le style concurrent.

Cela se passe pour moi en 2008. L'Italie et la France, équipes pragmatiques lourdement armées, se font humilier à l'Euro par les Pays-Bas, qui pratiquent leur football de possession habituel, mais avec des mises à jour: les DC franco-italiens sont trop solides? Maintenant les ailiers ne centrent plus mais repiquent et frappent (Overmars/Zenden deviennent Robben/Kuyt), les 6 franco-italiens sont trop forts dans les duels? On leur oppose des mecs qui les transpercent sur une passe au lieu d'aller au duel (Cocu/Davids deviennent Sneijder Van der Vaart). Au même moment, l'Espagne prend carrément la balle 75% du temps, ne laisse même plus le temps à l'adversaire de poser le moindre contre, même en défendant bas tu te fais asphyxier. La Russie atteint les demi-finales avec un entraineur néerlandais, un pressing agressif, et un jeu de passe rapide. Enfin la Croatie nette vainqueur de l'Allemagne signe le retour du football romantique des balkans. L'Euro 2008 est vraiment symbolique.

En 2014, l'inverse se produit, le Real fait péter le Bayern de Guardiola et l'Atletico sort le Barça: les équipes pragmatiques se sont habituées au football de possession, elles ne paniquent plus face au pressing adverse, elles sont patientes sans le ballon, et même chargées de stars (Real) elles assument de jouer en contre - ce qu'elles font plus vite et plus fort que 5 ans avant parce qu'elles ont les joueurs pour (ex: Bale a remplacé Ozil) et qu'elles ont sûrement pris les piqures qu'il fallait.

La CDM confirme: des équipes sudams hyperactives et infatigables détruisent la paisible circulation du ballon des équipes européennes influencées par 7ans de succès hispaniques (Mexique/Croatie, Chili/Espagne, Uruguay/Angleterre - l'Angleterre tentant de prendre le jeu à son compte, ce qui lui sied mal), même les Pays-Bas mettent RVP-Robben dans l'axe et contrent à tout va, l'Allemagne gagne à la fin, le foot de possession se remet en retrait.
Parfait merci, j'ai le meme sentiment. Je te donnerais volontiers +1000.
Ce commentaire a été modifié.
 //  13:48  //  Amoureux de la Bolivie
Note : 1
@sissa
"Oui, je veux dire que Brésil 2002 c'est comme Portugal 2016, des équipes avec des arguments, sans plus, 10% de chance de se retrouver en finale"

Non, le Brésil 2002 est bien meilleure et avec des plus grands joueurs. Le seul point commun c'est leur défense qui fut très solide, voir imperméable pour les 2.

Le Portugal l'été dernier c'est 1 victoires en 90 minutes sur leurs 7 matches (3 nuls au 1er tour, 2 victoires en prolong' et 1 aux TAB), ça montre que le Portugal a été très inefficace et bien souvent incapable de faire le jeu au délà de quelques temps forts courts ou exploits individuels.

Le Brésil cétait pas non hyper flamboyant, mais c'était bien quand même très fort . Ils maitrisaient beaucoup mieux les matches, bon dans la gestion des temps faibles/forts, équipe bien en place. Scolari avait parfaitement exploité les qualités indiviuelles de ces stars au top (Ronaldo, Ronaldinho, Rivaldo) dans un schéam en 3-5-2 qui faisait resortir paradoxalement une puissance collective et sans que l'équipe soit déséquilibrée (quel CDM de Gilberto Silva essentiel au milieu) même avec les mobilettes Cafu et Carlos sur les ailes. Sur le plan tactique, le Brésil a été très fort.

Contre la Belgique, ils ont été malmené, il y a eu cette erreur d'arbitrage c'est vrai, mais en quart c'est un vrai gros match pour sortir les Anglais, d'ailleurs la dernière bonne équipe des Three Lions c'est 2002 ! Ils ont bien gérés la Turquie, inexpérimenté à ce niveau là, et sorti un match solide contre l'Allemagne.
Carlos Henrique Reposa Niveau : DHR
D'accord par contre sur l'analyse tactique de 2008
Carlos Henrique Reposa Niveau : DHR
Faut rajouter la france en '98 alors, ou t'es juste chauvin ? Parce que faut pas écrire des pavés si ça se résume à ça.
11 réponses à ce commentaire.
Poney_nain Niveau : DHR
et personne pour parler de la photo de la brésilienne ??
"Montrez ce sein que je ne vois pas assez" aurait dit Tartuffe
LaurentCroft Niveau : District
Rien que pour elle, je considère ce mondial comme une perle !
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
Note : 1
Les poitrines refaites sont des abominations de la Nature, un crime contre l'Humanité.

Enfin, il en faut pour tout le monde.
Ripaillons Niveau : CFA2
Mama ce téton !
enzo-l'idole_de_zizou Niveau : DHR
Je t'ai mis +1 pour remonter ta note injuste ma chère Romane, le plastique sous la peau, j'ai aussi beaucoup de mal
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
Note : 1
Merci de ta sollicitude enzo!
J'espère que je vais arriver à trouver le sommeil ce soir face à tant de méchanceté et d'injustice.
enzo-l'idole_de_zizou Niveau : DHR
Si tu me montres tes seins ça devrait aller
So Foot montre un téton ? Bon bah je vais y aller à fond dans le mercomplot ...
8 réponses à ce commentaire.
gaucherforever Niveau : CFA2
Dans mes souvenirs:matraquage de pubs avec les bleus avant et pendant la CDM + émission "divertissement foot" avec JP Pernaut et Flavie Flament+ chanson de soutien à l EDF de Johnny Halliday tout bonnement affligeante...ca ne pouvait que mal finir...
1 réponse à ce commentaire.
Note : 3
J'étais sur place pour la Coupe du Monde, avec les supporters français, et je peux vous dire qu'on a tous hallucinés.

On a tous hallucinés parce que Francis Lalanne était du voyage et nous accompagnait et (tout ce que je raconte est VRAI) il est totalement perché ce mec. Il nous chantait en espagnol dans le bus pour se rendre au stade.. c'était une expérience unique.
Pas sûr que je le recommandes.

Et il a fini par filer des CD de lui-même qu'il avait signé et c'était un peu la honte haha.

Sinon bah CdM chelou, la France a fait n'importe quoi et j'ai vu Zidane se blesser contre le Danemark a une vingtaine de mètres de moi.
Tristesse.
mara donna des frissons Niveau : CFA
Mais il a fini le match Zidane, c'était avant qu'il était blessé, ou je me souviens mal peut être.
gaucherforever Niveau : CFA2
Il revient de blessure pour affronter les danois...mais il est clairement pas à 100% et plus personne n y crois dans cette edf de toute façon
il me semble effectivement qu'il joue malgré sa blessure parce que la France est dans la mouise mais il se claque devant les buts et je crois qu'il fini par être remplacé.
ballondeplomb Niveau : National
lemerre a fauté en ne prenant pas carriere
le fait déterminant de cette CDM pour la france, c'est la blessure de pires en cours de saison, lorsqu'il se fait les croisés. il était au top à arsenal et était le parfait complément voire même remplaçant de zidane.
il a énormément manqué...
ça me rappelle les guignols qui se foutaient de la gueule de l'équipe de France.

Les yeux dans les bleus 2. Durée: 7mn.

avec les relances en touche de Franck Leboeuf.

bonus: les buts de l'Allemagne. hahaha
6 réponses à ce commentaire.
Des matches en pleine nuits, déjà, ça calme niveau assiduité.
Ce qui m'avait amusé, rétrospectivement, c'est que les trois ténors de fin 2001 s'étaient bien vautrés et les deux géants qu'on disait finis six mois avant le tournoi se sont retrouvés en finale - même si l'Allemagne 1998-2004 était limite affligeante.
L'Espagne avait fait un très beau début de tournoi, l'Italie n'avait passé les poules que grâce à l'inconstance maladive des Croates, la Turquie jouait bien, les Etats-Unis m'avaient beaucoup plu.
Vu les résultats en quarts, je m'étais dispensé des quatre dernières rencontres. Je n'ai apparemment pas raté grand-chose.
DixDier Super Niveau : DHR
Effectivement, l'Allemagne de cette époque était limitée. J'en ai discuté récemment avec des potes allemands, et ils m'ont tous dit qu'en 2002, ils ont bénéficié d'une chance incroyable en parcours. C'est sûr que d'enchaîner : le Paraguay, les USA et la Corée du Sud dans une phase à élimination de coupe du monde, ça aide.
Ce commentaire a été modifié.
Coach Taylor Niveau : DHR
Ils sortaient en plus d'un Euro 2000 ridicule les teutons

Dans mon souvenir 2002 pour l'Allemagne c'est surtout l'éclosion d'un buteur monstre en poules : Klose, et Ballack qui assure pour le reste mais est suspendu pour la finale.

Et ni le Brésil ni l'Allemagne n'avaient été ultra dominants sur la compétition
 //  14:17  //  Amoureux de la Bolivie
Ouais, la Turquie jouait bien, c'était hyper technique au milieu.
Emre avait fait une WC de feu, un génie. Bien secondé par Basturk qui sortait d'une grosse saison avec le Bayer Leverkusen
Hakan Sukur avait été très décevant, seulement buteur pour la 3ème place avec son but hyper rapide en 12 secondes après le début (le record pour la WC il me semble)
GreatestShowOnField Niveau : DHR
@Italia

Les matchs n'étaient pas en pleine nuit mais le matin en France.

Ça commençait tôt vers 8h pour finir un peu avant 14-15h
@GreatestShowOnField

Certes, mais je ne suis pas en Métropole, d'où ma remarque ;-)
France-Sénégal à 01h00 du mat environ : impossible de trouver le sommeil ensuite, journée gueule de bois sans même avoir fini la première bière ^^
6 réponses à ce commentaire.
Jamais vu autant de buts valables refusés surtout pour ceux qui jouaient contre la Corée...
La palme revenant au 8ème contre l'Italie et au quart contre l'Espagne
À ce stade on ne peut plus parler d'"erreurs" d'arbitrage
Dans ma mémoire d'enfant, cette CdM était vraiment dégueulasse. Celle de 2006 reste la meilleure pour moi, même si elle se termine tragiquement, mais rien de mieux qu'une fin tragique pour rester dans la légende.
DixDier Super Niveau : DHR
Tout as tout dit, l'ami ! Et celle de 2010 nous fait retomber dans la torpeur ... (même si je la classerai devant 2002 malgré tout).
Oui 2010 c'était sale, mais au moins il y avait une équipe vraiment sympa, l'Espagne avec les Iniesta, Xavi, Villa, Xabi Alonso, Casillas, pour nous faire dire que si la coupe du monde était pourrie, au moins une école de jeu était récompensée. Par contre 2010 sans conteste la finale la plus barbare qu'il ait existé.
Carlos Henrique Reposa Niveau : DHR
2002 ça n'a tout simplement jamais existé !

C'est ça qu'il faut se dire.
Coach Taylor Niveau : DHR
2002 c'est la coupe du monde de la corruption et du what the fuck, 2010 c'est une coupe du monde de merde, tout simplement !
4 réponses à ce commentaire.
Ouais, pas une très belle coupe du monde mais sur le côté visuel et sonore, j'ai découvert la ferveur des supporters sud-coréens, cette marée rouge en mode ultra, hommes, femmes, jeunes, vieux...carrément plus déchaînés que leurs homologues japonais, ils m'ont impressionné et fait aimer (un peu) cette compétition. Le match contre l'Italie aurait dû être plié pour la Squadra sans cette crevure de Moreno mais j'ai rarement vu une ambiance aussi survoltée et étouffante qu'à la Purple Arena de Daejon.

Mon boulot m'a permis de retourner deux fois en Corée du Sud depuis, et ce peuple est dingue de foot. Il y a une ferveur presque balkanique (sans les débordements).

Et aussi l'Angleterre qui bat l'Argentine, revanche du 8e de finale de légende (mais crève cœur pour moi) de St Etienne en 98.
enzo-l'idole_de_zizou Niveau : DHR
Je ne connaissais pas l'anecdote de l'arbitre dealer qui a volé l'Italie. Par contre je me souviens très bien du match et c'était plutôt flagrant.
Ce commentaire a été modifié 3 fois.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Note : 4
Pourquoi? Il avait l'air très bien ce Byron Moreno.

Le chaînon manquant entre Patrick Bourdon et Kim Jong Un!
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
On sent qu'il aime son métier!
enzo-l'idole_de_zizou Niveau : DHR
On dirait qu'il a abusé d'une lourde indica surtout, même si apparemment il était plutôt dans la blanche
enzo-l'idole_de_zizou Niveau : DHR
Par contre Totti tu voulais pas plutôt parler de Didier Bourdon?

Si non, pardonne mon manque de culture mais je ne connais pas ce personnage.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Oui Didier bien sûr...
Pourquoi ai je écrit Patrick d'ailleurs?
Sûrement un fantasme refoulé...
Patriiiiiiick!
5 réponses à ce commentaire.
lefootspectacle Niveau : District
haha, géniale la tête du mec tout à droite sur la photo des supporters brésiliens: lui l'a vu le téton dépasser!
il y a 3 heures Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 2
il y a 8 heures La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) il y a 8 heures Une remontée historique des Seattle Sounders 18
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 18:38 Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) Hier à 16:30 La petite gourmandise de Callejón 4
Hier à 11:44 Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41 vendredi 30 juin Percuté par un scooter, il rattrape le chauffard grâce à ses coéquipiers 18 vendredi 30 juin Mariano Díaz s'engage avec Lyon 47