1. //
  2. //
  3. // Bayern Munich-Leipzig

Le monde de Ralph

Il y a quelques mois, Ralph Hasenhüttl s’installait à la barre du RB Leipzig sous le regard avisé de l’autre Ralf, Rangnick. Sa mission était simple : amener sa maigre expérience de la Bundesliga grattée après son maintien obtenu avec Ingolstadt, mais aussi se faire définitivement un nom au-delà des comparaisons. Le tout à l’heure où le Bayern s’apprête à le retrouver, douze ans après ses derniers coups de crampons.

Modififié
Ralph Hasenhüttl connaît cette ligne. Il connaît ces vestiaires, il connaît cette ambiance et connaît ces visages. Il connaît ce banc, connaît cette zone technique, connaît cette odeur. Mais à cet instant, l’homme ne sait pas vers où il marche. Est-il sonné ? Non, il s’était préparé à ce moment. Oui, il ne pensait pas que cela arriverait aujourd’hui, mais il savait que cela devait arriver. Pour la première fois depuis plusieurs semaines, l’homme est seul. Comme toujours depuis le premier jour, il reste pourtant en quête. Cette fois, l’enfant de Graz cherche des réponses sur les terres où il écrivait hier ses exploits. Les quelque quinze mille personnes debout dans les travées de l’Audi-Sportpark d’Ingolstadt le regardent. Lui ne baisse pas vraiment la tête, il ne fait que l’incliner.


Au fond, Hasenhüttl sait déjà ce qu’il va se dire dans les heures suivantes, alors, dans le vestiaire, l’Autrichien demande à ses joueurs une chose simple et humaine : « Je veux voir une réaction la semaine prochaine. » Le RB Leipzig, puceau de Bundesliga, vient de connaître sa première défaite de la saison. C’est un après-midi de décembre. Et Ralph Hasenhüttl n’aura pas eu à attendre très longtemps. Une petite semaine, une petite heure. Quelques secondes selon lui pour comprendre que ses joueurs ne l’ont « pas laissé tomber » . Il n’a pas eu besoin de changer grand-chose, juste à boxer les esprits. Et Leipzig s’est relevé sans trembler, avec autorité contre le Hertha Berlin. La confiance est revenue. Les ambitions ? Elles existent pour ce qui n’est alors qu’une comète de la galaxie Red Bull, mais restent mesurées. Voilà comment Hasenhüttl va donc débarquer à l’Allianz Arena de Munich mercredi soir : pour voir aussi jusqu’où il peut aller avec ce groupe.

Le voyage initiatique


Comprendre Ralph Hasenhüttl est complexe. Peut-être faut-il alors filer sur les routes. Quelques jours avant de débuter son voyage initiatique, l’ancien international autrichien – huit sélections entre 1988 et 1994 – a quitté son job au VfR Aalen, un club qu’il a d’abord sauvé de la mort annoncée en troisième division avant de le faire monter en 2. Bundesliga et de l’y laisser à la fin de la saison 2012-13. La raison ? Une cure d’austérité exigée par le directeur sportif du club. Résultat : au début de l’été 2013, Hasenhüttl grimpe sur son vélo et tue le temps dans les Alpes. Dans son sac, des jumelles. L’homme file espionner le travail de certains confrères, Jürgen Klopp à Dortmund, Lucien Favre à Mönchengladbach. L’objectif est de comprendre comment les deux techniciens bossent leur préparation d’avant-saison. Voilà comment il expliquait sa démarche à BT Sport il y a quelques mois : « C’était mieux pour moi d’être là incognito parce que sinon, tout le monde vient te parler parce qu’ils te connaissent et tu ne peux pas te concentrer sur l’entraînement. (...) J’ai également déjà été en Italie quand l’Allemagne préparait sa Coupe du monde parce que je trouvais ça intéressant. Je suis peut-être, sur ce point, un peu cinglé, mais ça m’a permis d’être un meilleur entraîneur. »


Voilà comment s’est notamment armé Ralph Hasenhüttl avant de finalement rebondir à Ingolstadt en octobre 2013 après le départ de Marco Kurz. La suite est connue : un maintien pour achever sa première saison, un titre de champion de deuxième division la deuxième et un maintien autoritaire la troisième en Bundesliga. Interrogé par L’Équipe, le défenseur français Romain Brégerie, arrivé à Ingolstadt en 2015, expliquait récemment que « les entraînements n’avaient rien d’exceptionnel. Les séances n’étaient pas trop longues. Pas très lourdes non plus. Ce n’était pas relax non plus, mais on n’était pas à taper dans le physique tout le temps. Pourtant, on était en forme. (...) Je ne peux pas dire que tactiquement, il m’ait appris beaucoup de choses ou qu’il ait fait des trucs où je me suis dit : "Wahou, c’est vrai, c’est comme ça." » Pas de révolution donc.


Le secret de la méthode Hasenhüttl serait donc ailleurs. Lui l’explique ainsi : « Être respectueux avec ses joueurs. Je les aime, vraiment. J’ai une relation très proche avec eux. » Oui, l’entraîneur autrichien avance avant tout à l’émotion, la passion, la connexion. Voilà pourquoi il est souvent comparé à Klopp et il suffit de poser les yeux sur sa silhouette pour en prendre conscience. Chaque but est un spectacle, une explosion, une implosion interne, et Hasenhüttl est devenu une forme d’attraction. C’est aussi pour ça que Ralf Rangnik – un homme qui aime le football offensif, mais dont les équipes ont longtemps péché dans l’organisation défensive – est venu le chercher cet été pour accompagner la première montée de la jeune histoire de Lepzig dans l’élite. Parce que Hasenhüttl tient surtout à bien défendre et il le fait bien (deuxième meilleure défense du championnat).

La caution expérience du Bayern


Le RB Leipzig est aujourd’hui un mélange parfait entre une défense solide et une créativité offensive dopée par la jeunesse d’un effectif de rêveurs. Au-delà de la Red Bull Arena, l’Allemagne entière déteste ce promu gênant pour son histoire construite sur des boissons énergisantes et les desseins de ses proprios. C’est compréhensible, et l’ambiance vue depuis le début de la saison à Leipzig montre surtout des familles plutôt que des passionnés. Malgré la haine, les détestés sont aujourd’hui en tête de la Bundesliga à égalité avec le Bayern, qu’ils s’apprêtent à retrouver ce mercredi soir. Ralph Hasenhüttl, lui, commence à être annoncé partout, de Munich à Londres où Arsenal le verrait comme un successeur idéal à Arsène Wenger, dont le contrat prend fin en juin prochain.


Ce déplacement est surtout l’occasion pour le technicien autrichien de retrouver un club où il a fini sa carrière de joueur dans les rangs de la réserve en 2004. « C’était un mec exceptionnel à cette époque, déjà avec un bon état d’esprit. Je pouvais lui faire confiance. Il est très intelligent et on pouvait déjà sentir qu’il pourrait devenir coach » , expliquait il y a quelques semaines Hermann Gerland, alors coach du Bayern B, à ESPN. Aux côtés de Hasenhüttl, la caution expérience, se formaient des inconnus de l’époque : Philipp Lahm et Bastian Schweinsteiger. Le voilà maintenant en position d’écrire l’histoire, son histoire.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Hasenhüttl (qui fait quand même un peu un FM géant), Tuchel et son mix Guardiola/Klopp, Schubert (qui m'a impressionné lors des doubles confrontations en C1 contre le barca et City), Schmidt, Weinzierl dont le Schalke pratique parait-il un des plus beau football du pays cette saison, cet enculé de Nagelsmann (29 ans), il y a de l'entraineur jeune et avec des idées cette saison en BuLi, ca fait plaisir et ca devrait tirer le championnat vers le haut!
Jean-Michel Footix Niveau : DHR
Mon message était à la base une réponse pour le tien mais j'ai fait n'importe quoi.
1 réponse à ce commentaire.
Jean-Michel Footix Niveau : DHR
Carrément puis rien qu'à voir les coachs qui s'exportent comme notamment Klopp et Favre, ce championnat s'impose de plus en plus comme une super école de coach. Bon dans les faits plus qu'une école hein, mais il y a comme tu le dis, un beau vivier.
Jean-Marc Morandini Niveau : Loisir
Fou comme l'Allemagne s'est complètement remis en question depuis les échecs de la fin des 90's et le début des années 2000. Après l'équipe nationale, je vois bien le championnat devenir numéro 1 en Europe à moyen terme. Faut se rendre compte que le coach d'Hoffenheim a 29 ans bordel.
il y a 2 heures Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 3
Hier à 13:39 Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 38
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33
dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 28 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8