En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. // Médias
  2. // Stéphane Guy

Le monde (à part) de Stéphane Guy

Modififié
C'est devenu la gâchette numéro 1 de Canal + depuis le départ de Grégoire Margotton à TF1. Dimanche soir, il sera aux commandes du tant attendu OM - PSG. Lui, c'est bien sûr Stéphane Guy.

Dans un entretien à L'Équipe, le journaliste commentateur est revenu sur son style propre. « Effectivement, je ne suis pas uniquement dans le descriptif, pose-t-il d'entrée. On est ce qu'on est, on ne va pas se changer. Il faut simplement être honnête. Je ne suis pas là pour provoquer les gens. Après, je ne suis pas idiot. Je mesure l'effet de résonance. Je sais que ça peut poser des problèmes parfois à mes patrons, mais, en interne, on ne m'a jamais rien demandé. Mais je ne suis pas un anarchiste, je ne suis pas là pour me faire plaisir. »

Au match aller, Stéphane Guy avait trouvé bon d'annoncer à l'antenne que l'OM allait rencontre le QSG – en référence aux investisseurs du PSG. Interrogé là-dessus, l'intéressé a préféré botter en touche : « Je peux d'ores et déjà vous dire que les fans de l'OM trouveront que je suis trop PSG et que les fans du PSG trouveront que je suis trop OM. Après, bien malin celui qui peut dire ce qui se passe dans mon cerveau lors d'un tel match. Mais, moi, je vis dans un monde à part, je ne suis pas connecté, pas sur les réseaux sociaux, je suis en dehors de toute cette pression-là » , conclut Stéphane Guy.


L'infernal... FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 9 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 8 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
À lire ensuite
Le derby pour Séville