1. //
  2. // 1re journée
  3. // AS Roma/FC Barcelone (1-1)

Le miracle Florenzi sauve la Roma

Malgré une nette domination des Blaugrana, la Roma et le Barça se quittent sur un match nul (1-1). Un match dont on retiendra surtout l'extraordinaire égalisation d'Alessandro Florenzi sur une frappe déclenchée à 55 mètres des cages adverses.

Modififié
11 94

AS Roma 1-1 FC Barcelone

Buts : Florenzi (31e) pour la Roma / Suárez (21e) pour le Barça

Le roi Pelé l'a tentée, Alessandro Florenzi l'a réussie. Extraordinaire, fabuleuse, divine : les mots manquent pour décrire l'incroyable frappe réussie par le jeune milieu italien reconverti en latéral droit par Rudi Garcia. Une frappe qui restera très certainement comme LE but de la saison. Alors qu'on vient de passer la demi-heure de jeu, Florenzi prend sa chance quelques mètres à peine après le milieu de terrain, collé à la ligne de touche. Ter Stegen, trop avancé, est surpris par la folle tentative qui finit au fond des filets avec l'aide du poteau, quelque 55 mètres (sic !) après son point de départ ! En pleine galère jusque-là et menée au score depuis la 21e minute de jeu, la Louve vient de sauver sa peau. Car malgré la forte domination du Barça, les Giallorossi parviendront à faire le dos rond pour conserver le point du match nul. Ils n'espéraient de toute manière clairement pas mieux. Messi et ses coéquipiers pourront, eux, se demander comment ils ont bien pu encaisser un tel but.

L'audace de Florenzi


Le plan de jeu imaginé par Rudi Garcia est clair d'entrée de match : laisser le ballon au Barça et opérer en contre. La Roma opte ainsi pour un schéma avec un bloc très bas - trop ? – et cherche à profiter de la vitesse de Salah, ainsi que du jeu dos au but de Džeko pour se montrer dangereuse. L'ailier égyptien a toutefois fort à faire face à son homologue direct Jordi Alba, quand le Bosnien ne touche, lui, que peu de ballons exploitables. L'ouverture du score concédée assez rapidement à Suárez complique d'ailleurs la tâche. Mais la Louve parvient miraculeusement à sortir la tête de l'eau grâce à la folie de Florenzi (1-1, 31e). Une inspiration fondamentale pour la confiance des Romains qui finissent bien mieux la première période.

Cependant, coup dur dès le retour des vestiaires : Szczęsny doit céder sa place à De Sanctis après un choc avec Suárez. Un changement qui inquiète d'autant plus que la Roma ne parvient plus à poser le pied sur le ballon. Le mur giallorosso tient toutefois bon, à l'image du solide Allemand Rüdiger. La Louve peut également profiter d'une baisse de rythme pour enfin souffler. Le gros forcing final du Barça n'y changera rien, la Roma empoche le point qu'elle désirait défendre.

La maîtrise collective du Barça


Face à la volonté de contrer de la Roma, le Barça démarre avec son habituelle philosophie de conservation du ballon. Toutefois quelques imprécisions techniques font rapidement passer quelques frissons dans la défense blaugrana. Offensivement, l'absence quasi totale de pressing adverse incite à frapper, comme en témoigne une tentative de Messi de peu hors cadre. Le redoublement de passes et les mouvements collectifs incessants finissent toutefois par ouvrir des brèches. Ce dont profite Suárez pour ouvrir le score de la tête sur un bon service de Rakitić (0-1, 21e). Le Barça ne peut toutefois pas échapper à la merveille de Florenzi et finit plus difficilement malgré un Messi hyperactif pour sa 100e en Ligue des champions.

Les Blaugrana reprennent toutefois très fort, mais Suárez se heurte à Szczęsny, au sens propre comme au figuré. Pas de place pour les sentiments, Messi et consorts poussent fort pour reprendre l'avantage. À peine entré en jeu à la place de Rakitić, Rafinha est contraint de céder sa place à Mascherano, sur un méchant tacle de Nainggolan qui aurait mérité le rouge. Le Barça est désormais moins menaçant, mais peut compter sur le talent de Messi qui touche la barre à un petit quart d'heure du terme de la rencontre. Insuffisant, le Barça devra donc se contenter du match nul malgré sa large domination. Sans doute très frustrant au vu de la physionomie de la rencontre.

Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Avant toute chose.
Avant les débats stériles sur "le bus de la Roma" et "l'équipe de hand du Barça", parlons des choses importantes...

Qu'est-ce-que c'est que cette trace de bronzage, Keita?
Je me rappelle m'être senti mal pour Trapp qui subissait les foudres de tout le monde pour deux erreurs alors que le mec avait vraiment l'air penaud et s'est excusé trois fois face caméra..

Pendant ce temps, on donne un totem d'immunité médiatique à un mec qui se fait traiter de p*** 2 fois en un mois et qui encaisse 8 buts en 2 matchs.
Alessandro Florenzi m'a fait aimer le football, par son but et par son activité incessante sur son côté droit.
Ce but venu d'ailleurs...

Gros match défensif des Romains. L'entrée de De Sanctis est juste impressionnante. Le vieux en veut encore.
Frenchies Niveau : CFA
j'en peux plus du blond.
pas une seule fois j'ai trouvé qu'il méritait mieux que 6/10
bon beh là c'est 3/10 ... grand max.

indigne d'une équipe championne en titre de pratiquement tout.
BRAVO bordellll


OMG le contrôle raté de Suarez (avec le bras!!!) à la 89ème 1-1 et seul dans la surface !!!
à côté les ratés de Benzema sont TELLEMENT anecdotiques truc de fou -_-
Rochantas Niveau : CFA2
Florenzi t'aurais pu nettoyer la lucarne quand même !
Je voyais cette équipe de la Roma beaucoup trop belle, je m'attendais à bien mieux.
OK, la fessée du Bayern l'an dernier explique peut être cela, mais un tel niveau de non football pour une équipe qui joue le titre en championnat, c'est scandaleux.

Ter Stegen me casse les couilles à se faire lober.
Le Barça a été pourri quand même, quelle lenteur dans les passes, bien trop de touches de balles. Beurk. Match à oublier.
FRANCIS LALLANA Niveau : District
"Vous voulez un but ? Prenez celui-là et gardez la monnaie." Florenzi
jojolecrado Niveau : DHR
"Messi et ses coéquipiers pourront eux se demander comment ont-ils bien pu encaisser un tel but."

Cette phrase vous est offerte par le collectif Luiz Fernandez Revival
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Note : 1
Ne pas oublier un potentiel péno lorsque mascherano ceinture le romain dans la surface..
Message posté par Rhabcp
Je me rappelle m'être senti mal pour Trapp qui subissait les foudres de tout le monde pour deux erreurs alors que le mec avait vraiment l'air penaud et s'est excusé trois fois face caméra..

Pendant ce temps, on donne un totem d'immunité médiatique à un mec qui se fait traiter de p*** 2 fois en un mois et qui encaisse 8 buts en 2 matchs.



Mate la qualité de la défense quand il se prend 8 buts en 2 matchs aussi.
Mais de toute façon s'il continue comme ça, il finira par ne jouer que certains matchs de coupe, face à des équipes de 2 ou 3ème division.
Jimmy Conway Niveau : CFA2
Pas dégueu pour une entrée en matière, le Barca joue souvent à 2 à l'heure pour commencer sa saison. Par contre leur effectif commence à devenir inquiétant, même avec ce rythme de sénateur ils vont se cramer s'ils ont plus personne pour faire tourner.

Pedro aurait fait du bien au milieu.
Message posté par leopold-saroyan
Ne pas oublier un potentiel péno lorsque mascherano ceinture le romain dans la surface..



Tu veux dire le romain qui aurait pu se faire expulser?
Message posté par footixIer



Mate la qualité de la défense quand il se prend 8 buts en 2 matchs aussi.
Mais de toute façon s'il continue comme ça, il finira par ne jouer que certains matchs de coupe, face à des équipes de 2 ou 3ème division.


Je l'avais vue et je sais qu'elle avait sa part, mais franchement lui aussi et pas qu'un peu, je me demandais juste comment ca se fait qu'on ne dise jamais rien de lui, dois je rappeler que son premier match de C1, il en prend trois contre Paris ?

Ce mec est excellent pour contrer les tirs depuis sa ligne, pour le reste ..
Au Barça l'objectif c'est clairement d'etre encore dans la course au titre au 1er janvier et l'integration de Turan et de Vidal.

D'ici là faudra serrer les dents en Liga et se qualifier en tant que 1er du groupe en C1.J'espère même qu'ils feront l'impasse sur la Copa del Rey, le banc est vraiment minable.
Trop d'imprécisions dans les passes coté barcelonais, c'en est d'autant plus rageant que la Roma n'a absolument rien proposé pendant le match, hormis 5min après la blessure de Rafinha et ce but monstrueux.
Garcia qui disait avant le match qu'ils n'étaient pas seulement venus pour défendre, bah j'sais pas pourquoi ils ont joué alors...
Quel match de merde... je sais même pas pourquoi je l'ai regardé en entier, mis à part la fin c'était à se pendre.

Face au grosses équipes la roma me parait trop limitée et pas assez agressive, barça cette année, city la saison passée,... C'est fou à quel point elle laisse le porteur du ballon tranquile
Et sur le but des romains, on peut pas critiquer TS, n'importe quel gardien l'aurait mangé, et même s'il était mieux placé, je suis pas sur qu'il aurait pu l'arrêter !
Hors de question de se taper un vine pourri : pour ceux qui ont manqué le bijou de Florenzi
https://streamable.com/izeq
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
11 94