En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Le ministre espagnol déçu

Modififié
La candidature conjointe Espagne-Portugal pour les prochaines Coupes du Monde 2018 et 2022 a du plomb dans l'aile.

Jeudi, le Ministre des Sports portugais, Laurentino Dias déclarait qu'il « n'était pas en mesure de faire de nouveaux investissements » , visant principalement la rénovation ou la construction de nouveaux stades.

L'Espagne devra donc se contenter des stades du FC Porto, du Benfica et du Sporting, pour le Mondial. Son homologue espagnol, Jaime Lissavetzky déchante dans les colonnes du quotidien AS : « Je ne sens pas le Portugal excité plus que ça. Les Portugais sont plus intéressés par le football que les politiciens visiblement » .

Et Lissavetzky de se consoler comme il peut, en donnant la candidature de la Russie perdante : « La FIFA ne veut pas d'une Coupe du Monde froide » .

Un argument à la Bernard Laporte, pas sûr qu'il fasse la différence au moment de la désignation.



RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:01 Tony Chapron est en arrêt maladie 38 Hier à 13:27 Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 21 Hier à 12:18 Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 8
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
samedi 17 février Les maillots du PSG floqués en mandarin 25 samedi 17 février La panenka ratée de Diego Castro en Australie 19
À lire ensuite
Blanc, 100e