Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 6e journée
  3. // Genoa/Milan (1-0)

Le Milan rechute

Passé totalement au travers de sa première mi-temps, le Milan n'est pas parvenu à se remettre sur la pelouse du Genoa. Ce sont bien les Rossoblù qui l'emportent grâce à un coup franc dévié de Džemaili (1-0). Une rencontre dont les Rossoneri devront vite tirer les enseignements avant de recevoir le Napoli, dimanche prochain.

Modififié

Genoa CFC 1-0 AC Milan

But : Džemaili (10e) pour le Genoa

Un maudit ballon dévié qui finit au fond des filets très tôt dans le match. Puis une expulsion assez sévère avant la pause. Deux coups du sort dont est incapable de se relever un Milan en pleine convalescence. Comme à Udine, mardi soir, un grain de sable dans l'engrenage et c'est toute la machine qui s'enraye. Le Genoa, qui a su provoquer sa réussite, en profite pour s'offrir le scalp des Rossoneri. Le malade milanais n'est en tout cas clairement pas arrivé au terme de sa guérison et il lui faudra être très solide pour ne pas rechuter la semaine prochaine face à un Napoli revigoré.

Coup franc dévié, puis expulsion


C'est le Genoa qui entame le mieux la rencontre. Les hommes de Gasperini sont même proches de prendre rapidement l'avantage, mais la minasse de Diego Capel sur coup franc fuit le cadre. En revanche, la tentative de Džemaili, déviée par le mur milanais, est, elle, bien cadrée. Et impossible à arrêter pour Diego López pris à contre-pied (1-0). 10 minutes de jeu et la défense rossonera a déjà craqué, pour la neuvième fois en six matchs. Les Milanais ont d'ailleurs bien du mal à réagir. Il faut ainsi attendre 20 minutes pour voir Bonaventura déclencher la première frappe du match côté rossonero. C'est au-dessus.

Bien trop peu pour un Milan totalement à côté de la plaque. Mario Balotelli met, lui, une demi-heure à se mettre en route. Et ce n'est pas un hasard si le Milan se montre enfin dangereux. Sans pour autant mettre à contribution le portier du Genoa Lamanna. Pis, le Milan se retrouve réduit à dix avant la pause. Sur une perte de balle horrible de Zapata, Romagnoli se met effectivement à la faute et récolte un second carton jaune - synonyme d'expulsion -, un poil sévère. De Jong est sacrifié pour Rodrigo Ely. Mi-temps catastrophique pour le Diavolo.

Réaction milanaise trop timide


Le Milan revient toutefois avec de bien meilleures intentions. Bien servi par Balotelli - sur un coup du foulard ! - Luiz Adriano signe la première frappe cadrée des Rossoneri. Lamanna s'interpose, mais le Milan montre enfin quelque chose. Le Genoa gère toutefois sereinement son avantage et sa supériorité numérique, en conservant intelligemment le ballon. Seul Balotelli parvient un tant soit peu à peser sur la défense rossoblù. Bertolacci trouve ainsi une bonne position de frappe sur une remise de SuperMario, mais la tentative de l'ancien du Genoa est trop écrasée. Tout le contraire du coup franc de Balotelli quelques instants plus tard, mais celui-ci passe au-dessus.

L'heure de jeu bien dépassée, le Milan est en grande difficulté alors que Balotelli et Bertolacci manquent deux bonnes occasions. Pourtant, incompréhensiblement, Mihajlović tarde à faire des changements. C'est même le Genoa qui se montre le plus dangereux avec Laxalt ou Capel, tandis que Balotelli gâche un nouveau coup franc. Bacca entre à la place de Bonaventura à dix minutes du terme, comme Kucka quelques instants plus tôt pour Montolivo. Le Slovaque se procure même une énorme occasion, mais il expédie son ballon en tribunes. En même temps que les derniers espoirs milanais, que Rodrigo Ely ne ravivera pas avec une dernière occasion au bout du temps additionnel. L'analyse médicale ne trompe pas : le Milan est encore malade.

Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Paulo Bento débarqué de son club chinois il y a 2 heures Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 3
Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE