1. //
  2. // 8es
  3. // Sampdoria-Milan (0-2)

Le Milan passe sans forcer

Grâce à une nouvelle réalisation de M’Baye Niang face à la Samp’, le Milan est le dernier qualifié pour les quarts de finale de Coppa. Début 2016, les Rossoneri retrouveront Carpi.

Modififié
1k 14

UC Sampdoria 0-2 AC Milan

Buts : Niang (50e) et Bacca (90e) pour les Rossoneri

M’Baye Niang aime la Sampdoria, c'est une certitude. Un doublé il y a deux semaines alors qu’il n’avait jamais trouvé le chemin des filets après trois années de contrat avec le Milan. Et ce soir, le but qui a mis les siens sur le droit chemin sur sa première véritable occasion. Sans trembler. Comme quoi, il y a des équipes contre qui tout réussit. Sinon, le Milan AC n’a pas eu trop à se démener ce soir pour atteindre les quarts. Il peut également remercier Abbiati, toujours aussi concentré, et Bacca, bien en jambes et toujours aussi efficaces devant les cages.

C’est l’intention qui compte


Entre frustrations et imprécisions. D’un côté, la Sampdoria de Montella qui tente de jouer en une ou deux touches rapidement vers l’avant, mais qui n’y arrive pas. Déjà, parce qu’ils finissent toujours par ne plus savoir quoi faire du ballon et ne tentent que des frappes de loin. Mais aussi parce que leurs adversaires du soir savent être agressifs et vicieux au bon moment. En témoigne ce petit croche-patte dès les premières minutes de jeu de Bertolacci sur Soriano, alors qu’il s’apprêtait à frapper aux buts. Frustration. Et de l’autre, le Milan de Mihajlović qui ne construit pas grand-chose, mais qui, paradoxalement, se crée les occasions les plus dangereuses de la première période. Le premier à tenter sa chance, c’est Bonaventura, qui choisit la solution soliste dans un angle complètement fermé. Le second, c’est Bacca, dix bons mètres hors jeu. Le troisième, c’est M’Baye Niang qui tente une « Van Basten » dans le panneau publicitaire. Et le quatrième et dernier, c’est Cerci qui se prend pour Pirlo sur un coup franc aux trente mètres avec la conclusion que tout le monde peut s’imaginer. Imprécisions.

Fou Bacca et Niang solo


Non, pour voir quelque chose au-delà des intentions, il faut plutôt se téléporter à la 49e minute. Fidèle à sa philosophie du moment, le Milan n’y va pas par quatre chemins pour prendre la direction des cages adverses. Deux passes tout au plus. En l’occurrence, une longue course balle au pied de Bacca, une fixation du même homme, et une passe extérieure du pied parfaite de timing et de précision pour Niang. Le Français croise sa frappe et donne au Milan l’avantage nécessaire pour jouer un peu plus décontracté. 1-0.



Dans la foulée, Mexès ne passe vraiment pas loin d’offrir l’égalisation à Luis Muriel, mais heureusement pour lui, le Colombien préfère attendre le retour de trois défenseurs pour prendre sa chance. L’énorme ascenseur émotionnel attendra. Le Milan a désormais suffisamment d’élan pour atteindre les quarts sereinement. Une performance facilitée par une augmentation soudaine du nombre de fautes et de la tension sur le terrain. La Samp passera d’ailleurs la majeure partie de la seconde période à dix à la suite du second jaune de Zukanović. Ce qui n’empêche pas le Milan de louper tous ses contres en supériorité numérique et de subir encore la domination territoriale de la Samp. Mais Abbiati, le gardien du temple, est vigilant. Et puis finalement, Bacca se décide à abattre définitivement l'adversaire. Seul dans la surface, il place un double crochet et un pointu du droit dans les arrêts de jeu. 2-0. Le Milan est en quarts de finale de Coppa, désormais son unique source d'espoir cette saison.
Par Ugo Bocchi
Modifié

Dans cet article

Carpi en quarts et le vainqueur de spezia - alessandria en demi...Milan est dans le bon tableau, sans aucun doute. En profiteront-ils, c'est une autre paire de manches.
Sinon je suis toujours choqué par les débuts catastrophiques de Montella à la Samp. 1 nul miraculeux, 3 défaites dont 2 raclées, éliminé d'entrée en coppa italia...Zenga avait vraiment subi ses critiques exagérées.
*des
U'Marranzanu Niveau : CFA2
Heureusement que Bacca est encore une fois hyper décisif parce que le reste est d'une tristesse... Le colombien qui cache la forêt en définitive.
Ronniesheva Niveau : CFA
dire que c'est l'unique source d'espoir cette saison c'est un peu n'importe quoi...oui le milan est septième, oui il reste d'énorme progrès à faire, oui plusieurs équipes semblent supérieures, mai on est au final qu'à 4 points de la 5ème place et même à 7 points de la troisième... alors avec un bon mercato, oui, le championnat reste une raison d'espérer.
fuoriclasse Niveau : DHR
Tu reconnaîtras néanmoins que le niveau de jeu proposé par les rossoneri, à l'exception de quelques matches, est quand même loin de ce que l'on pouvait attendre après l'énième restructuration estivale.
Un peu comme chaque année, en fait!
Ronniesheva Niveau : CFA
Message posté par fuoriclasse
Tu reconnaîtras néanmoins que le niveau de jeu proposé par les rossoneri, à l'exception de quelques matches, est quand même loin de ce que l'on pouvait attendre après l'énième restructuration estivale.
Un peu comme chaque année, en fait!


c'est ce que je dis en disant qu'il nous reste d"énorme progrès à faire...maintenant on a pu voir de temps en temps des séquences intéressantes, il y a du progrès comparés à l'année dernière, c'est juste que c'est une équipe qui est encore en construction et donc fragile, il suffit d'un simple contretemps et tout devient plus difficile... du temps il en faudra, mais pour moi on va vers l'avant quand même. bacca, niang, donnaruma, romagnoli, calabria, bonaventura etc. la base est clairement bonne, suffit de poser ses couilles sur la table et d'oser miser ce qu'il faut miser sur les pièces manquantes, à savoir un défeneur d'expérience et de niveau international pour guider romagnoli, un taulier au milieu et un meneur de jeu type vazquez devant.
Milan_forza18 Niveau : CFA
L'unique source d'espoir ??? J'ose espérer qu'ils ont encore l'espoir de terminer dans les 3premier moi j'y crois
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
"Carpi, c'est nifi !"


Hervé Villard dyslexique.
Massimo69 Niveau : DHR
@ Milan_forza18

Cela va être compliqué mais j'espère vraiment que le Milan terminera dans les trois premiers.

Car c'est avec la Juve la seule équipe qui peut se dire italienne parmi les grands noms de la Serie A. Italienne puisqu'elle fait évoluer un nombre élevé de joueurs italiens (encore 7 ce soir contre la Samp). La Juve quant à elle en alligne 5 ou 6 (et j'en suis content).

Pour rappel, lors du dernier Napoli-Roma, seuls 3 joueurs italiens débutaient: Insigne, Florenzi et De Rossi. Génial...
"Carpi, c'est nifi !"


Hervé Villard dyslexique.
+10

C'est bon de rire! Merci mon gars!
Message posté par O Alegria Do Povo
"Carpi, c'est nifi !"


Hervé Villard dyslexique.


Joli...
Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
Message posté par U'Marranzanu
Heureusement que Bacca est encore une fois hyper décisif parce que le reste est d'une tristesse... Le colombien qui cache la forêt en définitive.


Ouais enfin ça c'est faux. Bacca, cette saison, est même pas dans le top 3 de nos meilleurs joueurs. Donc bon.
Mais bon je suis ravi de l'avoir dans l'effectif, il est un excellent joueur, mais dire qu'il nous porte à lui tout seul est faux.
Super-Pippo Niveau : CFA2
Message posté par Massimo69
@ Milan_forza18

Cela va être compliqué mais j'espère vraiment que le Milan terminera dans les trois premiers.

Car c'est avec la Juve la seule équipe qui peut se dire italienne parmi les grands noms de la Serie A. Italienne puisqu'elle fait évoluer un nombre élevé de joueurs italiens (encore 7 ce soir contre la Samp). La Juve quant à elle en alligne 5 ou 6 (et j'en suis content).

Pour rappel, lors du dernier Napoli-Roma, seuls 3 joueurs italiens débutaient: Insigne, Florenzi et De Rossi. Génial...


Jorginho aussi je crois (certes oriundo).

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1k 14