1. //
  2. //
  3. // Milan-Fiorentina (2-0)

Le Milan ne veut pas sombrer

Sursaut d’orgueil pour les Rossoneri qui s'imposent 2-0 face à une Fiorentina en manque totale d'inspiration. Les buteurs se nomment Bacca et le revenant Boateng.

Modififié
204 75

AC Milan 2-0 ACF Fiorentina

Buts : Bacca (4e) et Boa-boa-boa, teng-teng-teng (88e) pour le Milan

Bien lancé par Bonaventura sur le côté gauche, Bacca crochète Tomović, se remet sur son droit, entre dans la surface et enveloppe une frappe imprenable pour Tatarusanu. Nous jouons depuis seulement trois minutes, et le Colombien inscrit son 9e but sur son 20e tir cadré. Les stats de finition sont moins folles qu'en début de saison, mais confirment que l'ex-attaquant de Séville a trouvé ses marques en Serie A. Un but qui permet au Milan de ne pas s'exposer et de filer vers un succès qui lui fera beaucoup de bien (la petite Europe est à deux points). Côté Fiorentina, la tête s'éloigne, le Napoli figurant six unités plus haut.

Bacca et plus rien


Avec cette ouverture du score rapide, les hôtes se retrouvent dans leur situation préférée, celle de contre-attaquants, signe des temps qui ont définitivement changé. Mais pas certain que la physionomie eût été différente sans ce but. La Fiorentina se gave toujours en possession de balle au risque de faire une indigestion (65% en 1re mi-temps), mais doit affronter un pressing haut et efficace. Du coup, ça fait circuler la balle sans savoir trop quoi en faire et la verticalité qui différencie l'attitude tactique de Paulo Sousa de celle de Montella peine à émerger. Rencontre cadenassée et qui s'enflamme un tant soit peu lorsque les Milanais repartent balle au pied après avoir chipé un ballon, mais générosité et lucidité ne font guère bon ménage, et la dernière passe est régulièrement loupée. La Viola n'a qu'une vraie occasion à se mettre sous la dent, sur un service d'Iličić, Bernadeschi se retrouve seul aux abords des 5,50m, mais voit son tir contré par Antonelli en dernière minute. Présent en tribunes, Antonio Conte a tout le temps de se concentrer sur les chants de la Curva Sud dédiés au derby programmé dans deux semaines et à Adriano Galliani. Peut-être un avant-goût de ce qui attendra l'ex-futur sélectionneur la saison prochaine.

Le retour du Boa


Même limonade en seconde période avec une rencontre un peu plus débridée, même si les gardiens sont au chomage technique. Donnarumma, qui ne respire pas la sérénité, doit juste intervenir à quelques occasions pour « enlever les chataignes du feu » comme on dit en italien. Kalinić est le plus dangereux, mais dévisse totalement une frappe et enlève trop une tentative de la tête dans la foulée, tandis que le Milan rétorque par un tir mollasson d'Antonelli dans une position pourtant favorable. 66e minute, enfin un changement, c'est l'heure de Pepito Rossi qui remplace l'ancien Colchonero Mario Suárez parti pour entrer dans l'histoire des flops florentins. Sinisa muscle l'entrejeu et fait entrer son homme de main Kucka à la place de Montolivo. Les Rossoneri ne changent pas d'un poil leur stratégie, comme s'ils ne pouvaient prétendre à beaucoup plus, et c'est probablement le cas. Une équipe généreuse, bien en place, mais pas à l'abri d'une cagade individuelle. Heureusement, la Viola n'est pas dans un grand jour, elle est même dans une petite soirée. Sousa joue la carte Babacar à 10 minutes de la fin, sans succès. Miha répond par Balotelli, de retour après trois mois d'absence. Une entrée - plutôt acclamée - qui porte bonheur, puisque Boateng double la mise dans la foulée. Lancé par Alex, le Prince se joue du portier roumain et marque dans la cage vide. 2-0 ! SuperMario a le temps de toucher le montant, c'eût été trop sévère pour une Fiorentina qui aura rarement autant déçu cette saison.



Par Valentin Pauluzzi à San Siro
Modifié

Dans cet article

roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Bon bah mon prono sur Boateng qui peut fièrement rendre service était pas si erroné.

Boa-boa-boa, teng-teng-teng!
Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
Note : 1
Message posté par Hils7
Il y a quand meme du georges weah chez niang et du boban chez kucka !! C'est le retour du grand milan


Ah c'est donc ça ! Tu es jaloux de nos anciennes gloires !

Parce qu'en plus, Boban et Weah, on a eu mieux hein...
Essaie de pas trop penser à Savisevic ou Van Basten, va, tu te ferais du mal.
<3
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Moi niveau grands anciens perso je vote Baresi et Nesta. Parce que.
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Note : 1
Baresi était juste monstrueux dans le calme, la lecture du jeu, le charisme. Fidélité à toute epreuve malgré les relegations, palmarès de cochon; capitaine, 5 finales de ldc...

C est pas Piqué la chochotte ou Ramos et son totem d immunité.
Ronniesheva Niveau : CFA
Sinon pas de nouvelles de Bee? y avait la rencontre qui s'est poursuivie dans la nuit de vendredi à samedi, mais on ne sait toujours pas ce qu'il en est...
DocteurTherHappy Niveau : District
Note : 1
Sheva <3.
Ronniesheva Niveau : CFA
Ok, bon ben je vais scruter les journaux mardi en espérant une bonne nouvelle...
Merci pour le compliment george :) faut dire que la lenteur s'est vraiment ressentie dans ce match, le nombre de fois aussi qu'on a voulu remonter la balle et que je voyais un milieu florentin nous reprendre...Parfois je regrette aussi que dejong soit sous-utilisé de la sorte, sa combativité nous était vraiment bien utile... mais bon kucka apporte au-delà de sa combativité un jeu très propre, notamment au niveau de son passing.
Ronniesheva Niveau : CFA
Note : 1
Message posté par Hils7
De quel darko tu parles ? Au milan il y a eu dejan et zvonimir ! De toute façon les meilleurs ont jouès au real point barre !


J'avoue avoir du mal à comprendre l'énergie que tu déploies à commenter chaque article d'un club que tu détestes...
Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
Message posté par Hils7
De quel darko tu parles ? Au milan il y a eu dejan et zvonimir ! De toute façon les meilleurs ont jouès au real point barre !


Darko Pancev,le type qui avait un ratio but/match supérieur à un quand il était à l'Etoile Rouge et qui s'est démerdé pour terminer soulier d'or à l'époque des Van Basten, JPP et autres.
Mais bon, il a pas eu une grande carrière car il s'est pété le genoux (je crois) au moment de son explosion. Putin de corps en cristal.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
204 75