1. //
  2. // Demie
  3. // Milan-Alessandria (5-0)

Le Milan ne fait pas de sentiments

Pas de suspense à San Siro en demi-retour de Coupe d'Italie, le Milan s'impose 5-0 contre l'Alessandria équipe de troisième division. Les Rossoneri s'offrent ainsi une première finale de Coupe d'Italie depuis 2003 et affronteront probablement la Juventus en finale.

Modififié
441 105

AC Milan 5-0 Alessandria

Buts : Ménez (20e, 39e), Romagnoli (24e), Sabato (80e CSC) et Balotelli (89e)

Contrôle poitrine, demi-volée du droit dans le petit filet opposé, après une longue absence de six mois due à de délicats problèmes de dos, Jérémy Ménez signe définitivement son retour et met parallèlement fin au conte de fées de l'Alessandria (club de 3e division) dès la 19e minute de jeu. Déjà battus 1-0 à l'aller sur un penalty de Balotelli, les Grigi s'inclinent cette fois 5-0 sans coup férir. Pas de miracles. La saison du Milan, elle, commence à devenir intéressante.

Ménez définitivement rétabli


Voici 41 ans que l'Alessandria ne mettait plus les pieds à San Siro, depuis un barrage pour la montée en Serie B perdue face à la Reggiana. Une abstinence qui méritait bien un exode, puisque plus de 12 000 Alessandrini sont venus se masser dans la Curva Nord (qui fait exceptionnellement office de parcage visiteurs ce soir), c'est à vue de nez le triple de la population de la Curva Sud. En latérales, on aperçoit même quelques drapeaux croates, les compatriotes de l'arrière gauche Celjak venus l'encourager. Intelligemment, Mihajlović ne tombe pas dans le piège du turn-over, le Milan ne joue pas l'Europe, l'équipe trouve enfin son rythme de croisière, et ce match est l'occasion de peaufiner les automatismes qui commencent à être bien huilés. Seul Bacca est vraiment laissé au repos. À noter le très joli tifo des visiteurs qui raconte le parcours effectué par les amateurs il y a encore quelques années aux demies de la Coupe nationale.


Cet enthousiasme galvanise les ours, et Abbiati se retrouve dans le rôle de Di Caprio en s'employant deux fois pour éviter l'ouverture du score. La Curva... Nord pousse, pousse... jusqu'à l'ouverture du score de Ménez. Quelques minutes plus tard, Romagnoli double la mise sur corner suite à une déviation de Kucka. Nous n'avons pas passé la demi-heure de jeu que le match est déjà plié. L'intensité baisse d'un cran, seul le noyau dur des ultras de l'Alessandria continue de chanter en cette douce soirée d'hiver. Cinq minutes avant la mi-temps, Poli sert Ménez qui n'a plus qu'à pousser le ballon dans le but, doublé, 3-0 pour le Milan. Retour sur le devant de la scène confirmé pour le Parisien et mi-temps.

Balotelli définitivement hors course ?


Que faire durant cette seconde période ? Observer les mouvements de Balotelli qui joue gros, tiens ! En effet, la blessure de Niang lui ouvre la voie pour cette fin de saison, une dizaine de matchs pour convaincre le Milan de le garder et Conte de le convoquer. Conspué à chaque touche de balle par le public adverse et éclipsé par son compère d'attaque, Mario, sans le Super, brille par sa désormais légendaire nonchalance, on vous laisse consulter sa heatmap, pour lui, ce sera 25 touches de balles et probablement une soufflante de Sinisa. L'Alessandria reprend du poil de la bête, quoi de plus normal pour un ours, et compte honorer ses splendides supporters, tandis que le Milan laisse logiquement venir et contrôle tranquillement.

Mauri entre à la mi-temps à la place de Kucka, Daye Prince Boateng pour Bonaventura, puis Ménez-Bacca pour finir. Ça, c'était pour les changements. On est dans un premier temps plus proche du 3-1 que du 4-0, De Sciglio sauvant un but tout fait sur la ligne. La 4e perle rouge et noir arrive grâce à la goal-line technology, Romagnoli s'offrant lui aussi un doublé avec deux buts identiques. Balo sort enfin de sa torpeur pour planter le 5-0 sur une contre-attaque. La note est salée, mais l'exploit reste grand. En 2016, l'Alessandria a enfin permis aux Italiens de découvrir le charme de la coupe nationale et pimenté une compétition trop souvent insipide. Merci à eux.


Par Valentin Pauluzzi, à San Siro
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Retour d'un match à stress, quel plaisir !

Milan je t'aime tu es le plus beau des hommes !

ANDIAMO A ROMA
Ronniesheva Niveau : CFA
Note : 1
maintenant le plus dur, la juve en finale...sur un match tout est possible. on y croit.

FORZA MILAN!
FootAddicted Niveau : CFA2
Je suis étonné de découvrir que le Milan n'a pas été en finale de coupe d'Italie depuis 2003. Du coup je suis allé voir sur wiki, et mon étonnement n'a fait que grandir.

Avec 5 coupes gagnées, le Milan est 6ème exequo avec Torino et Napoli. Alors certes la Juve, qui a le meilleur palmarès, n'est qu'à 10 titres et le palmarès est très homogène, mais le Milan semble ne plus accorder d'importance pour cette compétition (je ne parle pas de la saison actuelle bien sûr): 5 finales gagnées sur 12, ce qui fait tout de même un ratio pas si dégueu que ça, sans que cela ne soit exceptionnel. C'est surtout le nombre de finales disputées qui n'est pas terrible. D'autant plus que les 2 dernières coupes gagnées datent de 2003 et...1977. Et 3 finales perdues dans les années 80 et 90. Ça ne fait pas beaucoup non? Surtout lorsque l'on sait que les équipes ont uniquement quatre matchs à jouer pour la gagner (ou cinq comme le Milan).

Je ne critique pas du tout le palmarès du Milan, il ne s'agit de chipoter sur un ou 2 titres de plus, mais je me demande (et je demande aux supporters du club ici, coucou Georges :)) si le Milan n'a pas volontairement négligé la coupe depuis de longues années d'une manière globale. (Sans parler de la performance de cette saison je répète et qui, sans rien enlever au mérite et bons matchs disputés par le Milan, est targement due à un tirage favorable).
Massimo69 Niveau : DHR
@ SO FOOT

Nous ne pouvons toujours pas commenter via l'application. Serait-il enfin possible de faire quelque chose? Tout le monde compte sur vous :) .
FootAddicted Niveau : CFA2
La roue a tourné ce soir ;)

A mon avis, et vu l'historique du comportement des webmasters du site, ils vont attendre que nous passions par tous les états : mécontents, révoltés, furieux, déçus, blasés... Puis la période d'auto dérision et enfin l'oubli. Et c'est à ce moment là que généralement ils frappent leur coup pour nous surprendre!

Eh ben aujourd'hui on n'en est pas encore là.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Bah oui absolument, footaddicted.
De manière générale, on va pas se mentir, tout le monde se fout un peu de la coppa. Le Milan en particulier.
Petite stat marrante, de toutes les grandes compétitions qu'il a jouées (LDC, série A, supercoupe européenne, mondial des clubs, coppa), la coppa est le trophée que Maldini a le moins gagné. Il a gagné, à titre d'exemple, cinq fois plus de LDC que de coppa.
C'est ultra révélateur.
Après, la série A a la particularité d'avoir des équipes aux objectifs et priorités radicalement différents.
La Juve, elle, a toujours voulu être souveraine domestiquent, en témoigne son palmarès.
Le Milan, lui, a toujours eu tendance à pas en branler une en championnat, mais à se sublimer totalement en LDC.
Et d'ailleurs, c'est marrant parce que cette conception déteint sur les supporters.
Par exemple, moi, si je sais que mon club a fait bonne figure en Europe, alors je me foutrais qu'il arrive dans le même temps 5ème en championnat, et se fasse éliminer en 1/16ème de la coppa par l'Avellino.
Mais je pense que si tu demandes à un juventino, il aura tendance à dédramatiser une éventuelle contreperformance en Europe et à être absolument fier et heureux du fait que dans le même temps son équipe ait régné sur l'Italie.
Je dis pas que l'une des conceptions est la meilleure, mais c'est assez marrant de voir les différentes cultures du résultat d'un club à l'autre.
Il faut dire aussi qu'historiquement, la série A a connu une telle concurrence qu'il était impossible pour un club de ne pas se concentrer sur une compétition à la fois. Autrement dit, les triplés du Barca et du Bayern étaient (et sont) absolument impossibles en Italie.

Et d'ailleurs, le fait que le Milan, pour redonner un peu d'émotions positives aux tifosi, se concentre sur la coppa, montre bien qu'on est dans une période très particulière pour le club.
FootAddicted Niveau : CFA2
Message posté par Massimo69
@ SO FOOT

Nous ne pouvons toujours pas commenter via l'application. Serait-il enfin possible de faire quelque chose? Tout le monde compte sur vous :) .


@ Massimo bien sûr. Maid tu as déjà deviné que le bon fonctionnement de la touche de réponse est une chimère absolue.
romlakers Niveau : CFA2
On a toujours negligé cette compétition, due à son manque d'intérêt, de prestige et parce que cela rentrait en conflit avec la ldc ou le championnat. La Coppa n'est que peu considérée en Italie. Cette année elle se révèle le moyen le plus rapide pour atteindre l'Europe et ca fait tout de même du bien de revoir une finale. En espérant une victoire!
Massimo69 Niveau : DHR
Message posté par FootAddicted
Je suis étonné de découvrir que le Milan n'a pas été en finale de coupe d'Italie depuis 2003. Du coup je suis allé voir sur wiki, et mon étonnement n'a fait que grandir.

Avec 5 coupes gagnées, le Milan est 6ème exequo avec Torino et Napoli. Alors certes la Juve, qui a le meilleur palmarès, n'est qu'à 10 titres et le palmarès est très homogène, mais le Milan semble ne plus accorder d'importance pour cette compétition (je ne parle pas de la saison actuelle bien sûr): 5 finales gagnées sur 12, ce qui fait tout de même un ratio pas si dégueu que ça, sans que cela ne soit exceptionnel. C'est surtout le nombre de finales disputées qui n'est pas terrible. D'autant plus que les 2 dernières coupes gagnées datent de 2003 et...1977. Et 3 finales perdues dans les années 80 et 90. Ça ne fait pas beaucoup non? Surtout lorsque l'on sait que les équipes ont uniquement quatre matchs à jouer pour la gagner (ou cinq comme le Milan).

Je ne critique pas du tout le palmarès du Milan, il ne s'agit de chipoter sur un ou 2 titres de plus, mais je me demande (et je demande aux supporters du club ici, coucou Georges :)) si le Milan n'a pas volontairement négligé la coupe depuis de longues années d'une manière globale. (Sans parler de la performance de cette saison je répète et qui, sans rien enlever au mérite et bons matchs disputés par le Milan, est targement due à un tirage favorable).


Ah tu sais LE terrain de jeu favori du Milan est vite devenu la Coupe d'Europe et précisément la Coupe des Champions.

Je rappelle aussi que le Milan n'a "que" 18 titres de champion d'Italie et qu'il n'en a par exemple gagné qu'un seul sous Sacchi (oui ça peut étonner). Et qu'il lui manque la C3 à son palmarès.

Je me rappelle d'ailleurs d'une interview de Sacchi où il disait clairement que l'objectif prioritaire était la C1 et que cette compétition pompait une énergie impressionnante à tous les niveaux. Donc tu t'imagines bien que la Coupe d'Italie devait certainement être reléguée en arrière-plan elle aussi.

Berlusconi & Co le rabâchent assez souvent mais c'est une réalité: ce club a dans son ADN les grandes joutes internationales. Alors que pour la Juve la tendance est plutôt inversée. Le joueur qui symbolisait parfaitement cela était Seedorf. Qui pouvait être apocalyptique, sans envie en Serie A et être totalement transfiguré 3 jours plus tard en C1. Tellement de gens attendent le retour du grand Milan en C1...

PS: quel plaisir de voir autant de joueurs italiens dans cette équipe! Ça c'est un petit tacle au choc "italien" de la veille...
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Message posté par Georgesleserpent 2.0
Bah oui absolument, footaddicted.
De manière générale, on va pas se mentir, tout le monde se fout un peu de la coppa. Le Milan en particulier.
Petite stat marrante, de toutes les grandes compétitions qu'il a jouées (LDC, série A, supercoupe européenne, mondial des clubs, coppa), la coppa est le trophée que Maldini a le moins gagné. Il a gagné, à titre d'exemple, cinq fois plus de LDC que de coppa.
C'est ultra révélateur.
Après, la série A a la particularité d'avoir des équipes aux objectifs et priorités radicalement différents.
La Juve, elle, a toujours voulu être souveraine domestiquent, en témoigne son palmarès.
Le Milan, lui, a toujours eu tendance à pas en branler une en championnat, mais à se sublimer totalement en LDC.
Et d'ailleurs, c'est marrant parce que cette conception déteint sur les supporters.
Par exemple, moi, si je sais que mon club a fait bonne figure en Europe, alors je me foutrais qu'il arrive dans le même temps 5ème en championnat, et se fasse éliminer en 1/16ème de la coppa par l'Avellino.
Mais je pense que si tu demandes à un juventino, il aura tendance à dédramatiser une éventuelle contreperformance en Europe et à être absolument fier et heureux du fait que dans le même temps son équipe ait régné sur l'Italie.
Je dis pas que l'une des conceptions est la meilleure, mais c'est assez marrant de voir les différentes cultures du résultat d'un club à l'autre.
Il faut dire aussi qu'historiquement, la série A a connu une telle concurrence qu'il était impossible pour un club de ne pas se concentrer sur une compétition à la fois. Autrement dit, les triplés du Barca et du Bayern étaient (et sont) absolument impossibles en Italie.

Et d'ailleurs, le fait que le Milan, pour redonner un peu d'émotions positives aux tifosi, se concentre sur la coppa, montre bien qu'on est dans une période très particulière pour le club.


D'ailleurs, l'émotion que je ressens actuellement, à la suite de cette victoire qui nous envoie (quand même) en finale de coppa est révélatrice de ce "conditionnement".
Globalement, en toute honnêteté, je m'en fous un peu.
Content pour Menez et pour Balo, content que l'équipe B ait fait le boulot, content qu'on se soit pas fait humilier par un petit poucet, mais à part ça...
Ca a à peu près la même saveur qu'un match amical.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Message posté par Massimo69
Ah tu sais LE terrain de jeu favori du Milan est vite devenu la Coupe d'Europe et précisément la Coupe des Champions.

Je rappelle aussi que le Milan n'a "que" 18 titres de champion d'Italie et qu'il n'en a par exemple gagné qu'un seul sous Sacchi (oui ça peut étonner). Et qu'il lui manque la C3 à son palmarès.

Je me rappelle d'ailleurs d'une interview de Sacchi où il disait clairement que l'objectif prioritaire était la C1 et que cette compétition pompait une énergie impressionnante à tous les niveaux. Donc tu t'imagines bien que la Coupe d'Italie devait certainement être reléguée en arrière-plan elle aussi.

Berlusconi & Co le rabâchent assez souvent mais c'est une réalité: ce club a dans son ADN les grandes joutes internationales. Alors que pour la Juve la tendance est plutôt inversée. Le joueur qui symbolisait parfaitement cela était Seedorf. Qui pouvait être apocalyptique, sans envie en Serie A et être totalement transfiguré 3 jours plus tard en C1. Tellement de gens attendent le retour du grand Milan en C1...

PS: quel plaisir de voir autant de joueurs italiens dans cette équipe! Ça c'est un petit tacle au choc "italien" de la veille...


on se rejoint tout à fait.
Petite stat, quant à la saison 2006-2007 d'Inzaghi:
en finale de LDC, face à Liverpool, 2 buts.
Sur l'ensemble de la saison, en série A, 2 buts.
voilà.
Massimo69 Niveau : DHR
Message posté par Georgesleserpent 2.0
on se rejoint tout à fait.
Petite stat, quant à la saison 2006-2007 d'Inzaghi:
en finale de LDC, face à Liverpool, 2 buts.
Sur l'ensemble de la saison, en série A, 2 buts.
voilà.


MDR énorme la statistique d'Inzaghi!

J'ai vu ton commentaire après avoir publié le mien, on se retrouvera sur d'autres articles ;) .

Une bonne nuit à la communauté So Foot :) . Et vous avez intérêt à arranger ce souci technique!
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Et j'ajouterais, histoire de bien pourrir le fil de commentaire, que, lors des saisons 2012-13 et 2013-14, alors qu'on avait des équipes plutôt minables, on s'est démerdé pour ne pas être ridicules en Europe.
Une élimination à un but près face au Barca, et une autre face à l'Atletico finaliste la même année, après leur avoir très largement tenu tête à San Siro, dans les deux cas en 1/8ème.
Comparez avec la Juve qui s'est démerdé, avec une équipe infiniment supérieure, pour se faire éliminer en poule par le Galatasaray.
Message posté par Georgesleserpent 2.0
Bah oui absolument, footaddicted.
De manière générale, on va pas se mentir, tout le monde se fout un peu de la coppa. Le Milan en particulier.
Petite stat marrante, de toutes les grandes compétitions qu'il a jouées (LDC, série A, supercoupe européenne, mondial des clubs, coppa), la coppa est le trophée que Maldini a le moins gagné. Il a gagné, à titre d'exemple, cinq fois plus de LDC que de coppa.
C'est ultra révélateur.
Après, la série A a la particularité d'avoir des équipes aux objectifs et priorités radicalement différents.
La Juve, elle, a toujours voulu être souveraine domestiquent, en témoigne son palmarès.
Le Milan, lui, a toujours eu tendance à pas en branler une en championnat, mais à se sublimer totalement en LDC.
Et d'ailleurs, c'est marrant parce que cette conception déteint sur les supporters.
Par exemple, moi, si je sais que mon club a fait bonne figure en Europe, alors je me foutrais qu'il arrive dans le même temps 5ème en championnat, et se fasse éliminer en 1/16ème de la coppa par l'Avellino.
Mais je pense que si tu demandes à un juventino, il aura tendance à dédramatiser une éventuelle contreperformance en Europe et à être absolument fier et heureux du fait que dans le même temps son équipe ait régné sur l'Italie.
Je dis pas que l'une des conceptions est la meilleure, mais c'est assez marrant de voir les différentes cultures du résultat d'un club à l'autre.
Il faut dire aussi qu'historiquement, la série A a connu une telle concurrence qu'il était impossible pour un club de ne pas se concentrer sur une compétition à la fois. Autrement dit, les triplés du Barca et du Bayern étaient (et sont) absolument impossibles en Italie.

Et d'ailleurs, le fait que le Milan, pour redonner un peu d'émotions positives aux tifosi, se concentre sur la coppa, montre bien qu'on est dans une période très particulière pour le club.


Intéressant comme réflexion. C'est selon moi la preuve que le Milan fait partie de très grands clubs, ceux pour qui conquérir l'Europe est plus important que remporter le Championnat.

On en parlait hier ici, et tout le monde n'était pas d'accord, mais si le Real venait à remporter la C1, malgré une Liga pourri, il est clair que leur saison serait meilleure que celle du Barça.

C'est pas compliqué à comprendre. Quand le titre de champion est un éternel duel avec le même rival, qu'il alterne d'une année sur l'autre entre deux (ou trois) clubs, la seule manière d'assoir sa domination est de briller en Europe - même si en Espagne et en Italie les dominations du Barça et de la Juve commencent à être hégémoniques... Au vu de l'histoire de ces clubs, le prestige s’acquiert en Europe.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Message posté par Massimo69
MDR énorme la statistique d'Inzaghi!

J'ai vu ton commentaire après avoir publié le mien, on se retrouvera sur d'autres articles ;) .

Une bonne nuit à la communauté So Foot :) . Et vous avez intérêt à arranger ce souci technique!


Eheh, sacré Pipo. Quelle époque..
Bonne nuit l'ami !
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Message posté par saviola07
Intéressant comme réflexion. C'est selon moi la preuve que le Milan fait partie de très grands clubs, ceux pour qui conquérir l'Europe est plus important que remporter le Championnat.

On en parlait hier ici, et tout le monde n'était pas d'accord, mais si le Real venait à remporter la C1, malgré une Liga pourri, il est clair que leur saison serait meilleure que celle du Barça.

C'est pas compliqué à comprendre. Quand le titre de champion est un éternel duel avec le même rival, qu'il alterne d'une année sur l'autre entre deux (ou trois) clubs, la seule manière d'assoir sa domination est de briller en Europe - même si en Espagne et en Italie les dominations du Barça et de la Juve commencent à être hégémoniques... Au vu de l'histoire de ces clubs, le prestige s’acquiert en Europe.


Bah ouais, absolument.
Ca me semble être l'évidence même, et pourtant, tous ne raisonnent pas comme ça.
L'exemple de la Juve est très bon; on parle là d'un club qui a connu beaucoup de générations énormes (entre autres, celle du Trap des années 80, de Lippi fin 90, de Lippi-Capello dans les années 2000), et qui n'a que deux (!!) LDC à son actif. Certes, énormément de finales perdues, mais le fait même qu'elle ait tant perdu, notamment face à des équipes manifestement inférieures (83, 97, 98) est là aussi révélateur d'une certaine tendance.
elfoundo07 Niveau : DHR
Je suis en partie d'accord mais quand en championnat tu le domines comme fait la juve, tu montres a tous ton pays que c'est toi le boss parce que les autres jouent les même équipes que toi.

Alors qu'en Europe, tu peut te retrouver en demi grâce a un tirage plutôt favorable. (je dis plutôt parce que rien n'est écrit dans le football, pour ça qu'on aime ce sport.)

Après la LDC reste le graal pour tous joueurs et spectateurs.
elfoundo07 Niveau : DHR
réponse a Saviola07 (07 pour l’Ardèche ou parce que c'était déjà pris le pseudo?)
FootAddicted Niveau : CFA2
Merci pour vos réponses les gars.

Georges et Saviola, oui c'est intéressant de voir la différence de culture entre les 2 clubs comme vous le soulignez bien. Et c'est unique quand on compare aux autres championnats européens. Le Real, et le Bayern dominent aussi bien au niveau du championnat local qu'en ligue des champions. Et en Angleterre on va dire que c'est serré entre Liverpool et Untd. Peut-être que le Portugal représente la même caractéristique avec Benfica et Porto (à vérifier mais il me semble que Benfica est "souverain" au Portugal et Porto en Europe).

Massimo, mais oui j'ai été étonné aussi de savoir que le Milan de Sacchi n'a gagné qu'un seul titre de champion, je pensaisje l'ai appris il n y a pas longtemps. Et il me semblait aussi qu'il était resté plus de 4 ans (en tout cas plus que Capello) mais en fait non ça fait 4 pour l'un et 6 pour l'autre (5+1 plus exactement). Il faut dire que j'étais assez jeune à l'époque et à cet âge là on a l'impression que le temps passe plus lentement ;)

Bone nuit les gars!
Je tenais juste à dire que ce fut un plaisir de vous lire, messieurs.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
441 105