1. //
  2. // 8e journée
  3. // Torino/Milan AC (1-1)

Le Milan n'y arrive toujours pas

Sur la pelouse du Torino, le Milan a longtemps pataugé avant l'entrée en jeu de Carlos Bacca. Le Colombien a répondu présent dans la foulée en ouvrant le score, mais les Rossoneri se sont relâchés, et le Torino est revenu à la marque (1-1).

Modififié
5 12

Torino 1-1 Milan AC

Buts : Baselli (73e) pour le Torino // Bacca (63e) pour les Rossoneri

55e minute de jeu : Siniša Mihajlović remplace un Luiz Adriano transparent par Carlos Bacca. 72e minute : Giampiero Ventura répond avec Andrea Belotti à la place de Zappacosta. Deux changements déterminants, puisque, tour à tour, l'attaquant colombien et le jeune Italien sont décisifs sur leur premier ballon. Bacca en ouvrant le score sur un bon service de Bertolacci. Belotti en offrant la passe décisive de l'égalisation à Baselli. Ce sera tout pour un match qui a eu bien du mal à décoller jusqu'à l'entrée en jeu de l'ancien Sévillan. Le Milan, toujours 11e de Serie A, devra se contenter d'un match nul qui n'arrange pas ses affaires. Tandis que le Torino reste provisoirement à la 5e place du classement.

Sieste nocturne


Changement de système de jeu pour le Milan AC qui a profité de la trêve internationale pour peaufiner un 4-3-3. Le Torino présente en face son classique 3-5-2. Répercussion des choix tactiques ou simple coïncidence, le premier quart d'heure est soporifique, avec un nombre incalculable de fautes des deux côtés. Il faut ainsi attendre près de vingt minutes pour voir Montolivo envoyer la première frappe du match, bien au-dessus. Et c'est également le regista rossonero, bien en jambes, qui signe la première tentative cadrée, mais Padelli détourne. Préféré à Bacca en pointe, Luiz Adriano est fantomatique. En même temps peut-on vraiment attendre mieux d'un attaquant même pas sélectionné dans une Seleção en telle friche offensive que Ricardo Oliveira a été convoqué.

La paire Quagliarella-Maxi López est, elle, plutôt bien contrôlée par Romagnoli et Alex, finalement préféré à Mexès. Si le niveau de jeu sur la pelouse est assez faible, l'ambiance dans les tribunes du stadio Olimpico, quasiment comble, est en revanche magnifique. Comme le coup franc de Giacomo Bonaventura, peu après la demi-heure de jeu, qui échoue toutefois dans le petit filet extérieur de Padelli. C'est encore sur coup franc que le Milan se procure une bonne opportunité une dizaine de minutes plus tard, mais Alex manque totalement sa tentative. À la pause, les statistiques ne mentent pas avec déjà 16 fautes, pour 4 frappes (toutes du Milan) et une seule cadrée.

Bacca réveille le Milan… et le Toro


La physionomie de la rencontre est d'ailleurs toujours la même au retour des vestiaires : des fautes, des fautes et encore des fautes. Ce que cherche aussi à obtenir Kucka dans la surface après un contact avec Moretti, mais l'arbitre de la rencontre Andrea Gervasoni ne prend pas, à raison. Carlos Bacca fait, lui, son entrée en jeu à la place d'un Luiz Adriano franchement inquiétant. Un changement décisif, puisque, sur son premier ballon, le Colombien ne laisse aucune chance à Padelli et permet au Milan de prendre l'avantage. Bacca passe même proche du doublé quelques instants plus tard sur une talonnade.

Touché dans son orgueil, le Torino enclenche enfin la marche avant. Baselli manque une première fois d'égaliser sur une frappe déviée par Alex. Partie remise. En effet, sur une remise de Belotti à peine entré en jeu, Baselli parvient à tromper Diego López, pas impérial sur le coup. Ventura tente de forcer la décision avec l'insertion de Benassi à la place de Quagliarella, également peu en vue. Sur une contre-attaque, Maxi López est d'ailleurs proche d'offrir la victoire aux Granata, mais Diego López s'interpose sur la lourde frappe de l'Argentin. Malgré quelques situations chaudes, on en restera là. Le Milan n'est pas tiré d'affaire.

Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Lucio Nerone Niveau : Loisir
Certes. Un peu déçu du résultat surtout après avoir mené 1-0, mais bon, on a vu ce soir un bloc solide du Milan qui a pas trop mal joué. Ce d'autant qu'en face, c'était pas n'importe qui. Le Toro, c'est solide, tactique et sérieux.

Franchement, vu qu'on jouait chez eux, je m'attendais à une défaite.
Savea il est incroyablement fort (je parle du rugby m'en fous)
Ronniesheva Niveau : CFA
Note : 3
Message posté par Lucio Nerone
Certes. Un peu déçu du résultat surtout après avoir mené 1-0, mais bon, on a vu ce soir un bloc solide du Milan qui a pas trop mal joué. Ce d'autant qu'en face, c'était pas n'importe qui. Le Toro, c'est solide, tactique et sérieux.

Franchement, vu qu'on jouait chez eux, je m'attendais à une défaite.


le problème est que quand tu t'appelles le milan et que tu prétends vouloir retrouver la champion's league, tu peux pas te contenter d'un nul contre le toro. surtout quand tu as déjà du retard.
Lucio Nerone Niveau : Loisir
Message posté par Ronniesheva


le problème est que quand tu t'appelles le milan et que tu prétends vouloir retrouver la champion's league, tu peux pas te contenter d'un nul contre le toro. surtout quand tu as déjà du retard.


Oui mais encore une fois la reconstruction peut pas se faire en 3 mois.

Faut quand même pas oublier que l'année dernière on jouait avec des Muntari et Essien, et niveau jeu ça se reposait uniquement sur Menez et Jack. Puis faut pas oublier non plus qu'un collectif, c'est très long à se mettre en place. On a quand même beaucoup de changements par rapport à la saison précédente.

Par contre, là où on serait vraiment dans la merde (encore que, on a acheté des joueurs qui auront sous peu une grosse valeur marchande) c'est si (et ça en prend le chemin, quoique rien ne soit encore définitif, loin s'en faut) ça capote avec Bee et qu'on retrouve un budget "Zero cost", comme c'était le cas avant cet été.
Bacca sacré joueur.

Quand Menez va revenir, vous aurez un duo tonitruant.

Il ne manque plus qu'à trouver une défense et vous serez favoris pour le titre.

Mais on sera pêut-être déjà l'an prochain.

Cette année, je ne vois personne stopper la Roma.
Lucio Nerone Niveau : Loisir
Message posté par bofbof2004
Bacca sacré joueur.

Quand Menez va revenir, vous aurez un duo tonitruant.

Il ne manque plus qu'à trouver une défense et vous serez favoris pour le titre.

Mais on sera pêut-être déjà l'an prochain.

Cette année, je ne vois personne stopper la Roma.


Bofbof

2 choses:
-Menez est intrinsèquement très très fort, mais collectivement je crois que j'ai rarement vu un joueur aussi mauvais. Donc bon, si il revient, je doute qu'il soit capable de faire duo avec qui que ce soit. En espérant qu'il a changé, ceci dit. Et j'aime ton optimisme nous concernant ! (à moins que ce ne soit ironique)
-Pour le titre, effectivement, la Roma est l'un des favoris, mais je pense qu'il faudra ajouter à ceux ci la Juve, qui, une fois Marchisio revenu, Khedira bien installé et Pogba remis de son début de saison compliqué, sera très très forte, mais surtout le Napoli que je vois imprenable cette année, quoique moyen face aux petits.
Milan_forza18 Niveau : CFA
Match sans saveur,nul nul nul on ne crée rien pas de monter des latéraux ou si ya monter c centre derrière le but n'est-ce pas antoneli abate au milieu montolivo il fait rien n'avance pas ne défends pas n'attaque pas ,devant c le néant total,sans commentaire !
Bon le but du toro est hors-jeu sur la remise...
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Message posté par Lucio Nerone


Bofbof

2 choses:
-Menez est intrinsèquement très très fort, mais collectivement je crois que j'ai rarement vu un joueur aussi mauvais. Donc bon, si il revient, je doute qu'il soit capable de faire duo avec qui que ce soit. En espérant qu'il a changé, ceci dit. Et j'aime ton optimisme nous concernant ! (à moins que ce ne soit ironique)
-Pour le titre, effectivement, la Roma est l'un des favoris, mais je pense qu'il faudra ajouter à ceux ci la Juve, qui, une fois Marchisio revenu, Khedira bien installé et Pogba remis de son début de saison compliqué, sera très très forte, mais surtout le Napoli que je vois imprenable cette année, quoique moyen face aux petits.


Et la Fio??
Tout le monde pense vraiment que ce n'est qu'un surrégime??
Lucio Nerone Niveau : Loisir
Message posté par pierre ménès 2.0


Et la Fio??
Tout le monde pense vraiment que ce n'est qu'un surrégime??


Oui.
Je pense que la Fio a trop peu de banc pour tenir toute la saison.

Et à coté de ça, on parle là d'une équipe qui me semble trop peu efficace et stable tactiquement pour pouvoir tenir toute la saison.

On verra bien cet aprem contre le Napoli, mais franchement j'y crois pas trop.
Message posté par Lucio Nerone


Bofbof

2 choses:
-Menez est intrinsèquement très très fort, mais collectivement je crois que j'ai rarement vu un joueur aussi mauvais. Donc bon, si il revient, je doute qu'il soit capable de faire duo avec qui que ce soit. En espérant qu'il a changé, ceci dit. Et j'aime ton optimisme nous concernant ! (à moins que ce ne soit ironique)
-Pour le titre, effectivement, la Roma est l'un des favoris, mais je pense qu'il faudra ajouter à ceux ci la Juve, qui, une fois Marchisio revenu, Khedira bien installé et Pogba remis de son début de saison compliqué, sera très très forte, mais surtout le Napoli que je vois imprenable cette année, quoique moyen face aux petits.


Aucune ironie, il suffit parfois d'un joueur pour tout changer.

Quand à Menez pas collectif, tu me fais douter de tes capacités à jauger les joueurs. C'est un super, il fera beaucoup de bien à son retour.

Pour le titre, c'est rapado pour la Juve, on est trop loin et la poisse continue de frapper avec caceres qui fait n'importe quoi par exemple, Pogba et Morata qui se blessent mais jouent tout de même. Et puis surtout, il n'y a plus de tireur e coup franc dans cette Juve et ça ça peut te faire basculer un paquet de matchs. Reagrdes Pjanic hier soir qui débloque le match de la roma.
Lucio Nerone Niveau : Loisir
Message posté par bofbof2004


Aucune ironie, il suffit parfois d'un joueur pour tout changer.

Quand à Menez pas collectif, tu me fais douter de tes capacités à jauger les joueurs. C'est un super, il fera beaucoup de bien à son retour.

Pour le titre, c'est rapado pour la Juve, on est trop loin et la poisse continue de frapper avec caceres qui fait n'importe quoi par exemple, Pogba et Morata qui se blessent mais jouent tout de même. Et puis surtout, il n'y a plus de tireur e coup franc dans cette Juve et ça ça peut te faire basculer un paquet de matchs. Reagrdes Pjanic hier soir qui débloque le match de la roma.


Très franchement, pour avoir vu beaucoup de ses matchs au PSG et la totalité de ceux avec Milan, Menez est très individualiste. Ceci dit, je te concède que c'est peut être parce que l'année dernière, vu la qualité de l'équipe, la solution individuelle était la meilleure pour l'intérêt général, si tu vois ce que je veux dire.
Mais bon, encore une fois, j'espère vraiment que Menez réussira à former un duo d'attaque avec Bacca.

Je te trouve pessimiste pour la Juve, même si tu as pas tort. Enfin l'avenir nous le dira. Et effectivement, quand tu vois Pjanic, tu te dis que c'est cool d'avoir dans ton équipe un tireur de Coup franc.
D'ailleurs, Pjanic est en train de devenir l'un des tous meilleurs dans le registre. Le mec en a déjà planté 3 depuis le début de saison. Dès que le coup franc est à moins de 25 mètres, c'est comme un penalty pour lui. Incroyable.
En 2015, on se réjouit d'un nul au Toro en ayant mené au score. Tout est dit.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 12