1. //
  2. //
  3. // Empoli-Milan (2-2)

Le Milan laisse filer deux points face à l'Empoli

Au terme d'une rencontre agréable à suivre, l'Empoli et le Milan se quittent dos à dos (2-2). Par deux fois, le Milan a mené au score, mais il doit tout de même se contenter au final du match nul.

Modififié
0 23

Empoli 2-2 Milan AC

Buts : Zieliński (31e) et Maccarone (61e) pour l'Empoli // Bacca (8e) et Bonaventura (48e) pour le Milan

Concentration. Définition : « Action de faire porter toute son attention sur un même objet » . Exemple : « Son manque de concentration lui a fait faire plusieurs erreurs. » On ne sait pas si acheter un Larousse, un Petit Robert, ou tout équivalent italien de ces dictionnaires, suffira à Siniša Mihajlović et à ses hommes, mais c’est bien de cela qu’il s’agit : la concentration. Car ce samedi soir, le Milan a pris par deux fois l’avantage devant l’Empoli. Mais par deux fois également, il s’est déconcentré et a été puni par une égalisation des Toscans. Le Diavolo laisse ainsi filer deux points très précieux sur la pelouse du stadio Carlo Castellani. D’autant plus juste avant le derby de Milan qui se profile dimanche prochain.

Zieliński répond à Bacca


Convaincu par la prestation de ses hommes dimanche dernier face à la Fiorentina, Siniša Mihajlović reconduit le même onze. Toutefois si les Rossoneri avaient ouvert le score d’entrée contre la formation viola, ils éprouvent cette fois bien plus de difficultés. Gêné par le gros pressing de l’Empoli, le Milan a du mal à entrer dans son match et manque de se faire surprendre coup sur coup sur des centres de Saponara (5e) et Maccarone (7e). Néanmoins, les apparences sont trompeuses. En effet, le Milan fait la différence sur sa première opportunité. Parfaitement lancé à l’extrême limite du hors-jeu par Antonelli, Bacca sème toute la défense toscane et convertit avec sang-froid devant Skorupski (0-1, 8e). C’est bien payé pour les Milanais et ça leur permet surtout de pouvoir se mettre dans leur configuration favorite : bien regroupés en défense, en attente d’un bon contre. Résultat, c’est l’Empoli qui a le contrôle du ballon.

Mais les hommes de Marco Giampaolo ont du mal à trouver des espaces face à une défense milanaise bien en place. Faute de solution, l’Empoli s’en remet ainsi à des frappes de loin et à des coups de pied arrêtés et croit même revenir à hauteur quand Maccarone trouve le fond des filets de la tête. Mais ce dernier est signalé hors jeu à juste titre (30e). Ce n’est que partie remise. Merveilleusement décalé par Saponara, Zieliński parvient en effet à battre la vigilance de Donnarumma en lui tirant entre les jambes (1-1, 31e). Au vu de la première demi-heure, l’égalisation est plus que logique. Après un coup franc juste au-dessus de Bonaventura (38e), Donnarumma manque même de commettre une faute de main. Heureusement pour le Milan, son jeune gardien parvient à éviter le pire (39e). Au terme d’une première période animée, M. Carmine Russo peut renvoyer tout le monde aux vestiaires pour une quinzaine de minutes de repos.

Maccarone répond à Bonaventura


Le match reprend avec une mauvaise nouvelle pour le Milan : Alex cède sa place, très probablement sur blessure, à Zapata. Les Rossoneri sont toutefois revenus des vestiaires avec de meilleures intentions. Bien plus haut sur le terrain et beaucoup plus agressif, le Milan est rapidement récompensé. Grâce à une déviation involontaire et très chanceuse de Niang - allumé à bout portant par Tonelli - qui se transforme en passe décisive pour Bonaventura (1-2, 48e). Désireux de ne pas répéter la même erreur qu’en première période, le Milan poursuit son forcing pour inscrire un troisième but et manque même de se procurer un penalty, sur une main de Maiello. Mais l’Empoli n’a pas dit son dernier mot et continue de poser des problèmes au Diavolo. Mieux, les Toscans parviennent à nouveau à égaliser, grâce à Maccarone, plus prompt que la défense à la suite d’une frappe repoussée de Puciarelli (2-2, 61e)

Siniša Mihajlović ne met pas bien longtemps à prendre des mesures d’urgence, comme on dit en italien. Balotelli fait ainsi son entrée à la place de Niang. Mais même avec SuperMario sur le terrain, le Diavolo peine sévèrement à prendre la mesure de l’Empoli. Limité à la construction, le Milan a du mal à poser le pied sur le ballon et encore plus à se créer des occasions. C’est même Zielinski qui fait passer un gros frisson dans les travées du stade Castellani avec une frappe qui fuit le cadre de peu (77e). Balotelli trouve, lui, les gants de Skorupski sur un coup franc puissant mais trop central (80e). Mihajlović choisit de faire entrer Boateng à la place d’Honda pour forcer la décision. Mais c’est voué à l’échec, tant les Rossoneri sont peu inspirés. Les 4 minutes de temps additionnel n’y changeront rien. Balotelli manque même une énorme occasion (93e), mais il était de toute façon signalé à tort en position de hors-jeu. le Milan a naïvement laissé filer deux points.

Par Eric Marinelli
Modifié

Dans cet article

read my mind Niveau : National
Note : -1
Milan c'est l'équivalent italien de l'om. Enormissime club qui vivote .
Franchement triste.

Il devient quoi menez ? Il était bonnard l'année derniére.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
Menez a eu une longue blessure et devrait revenir d'ici à Février.
Raulmodric7 Niveau : Loisir
Note : -2
Triste ?? Parle pour toi !! C'est un vrai bonheur de les voir aussi nul, entre le milan ac et man united cette annèe je suis gatè !!
read my mind Niveau : National
C'est quoi le rapport entre ManU et le milan Ac? Perso je ne vois pas.
U'Marranzanu Niveau : CFA2
Message posté par read my mind
Milan c'est l'équivalent italien de l'om. Enormissime club qui vivote .
Franchement triste.

Il devient quoi menez ? Il était bonnard l'année derniére.


Plutôt Manchester United pour le côté enormissime club en reconstruction après une grosse période de succès. Si on ne prend pas en compte les moyens financiers bien sûr.

Sinon Bacca encore décisif et Jack toujours là pour sauver un peu l'ensemble.
Sinon, malgré que le Milan ait mené par deux fois, le score est logique ou une équipe méritait plus que l'autre de gagner ?!?

Bonaventura a donc encore joué sur le coté ?!? Parce que d'après l'article, Milan a donc eu du mal à la finition et quand tu penses que Jack pourrait certainement régler ça si il était axial (oui je persiste mais j'accepterai Jack sur un coté que si le milieu est complémentaire et parvient à bien construire, ce qui n'est apparemment pas encore le cas).

Et beau travail de l'Empoli, qui produit (apparemment) un jeu plaisant avec des moyens limité, ça me fait penser à Sassuolo tiens.

Et au fait pour les suiveurs du Milan, la réunion avec Bee a donné quoi ?!? Puisque normalement elle a eu lieu Mardi, des bonnes nouvelles ou non ?!? Parce que j'en ai pas entendu parler.
*Milan a du mal dans la construction.

C'est vrai qu'une fonction édit serait sympa.
romlakers Niveau : CFA2
Encore une fois on pouvait se rapprocher du podium encore un fois on a échoué. Aucune continuité, ce club est devenu une vaste mascarade.
Milan a obtenu ce nul uniquement grâce à leur puissance sur les ailes.
Mais leur milieu est ridicule.

Bertolacci il sert à quoi honnêtement dans cette équipe ?
Des fois je le vois trottiner sur le terrain on dirait qu'il se fait chier.
Au vu du match le nul est mérité. Empoli est une bonne équipe, d'où son classement.
Marquer si tôt dans les mi-temps a desservi le Milan qui ne sait pas gérer un résultat.
A noter l'arbitrage très mauvais avec un penalty plus qu'évident oublié à 1/2 et d'autres mauvaises décisions.
D'autres équipes se casseront les dents à Empoli mais en attendant c'est 1 point qui ne fait pas avancer.
@ Asashin

Comme dit précédemment, le nul est mérité. Avec un bon arbitre Milan gagnait mais ça n'aurait pas récompensé le bon match d'Empoli.

Le problème c'est qu'on aurait besoin de Jack à droite, au centre et au milieu.
D'autant quand on voit Berto très moyen, Montolivo quelconque et Honda retomber dans ses travers.

Bee? Plus personne n'attend quelque chose de lui. Si ça traîne il y a une raison...
Les conditions de Berlusconi qui veut le beurre et l'argent du beurre sont de toutes façons un frein logique à tous investisseurs.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
La réunion de Mardi avait pour but que Bee prouve ses garanties financières et présente les investisseurs. Et l'issue a été concluante. Donc je vous rassure, ça avance. C'est pas super rapide mais ça avance.

Pour Bertolacci, c'est pas la première fois que je le dis, mais il est tout à fait normal qu'il soit moyen dans cette configuration car il n'est simplement pas fait pour jouer dans un milieu à 2.
Et je suis de plus en plus convaincu du fait que Kucka est indispensable dans ce milieu.
Ronniesheva Niveau : CFA
Ce match est le symbole d'une équipe en reconstruction... On n'est pas encore capable de gérer un score. Une équipe plus affirmée aurait elle essayé d'enfoncer le clou...après y avait au moins un penalty à siffler avec une main claire dans le rectangle.
Plus je vois jouer bertolacci plus je trouve qu'il sert à rien...faudrait mettre kucka ou boateng à la place (selon les adversaires que l'on rencontre, selon qu'on veut mettre un accent défensif ou offensif, étant donné qu'il ne semble pas que l'on va investir dans ce mercato). Quant à niang, il doit vraiment épurer son jeu.
Balotelli, je sais pas qu'elle crampons il avait mis mais l glissait sans arrêt. A son âge et à ce niveau, si tu sais même pas choisir tes crampons...
Ronniesheva Niveau : CFA
Pour bee, je suis par contre optimiste...si ça devait foirer je me dis que ça aurait foiré avant. Puis on peut dire ce qu'on veut de berlusconi mais ce n'est pas un peintre en affaire, on ne la lui fait pas à l'envers. Je suis donc optmiste. Après c'est vrai que ça met du temps...mais mon intuition me dit qu'on sera fixé d'ici un mois maximum.
Sinon je sais pas chez vous, mais ça beugue grave quand je veux commenter... je sais pas si c'est un problème de sofoot ou si c'est mon pc qui fait des siennes
Ronniesheva Niveau : CFA
Message posté par Georgesleserpent 2.0
La réunion de Mardi avait pour but que Bee prouve ses garanties financières et présente les investisseurs. Et l'issue a été concluante. Donc je vous rassure, ça avance. C'est pas super rapide mais ça avance.

Pour Bertolacci, c'est pas la première fois que je le dis, mais il est tout à fait normal qu'il soit moyen dans cette configuration car il n'est simplement pas fait pour jouer dans un milieu à 2.
Et je suis de plus en plus convaincu du fait que Kucka est indispensable dans ce milieu.


Suis d'accord pour bertolacci, mai alors justement faut être conséquent dans ses actes... S'il est pas fait pour ce système, soit tu changes de système soit tu changes de joueur. Kucka serait bien plus utile, notamment lors des matchs à l'extérieur.
Quant à boateng, à partir du moment où on lui a donné sa chance, ben faudrait le mettre titulaire deux ou trois matchs pour voir ce qu'il a dans le ventre... j'espère au moins que contre alessandria il le mettra titulaire

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 23