1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 21e journée

Le Milan gagne enfin, pas l'Inter

Coup de mou en tête du classement avec le Napoli seul vainqueur parmi les cinq premiers. Le Milan gagne enfin son premier match en championnat en 2015, l'Inter continue sa chute. Quant au Toro, bien (re)lancé, il ne s'arrête plus.

Modififié
5 12
  • L'équipe du week-end : le Torino


    Depuis la reprise, après la pause hivernale, trois équipes de Serie A n'ont toujours pas perdu : la Juventus, la Roma et… le Torino. Après une première partie de saison très mitigée, les Granata ont retrouvé le bon rythme et restent désormais sur huit matchs sans défaite dont trois victoires consécutives. Ce dimanche, face à la Sampdoria, les hommes de Ventura n'ont ainsi fait qu'une bouchée de ceux de Mihajlović avec une nette victoire 5 à 1. Fabio Quagliarella en a profité pour inscrire son premier triplé depuis novembre 2012 (Pescara-Juventus 1-6). De bon augure à l'approche des 16es de finale de Ligue Europa contre Bilbao.

  • Vous avez raté Sassuolo/Inter Milan et vous n'auriez pas dû


    - On vous comprend si vous avez zappé un duel de milieu de tableau entre Sassuolo (12e au coup d'envoi) et l'Inter (10e), qui plus est programmé au déjeuner. Dommage toutefois, puisque les Neroverdi ont fait le spectacle contre les Nerazzurri qui leur avaient passé un 15-0 (dont deux 7-0) au total lors de leurs trois dernières confrontations. Zaza et Sansone ont inscrit deux magnifiques buts, avant que Berardi n'entérine définitivement le succès des siens (sur penalty) après qu'Icardi a relancé la partie. Shaqiri a lui touché du bois sur une puissante frappe. Insuffisant pour Mancini qui n'a pris que 10 points (en 10 matchs) depuis son arrivée.

  • L'homme du week-end : Cristian Zaccardo


    Pour ses premières minutes de la saison – un choix quasi imposé à Inzaghi à cause du nombre important de blessés – Cristian Zaccardo a été le grand bonhomme (avec Jérémy Ménez) de la rencontre entre le Milan et Parme (3-1). C'est d'abord lui qui se procure le penalty pour l'ouverture du score du Français, puis inscrit un but refusé pour hors-jeu à juste titre. Face à son ancienne équipe, le dernier champion du monde 2006 encore à Milan, ne se décourage pas et finit par inscrire le troisième but milanais d'un joli plat du pied. Twitter a apprécié : « Zaccardo a gagné une Coupe du monde. Il a gagné une Bundesliga. Il a marqué en Serie A. Il a mis un but à Buffon au Mondial. Messi et Ronaldo non. »


  • Les images du week-end


    Premières minutes en rossonero pour Mattia Destro et pas grand-chose à se mettre sous la dent. À peine une tête au-dessus, et surtout un carton jaune qui le privera du déplacement face à la Juve.

    Massimo Ferrero a pris un bon taquet avec le revers 5-1 de la Samp, mais il continue son show. Le voici en mode cameraman. Quel génie.

    Paul Pogba n'a pas pu assurer son festival hebdomadaire. La faute à une Udinese attentive. En même temps, à 3, c'est plus facile.

    « Tu sais Rudi, c'est pas grave si tu ne gagnes pas la Serie A. » Peut-être en substance les mots de Walter Sabatini en conversation avec Rudi Garcia.

  • Le tifo du week-end


    … Ou plutôt l'absence de tifo. Pour protester contre les décisions arbitrales à son encontre, le Genoa a invité ses supporters à laisser les travées du stadio Ferraris vides pendant les 10 premières minutes face à la Fiorentina. « Ceux qui veulent notre fin peuvent toujours attendre... » Message entendu ? Pas vraiment puisque la Viola a arraché le nul (1-1) avec un but entaché d'un hors-jeu de Babacar.

  • Les gestes du week-end


    - En attendant la cinquantaine de millions réclamés par Zamparini, Paulo Dybala continue d'enchaîner les pépites. 11e but pour lui sur un joli coup franc et la victoire de Palerme contre le Hellas (2-1).



    - Juste pour le plaisir, le magnifique ciseau décisif de Pinilla contre Cagliari pour la victoire de l'Atalanta (2-1)

    Youtube

    - Ménez n'est pas le seul Français à avoir brillé ce week-end. La preuve avec Grégoire Defrel, intenable pour offrir le scalp de la Lazio à Cesena (2-1).


    - Après la défaite de l'Inter à Sassuolo, Mauro Icardi et Fredy Guarín ont été donner leurs maillots à leurs tifosi. Problème, ces derniers n'en voulaient pas, ce qui a conduit à un échange très chaud. Les deux joueurs se sont par la suite excusés.

    Youtube

  • Donadoni a dit :


    Non, ce n'est pas « Jacques a dit » , mais ça compte quand même. Alors que Parme s'enfonce de plus en plus, son coach Roberto Donadoni s'est montré très énervé après la rencontre : « Guida (l'arbitre de surface, ndlr) ne doit pas m'apprécier. À chaque fois qu'il m'arbitre, il me punit, cette fois avec un penalty pour le Milan. » Avant de poursuivre sa grogne : « J'en ai marre d'entendre les bêtises de personnes opportunistes. Ça me dégoûte. »

  • La stat inutile


    - Seulement 3 changements au total lors d'Udinese-Juventus. Le minimum cette saison. Un nul 0-0 qui a donc visiblement satisfait les deux équipes.

  • Et sinon


    - Gabbiadini a marqué son premier but avec le Napoli. Une frappe en pivot déviée bien moche, mais suffisante au bonheur des Partenopei contre le Chievo (2-1).
    - Gabriel Paletta a aussi signé au Milan AC. Oui, oui le mec avec la pire coupe de cheveux de Serie A.
    - Quatrième nul consécutif pour la Roma. Une première depuis novembre-décembre 2013. On se fout de la stat, mais ça sent sérieusement le roussi pour le Scudetto.
    - Et de 12 buts pour Ménez (la moitié sur penalty), à une longueur du meilleur buteur du championnat, Carlos Tévez. Ça tombe bien, au programme, ce week-end, on trouve quoi ? Juventus-Milan.


    Par Eric Marinelli
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    L'Inter, comme la Serie A, c'est décidément plus ce que c'était. Il n'y a pas si longtemps, Icardi et Guarin, c'est une vespa que les supporters leur aurait envoyé...

    Vous avez dit déclin ?
    La série A a trouvé un nouveau dieu une nouvelle star une nouvelle merveille l'immense l'extraordinaire le magnifique... Jeremy Menez oui le joueur qui était sifflé au parc a chaque touche de balle le joueur qui était le remplacent des immenses lucas et lavezzi cavani, oui vous ne rêvez pas ce joueurs est en train de dominer de briller d'exploser le championnat d'Italie. En regardent bien les 3 meilleurs buteurs de série A, ont donc pour point commun d'avoir été chassés virés sacqués expulsés de leurs clubs précédents.
    quelqu'un a osé parler de déclin?
    3,2,1 .. Calcio bashing : Go !
    A moins d'un effondrement peu probable de la Juve, le titre est déjà joué.

    Pour le reste, suspense à tous les étages. Sauf pour la descente de Parme.

    Menez a toujours été un bon joueur. Halte au Menez-bashing! C'est sa faute si le Milan est très-très moyen?
    Content de voir que Pinilla ne s'est pas suicidé après son tatouage et son 1/8e de finale épique contre le Brésil cet été !
    paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
    Dans la logique de ce week-end, les "vrais" supporters parisiens vont débarquer pour dire que les supporters milanais ne sont pas des vrais, vu qu'ils n'ont pas soutenu leurs joueurs. Pas un truc qu'auraient fait les "vrais" au temps du "vrai" psg de Colony


    Ps: http://www.football365.fr/france/infos- … 6055.shtml
    L'intérêt de çette fin de saison est de savoir si la prédiction du Trap va se réaliser, Naples devant la Roma ;-)

    Sinon je profite de cet article sur le Calcio, car apres les tres gros sous entendu de Titi sur Moggi et ses méthodes (Dopage ? Corruption ?) lors de son ITW avec Sony sur Bein, cela n'a pas fait réagir la presse sportive.
    declaubianco Niveau : CFA2
    Eto'o qui veut déjà quitter la Série A !

    Quelqu'un parle de déclin ?
    Message posté par macdermot
    L'intérêt de çette fin de saison est de savoir si la prédiction du Trap va se réaliser, Naples devant la Roma ;-)

    Sinon je profite de cet article sur le Calcio, car apres les tres gros sous entendu de Titi sur Moggi et ses méthodes (Dopage ? Corruption ?) lors de son ITW avec Sony sur Bein, cela n'a pas fait réagir la presse sportive.


    Pas vu l'interview mais hier, lors d'un procès à Milan où l'on apprend des choses très intéressantes, Massimo Moratti est allé serrer la main de Luciano Moggi.
    Et tu vois, la presse n'en parle pas plus.

    Pour la prédiction, tu as remarqué que Garcia semble avoir décidé de me donner un coup de main...
    Pas vu non plus l'interview du grand titi. A-t'il aussi évoqué le fait que lors de son court passage en serie a, il avançait comme un escargot, était incapable d'assimiler des bases tactiques élémentaires en terme de couverture de la zone gauche qu'ancelotti lui avait confiée, ne marquait pas, etc...?
    Une fois arrivé à arsenal, fleuron de la prestigieuse premier league, où l'on n'a, grands dieux, jamais oser évoquer une quelconque aide pharmaceutique (alors que tous ses composants présentent depuis des décennies la faculté commune de pouvoir courser comme des lévriers durant toute la rencontre; faculté due sans doute aux vertus cachées du houblon et autres substances alcoolisées dont beaucoup sont friands, là-bas), il est devenu, en peu de temps, le plus rapide et performant contre-attaquant d'europe.
    Une icône, un modèle, un exemple; dans les paroles et...dans les gestes.
    Message posté par Trap


    Pas vu l'interview mais hier, lors d'un procès à Milan où l'on apprend des choses très intéressantes, Massimo Moratti est allé serrer la main de Luciano Moggi.
    Et tu vois, la presse n'en parle pas plus.

    Pour la prédiction, tu as remarqué que Garcia semble avoir décidé de me donner un coup de main...


    @Trap & Europa

    Il explique que son départ de la Juve est dû aux méthodes de Moggi mais sans aller plus loin, et non de son piètre niveau. C'est très ambigu, soit il "profite" du fait des sanctions qui ont suivi, soit il en dit juste assez pour semer le doute.
    Message posté par macdermot


    @Trap & Europa

    Il explique que son départ de la Juve est dû aux méthodes de Moggi mais sans aller plus loin, et non de son piètre niveau. C'est très ambigu, soit il "profite" du fait des sanctions qui ont suivi, soit il en dit juste assez pour semer le doute.


    Restera un mystère ce passage complètement raté d'Henry à la Juve. Mais bon, Trézéguet a scoré pour deux.
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    5 12