Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 21e journée

Le Milan gagne enfin, pas l'Inter

Coup de mou en tête du classement avec le Napoli seul vainqueur parmi les cinq premiers. Le Milan gagne enfin son premier match en championnat en 2015, l'Inter continue sa chute. Quant au Toro, bien (re)lancé, il ne s'arrête plus.

Modififié
  • L'équipe du week-end : le Torino


    Depuis la reprise, après la pause hivernale, trois équipes de Serie A n'ont toujours pas perdu : la Juventus, la Roma et… le Torino. Après une première partie de saison très mitigée, les Granata ont retrouvé le bon rythme et restent désormais sur huit matchs sans défaite dont trois victoires consécutives. Ce dimanche, face à la Sampdoria, les hommes de Ventura n'ont ainsi fait qu'une bouchée de ceux de Mihajlović avec une nette victoire 5 à 1. Fabio Quagliarella en a profité pour inscrire son premier triplé depuis novembre 2012 (Pescara-Juventus 1-6). De bon augure à l'approche des 16es de finale de Ligue Europa contre Bilbao.

  • Vous avez raté Sassuolo/Inter Milan et vous n'auriez pas dû


    - On vous comprend si vous avez zappé un duel de milieu de tableau entre Sassuolo (12e au coup d'envoi) et l'Inter (10e), qui plus est programmé au déjeuner. Dommage toutefois, puisque les Neroverdi ont fait le spectacle contre les Nerazzurri qui leur avaient passé un 15-0 (dont deux 7-0) au total lors de leurs trois dernières confrontations. Zaza et Sansone ont inscrit deux magnifiques buts, avant que Berardi n'entérine définitivement le succès des siens (sur penalty) après qu'Icardi a relancé la partie. Shaqiri a lui touché du bois sur une puissante frappe. Insuffisant pour Mancini qui n'a pris que 10 points (en 10 matchs) depuis son arrivée.

  • L'homme du week-end : Cristian Zaccardo


    Pour ses premières minutes de la saison – un choix quasi imposé à Inzaghi à cause du nombre important de blessés – Cristian Zaccardo a été le grand bonhomme (avec Jérémy Ménez) de la rencontre entre le Milan et Parme (3-1). C'est d'abord lui qui se procure le penalty pour l'ouverture du score du Français, puis inscrit un but refusé pour hors-jeu à juste titre. Face à son ancienne équipe, le dernier champion du monde 2006 encore à Milan, ne se décourage pas et finit par inscrire le troisième but milanais d'un joli plat du pied. Twitter a apprécié : « Zaccardo a gagné une Coupe du monde. Il a gagné une Bundesliga. Il a marqué en Serie A. Il a mis un but à Buffon au Mondial. Messi et Ronaldo non. »


  • Les images du week-end


    Premières minutes en rossonero pour Mattia Destro et pas grand-chose à se mettre sous la dent. À peine une tête au-dessus, et surtout un carton jaune qui le privera du déplacement face à la Juve.

    Massimo Ferrero a pris un bon taquet avec le revers 5-1 de la Samp, mais il continue son show. Le voici en mode cameraman. Quel génie.

    Paul Pogba n'a pas pu assurer son festival hebdomadaire. La faute à une Udinese attentive. En même temps, à 3, c'est plus facile.

    « Tu sais Rudi, c'est pas grave si tu ne gagnes pas la Serie A. » Peut-être en substance les mots de Walter Sabatini en conversation avec Rudi Garcia.

  • Le tifo du week-end


    … Ou plutôt l'absence de tifo. Pour protester contre les décisions arbitrales à son encontre, le Genoa a invité ses supporters à laisser les travées du stadio Ferraris vides pendant les 10 premières minutes face à la Fiorentina. « Ceux qui veulent notre fin peuvent toujours attendre... » Message entendu ? Pas vraiment puisque la Viola a arraché le nul (1-1) avec un but entaché d'un hors-jeu de Babacar.

  • Les gestes du week-end


    - En attendant la cinquantaine de millions réclamés par Zamparini, Paulo Dybala continue d'enchaîner les pépites. 11e but pour lui sur un joli coup franc et la victoire de Palerme contre le Hellas (2-1).



    - Juste pour le plaisir, le magnifique ciseau décisif de Pinilla contre Cagliari pour la victoire de l'Atalanta (2-1)

    Vidéo

    - Ménez n'est pas le seul Français à avoir brillé ce week-end. La preuve avec Grégoire Defrel, intenable pour offrir le scalp de la Lazio à Cesena (2-1).



    - Après la défaite de l'Inter à Sassuolo, Mauro Icardi et Fredy Guarín ont été donner leurs maillots à leurs tifosi. Problème, ces derniers n'en voulaient pas, ce qui a conduit à un échange très chaud. Les deux joueurs se sont par la suite excusés.

    Vidéo

  • Donadoni a dit :


    Non, ce n'est pas « Jacques a dit » , mais ça compte quand même. Alors que Parme s'enfonce de plus en plus, son coach Roberto Donadoni s'est montré très énervé après la rencontre : « Guida (l'arbitre de surface, ndlr) ne doit pas m'apprécier. À chaque fois qu'il m'arbitre, il me punit, cette fois avec un penalty pour le Milan. » Avant de poursuivre sa grogne : « J'en ai marre d'entendre les bêtises de personnes opportunistes. Ça me dégoûte. »

  • La stat inutile


    - Seulement 3 changements au total lors d'Udinese-Juventus. Le minimum cette saison. Un nul 0-0 qui a donc visiblement satisfait les deux équipes.

  • Et sinon


    - Gabbiadini a marqué son premier but avec le Napoli. Une frappe en pivot déviée bien moche, mais suffisante au bonheur des Partenopei contre le Chievo (2-1).
    - Gabriel Paletta a aussi signé au Milan AC. Oui, oui le mec avec la pire coupe de cheveux de Serie A.
    - Quatrième nul consécutif pour la Roma. Une première depuis novembre-décembre 2013. On se fout de la stat, mais ça sent sérieusement le roussi pour le Scudetto.
    - Et de 12 buts pour Ménez (la moitié sur penalty), à une longueur du meilleur buteur du championnat, Carlos Tévez. Ça tombe bien, au programme, ce week-end, on trouve quoi ? Juventus-Milan.


    Par Eric Marinelli
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi
    Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25