Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // AC Milan-Naples (0-0)

Le Milan frustre Naples

Oui, un bon 0-0, ça existe. Dimanche, l'AC Milan a été accroché à San Siro par Naples (0-0) et ne perd pas trop de terrain dans sa course aux places européennes. Pour la bande de Sarri, en revanche, le titre s'éloigne un peu plus à une semaine d'un dîner décisif à Turin.

Modififié

AC Milan 0-0 Naples



Un combat, un vrai. Et une vieille malédiction : dans son histoire, l'AC Milan n’a jamais réussi à battre une équipe entraînée par Maurizio Sarri, un homme que Gennaro Gattuso, contremaître d’une institution qu’il retape progressivement depuis plusieurs mois, dessinait il y a quelques jours comme un professeur dont il ne peut qu’apprendre les leçons. Alors, que s’est-il passé cette fois ? Beaucoup de choses, en réalité, mais surtout le passage d’un ouragan d’espoirs sur un San Siro bien rempli pour assister à la centième rencontre en Serie A d’un gosse : Gianluigi Donnarumma, 19 ans et 49 jours dans les pattes. Sur le terrain, on était surtout venu choper quelques enseignements. Résultat : le Milan ne perd pas de terrain, le Napoli pas d’espoirs. Mais tout aurait pu s’écrire autrement avec un peu plus de précision.

Un Milan face aux embrouilles


Chouette repère que la réception du Napoli pour cet AC Milan, alors que le club lombard fêtait dimanche l'anniversaire de l’arrivée Li Yonghong à son gouvernail et qu’il avait la possibilité de creuser le trou sur la Fiorentina, accrochée par la SPAL (0-0) quelques minutes avant le coup d’envoi de la rencontre à San Siro. Pour ça, Gattuso était privé de son axe défensif – Bonucci suspendu, Romagnoli blessé – et avait décidé de coucher Nikola Kalinić sur la feuille de match plutôt que Cutrone, incapable de planter depuis le 18 mars dernier. La première période lui a plutôt donné raison, car les Rossoneri ont posé sur la table leur envie et le sérieux de leur approche, Kessié glissant avec autorité entre les lignes et Suso s’empiffrant de sucreries. Problème, l'AC Milan s’est heurté à deux embrouilles : son imprécision offensive, Kalinić croquant deux belles balles d’ouverture du score, et Pepe Reina, gardien du temple napolitain, dont le départ estival chez son adversaire du jour est déjà bouclé, décisif face à Bonaventura en début de match et sur un pétard monstrueux de Çalhanoğlu avant la pause. Dommage, il y avait la place de faire douter un Naples invaincu à l’extérieur en Serie A et qui s’est longtemps contenté d’étirer le bloc milanais sans vraiment se montrer percutant, malgré les quelques espaces laissés par Zapata.

Grande Gigio


La seconde période n’a pas raconté autre chose, même si Naples a un peu haussé le rythme, là où Suso a continué à livrer ses crochets courts et ses centres tranchants. C’est l’histoire du foot : la gestion des temps forts, des temps faibles, des pions que l’on fait glisser sur un plateau où Sarri a décidé peu après l’heure de jeu de faire varier l’approche des siens en lançant Arkadiusk Milik à la place d’un Mertens bien tenu par la paire Zapata-Musacchio et où Gattuso a répondu via la carte André Silva. Le moment choisi aussi par l’ensemble des acteurs pour perdre toute maîtrise technique et offrir des pertes de balles (Bonaventura notamment...) terribles au milieu de corps fatigués. Là, Insigne s’offre malgré tout un enchaînement cinq étoiles devant un Donnarumma vigilant, et André Silva bouffe une cartouche dorée, mais c’est bien un nul sans but qui apparaît. À la Juventus, opposée à la Sampdoria à 18h, d’en profiter. Et ce à une semaine de ce qui pourrait être le coup fatal : un déplacement du Napoli à Turin. Une réception qui aurait pu avoir une autre allure si Donnarumma n'avait pas sorti un arrêt crucial face à Milik dans les arrêts de jeu.


AC Milan (4-3-3) : Donnarumma ; Calabria, Zapata, Musacchio, R. Rodríguez ; Kessié, Biglia, Bonaventura (Locatelli, 80e) ; Suso, Kalinić (André Silva, 70e), Çalhanoğlu. Entraîneur : Gennaro Gattuso.


Naples (4-3-3) : Reina ; Maggio, Albiol, Koulibaly, Hysaj ; Allan (Rog, 87e), Jorginho, Hamšík (Zieliński, 66e) ; Callejón, Mertens (Milik, 66e), Insigne. Entraîneur : Maurizio Sarri.


  • Résultats et classement de Serie A

    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:58 Euro Millions : 107 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti
    Hier à 17:42 Une équipe amateur à Caen coachée par ses supporters 11 Hier à 15:43 Ronaldo, Salah et Modrić nommés pour le titre de joueur UEFA de l'année 55
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi
    Hier à 12:12 Le maillot sans sponsor de River Plate bat des records 59 dimanche 19 août Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 25