En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // AC Milan-Lazio (1-1)

Le Milan et la Lazio n’avancent pas

Deux petits buts, et c’est tout. Le Milan et la Lazio se neutralisent, et ça n’arrange personne alors qu’il y avait un très beau coup à jouer à la suite des nombreux matchs nuls de ce week-end. Les Milanais peuvent surtout s’en vouloir de ne pas avoir réussi à profiter de leur supériorité numérique en fin de rencontre.

Modififié

AC Milan 1 - 1 SS Lazio

Buts : Bacca (15e) pour le Milan // Parolo (9e) pour la Lazio

Comme leurs cousins, ils ont ronronné. Dos à dos ce dimanche soir pour le deuxième affrontement du week-end entre Milanais et Romains, l'AC Milan et la Lazio devaient se fritter pour un éventuel dernier ticket pour l'Europe. Au final, pas vraiment plus d’animosité que dans la précédente rencontre des cousins. On ne retiendra que deux équipes qui se sont neutralisées longtemps dans le jeu et qui finissent par s’handicaper l’une l’autre au classement, au terme d’une partie plutôt fermée.

Déchet et coups de pied arrêtés


On voit tout de suite que ça traîne dans le jeu, d’un côté comme de l’autre. Les deux formations n’osent pas s’avancer de trop, attendent l’autre, guettent chacune la moindre opportunité pour bondir dans le camp adverse, tels des lions, ou des tigres, au choix. Sauf que ce ne sont pas des félins qui représentent ces clubs et ça se ressent. Tant pis, on saisit donc sa chance sur corner pour la Lazio, et ça rentre. Parolo s’élève plus haut que les autres et trompe Donnarumma de la tête. On ne s’affole pas du côté des Rossoneri, tout vient à point à qui sait attendre. Et de fait, Bacca s’en va égaliser une poignée de minutes plus tard. De nouveau, la Lazio est timide, avance avec de longs ballons envoyés dans les pieds de Candreva et des petites folies brésiliennes de Felipe Anderson. Quant au Milan, il est moins présent devant le but laziale, mais fait plus peur. Bonaventura fait d’ailleurs trembler le public visiteur et la barre transversale sur coup franc avant la pause. On se rassure, la deuxième période ne peut être que plus mouvementée.

Plus d’intensité, mais moins de buts


Enfin du rythme, et ce, dès les premières minutes de la reprise. Cette fois, les hommes de Mihajlović sont décidés à prendre le jeu à leur compte. Le campement est solidement installé dans la partie de terrain adverse, et les occasions s’enchaînent, mais, de nouveau, c’est imprécis. Honda rate une fois, deux fois, trois fois. Les hommes de Pioli savent que ça va finir par rentrer et qu’il faut donc réagir directement. Et ça ne traîne pas, le jeu s’accélère, les passes se font plus précises, et les présences devant le but milanais sont plus fréquentes. Il faut d’ailleurs un grand Donnarumma pour empêcher qu’une course de Lulić ne finisse en but. Et il ne faut pas longtemps pour que Marchetti n’y aille aussi de son miracle. Une crise cardiaque partout, comme pour les buts. Comme si ce n’est pas assez compliqué comme ça, Lulić se prend stupidement un deuxième carton et laisse ses compagnons à dix pour les cinq dernières minutes. Mais ça ne sert à rien, le Milan n’en profite pas, et la Lazio semble même davantage investie dans le match. Ça semblait écrit, les deux équipes se neutralisent finalement, et chacune peut regretter de ne pas avoir pu profiter des matchs nuls de Sassuolo, la Fiorentina, l’Inter et la Roma. Dommage.


  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A

    Par Giuliano Depasquale
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 1 jeudi 22 février Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner
    il y a 2 heures Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 8 il y a 3 heures Les lumières s'éteignent en Argentine 4
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24