En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe A
  3. // Mexique/Cameroun (1-0)

Le Mexique condamne presque le Cameroun

Dans un groupe A où la première place semble réservée au Brésil, le Mexique a pris une option sur le second billet pour les huitièmes de finale en battant le Cameroun sous la pluie et malgré deux buts refusés. Pas sûr que Samuel Eto'o ait à négocier des primes de qualification.

Modififié

Mexique - Cameroun
(1-0)
O. Peralta (62') pour Mexique


À croire que les dieux du football ne voulaient pas voir ce match se disputer. Après les doutes entourant jusqu'au dernier moment les normes de sécurité de l'Arena das Dunas à Natal, ce sont des trombes d'eau qui ont perturbé le bon déroulement de la partie. Pour couronner le tout, suite au penalty controversé du match d'ouverture, l'équipe arbitrale colombienne, emmenée par Wilmar Roldan, s'est illustrée elle aussi par de nombreuses décisions contestables, dont deux buts injustement refusés pour El Tri. Quoi qu'il en soit, les Mexicains, emmenés par un Héctor Herrera des grands jours, ont pu s'appuyer sur un football léché, rarement vu en qualifications, pour s'imposer, 1-0, et prendre une deuxième place du groupe déjà précieuse dans l'optique d'une qualification.

Roldan, superstar

C'est sous une pluie battante que les deux équipes donnent le coup d'envoi de leur première rencontre dans la compétition. D'entrée de jeu, les Mexicains, sans Chicharito laissé sur le banc pour l'occasion, posent le pied sur le ballon et exercent un pressing haut qui gêne considérablement la défense des Lions indomptables. Sur une pelouse gorgée d'eau, les hommes de Finke se noient complètement sur les côtés, et ce sont les Mexicains qui allument la première banderille, sur une belle frappe de Layún. Complètement passive, la défense camerounaise laisse Herrera centrer pour Dos Santos, qui ajuste parfaitement Itandje, mais est injustement signalé hors-jeu (11'). Attention tout de même au Lion qui dort. Suite au premier corner du match, Choupo Moting se retrouve seul face à Ochoa et marque, mais là aussi, le but est signalé hors-jeu, à raison cette fois-ci. Une action qui a tout de même le mérite de relancer des Camerounais apathiques jusqu'alors. Dans la foulée, Assou-Ekoto, vêtu de jaune, signe son arrivée sur les pelouses brésiliennes d'un superbe enchaînement coup du sombrero-petit pont, avant de centrer pour Fils, dont la reprise heurte le poteau. Mais les Latinos ont du répondant. Après un incroyable loupé d'Héctor Moreno, trop court pour reprendre de la tête un très bon coup franc, Dos Santos marque de la tête sur corner, mais l'arbitre assistant, une nouvelle fois, annule un but qui semblait pourtant parfaitement valable (32'). Pas de quoi refroidir les ardeurs des joueurs d'El Tri, qui continuent à très bien combiner, malgré un rideau de pluie de plus en plus dense au-dessus de la pelouse. Après une dernière tête non cadrée de Peralta, l'homme en noir, aux centres de toutes les attentions, renvoie les deux équipes aux vestiaires.

Héctor Herrera, au four et au moulin

Au retour des vestiaires, les hommes d'Herrera reviennent avec d'aussi bonnes intentions, et sur un premier mouvement, Peralta se retrouve seul face à Itandje qui remporte son duel. Si les chocs sont rugueux, M'Bia rappelle à tous la magie de la Coupe du monde en enchaînant les passements de jambe face à Moreno, comme pour sonner la révolte camerounaise, et obtient un bon coup franc sur lequel Assou-Ekoto manque de tromper Ochoa sur une frappe détournée. Sur l'action suivante, Herrera, omniprésent aujourd'hui, lance génialement Dos Santos qui bute sur Itandje, mais Peralta a bien suivi et libère tout un pays d'un plat du pied victorieux (1-0, 61'). Une ouverture du score qui motive les Mexicains à développer leur jeu de passes attrayant face à des Lions toujours amorphes.

Dépassés, à l'image de Nounkeu, les Camerounais s'offrent une nouvelle grosse frayeur lorsque Chicharito, entré en jeu, centre pour Fabian, bien rattrapé par la défense. Malgré une dernière belle occasion initiée par un centre d'Assou-Ekoto pour une superbe tête de Moukandjo dans les dernières minutes, les hommes de Finke peinent à se frayer un chemin vers le but d'Ochoa. Un dernier raté de Chicharito face au but vide et l'arbitre peut offrir au Mexique sa première victoire dans ce Mondial. Pour les coéquipiers d'Eto'o, fantomatique cet après-midi, la qualification paraît déjà compromise.

par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 3 heures 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 il y a 3 heures Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 5
il y a 5 heures Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 16 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 9 il y a 9 heures Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 16
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 7
mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4
À lire ensuite
La fiche du supporter belge