1. // Mode et délires corporels

Le meilleur du pire des tatouages de footballeur

Un étudiant canadien aurait inventé une crème pour effacer les tatouages. Info ou intox, reste que ça pourrait être utile à certains footballeurs...

Modififié
603 61
  • Le plus fou : Daniel Agger

    Pour les footballeurs, le tatouage est devenu une véritable tendance. Pour Daniel Agger, ce serait plutôt une religion. Et autant dire que le Danois en est incontestablement le Pape. Alors que certains en sont toujours au vieux tribal au henné ou au prénom de maman sur l'épaule, le rugueux défenseur de Liverpool joue plutôt les cartes "guerrier Viking" et "black métal". Sur le dos, Agger arbore une fresque composée des portraits de grands personnages de la mythologie viking, probablement fruit de journées entières de souffrance. Sur la nuque, un proverbe, en latin, dans le style mafia russe : « La mort est certaine, seule l'heure est incertaine » . A ses heures perdues, l'ancien de Brøndby passe même de l'autre côté du dermographe dans son propre salon et propose ses services à ses coéquipiers. A côté, même Michael Scofield fait petit joueur.


    Dans la catégorie poids lourds, Raul Meireles mérite aussi sa récompense. Le punk à chien du football porte notamment dans le dos un dragon rouge qui ferait passer celui de Zlatan pour Muchu dans Mulan. Chez les Meireles, le tatouage se pratique en couple puisque la WAG du Portugais est aussi une adepte. Hipsters.


  • Les plus papa-poules : Lionel Messi et Didier Digard

    Lionel Messi est un garçon gentil. Pas question de la jouer Bad Boy pour Lionel, même au moment d'aller faire un tour chez le tatoueur. Sur son corps de joueur bionique, deux tatouages. Le premier, un discret portrait de sa mère sur l'épaule. Trop mignon. Le deuxième, tout récent, l'empreinte des mains de son fiston sur le mollet. Un homme attaché aux choses simples en somme : le football, sa famille, son chien.


    Pour Didier Digard, la famille, c'est aussi une question à fleur de peau. Éloigné des siens très jeune pour entrer au centre de formation du Havre, Didier a eu son premier gosse, Marvin, à 16 ans. Quelques années plus tard, lorsque le gars évolue à Middlesbrough, il rencontre le tatoueur de Djibril Cissé et lui demande un "tattoo" un peu particulier : le prénom de son fils entouré de deux guns, sur le bas du ventre… Un peu glauque tout de même, non ?


  • Les plus esthétiques : Stephen Ireland et Djibril Cissé

    Souvent raillés à juste titre pour leurs tatouages d'amateurs, les footeux montrent de temps un temps un véritable souci artistique. Dans la catégorie, Stephen Ireland a droit à un satisfecit. L'Irlandais et son tatoueur ont revisité le grand classique des ailes dans le dos avec brio. Le résultat, en couleur et en relief, est impressionnant et donne un petit côté Icare au personnage. Avec de tels attributs, le milieu de terrain d'Aston Villa doit avoir un jeu aérien.


    Question style, Djibril Cissé est un visionnaire. Coiffures insensées, barbe blonde, jupes pour homme, le prince de la mode a tout inventé. Alors forcément, ses tatouages, Djib' les a utilisés pour transformer son corps en véritable œuvre d'art. Ailes dans le dos, taches façon léopard sur l'épaule et le bras gauche, motifs à fleur sur l'épaule et le bras droit, énorme tribal sur la cuisse, un vaste pot-pourri qui confère à l'ancien Auxerrois un look inimitable, rien que pour vos yeux.


  • Le plus égocentrique : Mario Balotelli

    En melon, Mario Balotelli y connaît un rayon. Après avoir commandé une statue grandeur nature à son effigie, le footballeur le plus fêlé du moment s'est fait tatouer sur le cœur une citation attribuée à Gengis Khan : « Je suis le châtiment de Dieu. Si vous n'aviez pas commis de si grands péchés, Dieu n'aurait jamais libéré sur vous une punition comme moi. »


  • Le plus mauvais goût : Philippe Mexès et Fernando Torres

    A l'époque où cartonnait la Tecktonik, Philippe Mexès a décidé d'immortaliser sa passion directement dans la chair. Depuis, heureusement, la mode du fluo et des danses épileptiques est passée. Ce qui est triste, c'est que notre Philippe national garde toujours ces quatre étoiles dégueulasses tatouées sur le cou.


    Côté mauvais goût, Fernando Torres a aussi son mot à dire. Fan des premiers jours de Gandalf, Aragorn et autres Legolas, l'ancienne blonde peroxydée de Liverpool a décoré son avant-bras d'un splendide "Fernando" écrit en langage elfique. Beurk. C'est Tolkien qui doit être ravi de cet hommage.



    Par Pablo Garcia-Fons
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Vous pouvez dire que vous avez envie mais les tatouages de Cissé donnent une joli ensemble, belle oeuvre!
    bananajuanita Niveau : District
    Niveau mauvais goût, Messi en tient une couche. Putain ces mains de bébé, c'est flippant.
    Un bon article dans l'esprit de Sofoot. On aurait pu parler aussi de Lavezzi avec son Christ et du Che de Maradona ou des bras des Beckham !
    Louis Nique Aulas Niveau : DHR
    Conclusion : Messi a une cheville chelou, et concernant Djibril, ça se passe au niveau du nombril.
    Don't mess with Tonygoal Niveau : DHR
    http://www.msgr.ca/msgr-humour/redneck_ … Tattoo.htm

    Pour mettre tout le monde d'accord sur le concept de "faute de goût"
    Message posté par Don't mess with Tonygoal
    http://www.msgr.ca/msgr-humour/redneck_rural_route%2018%20Redneck%20Tattoo.htm

    Pour mettre tout le monde d'accord sur le concept de "faute de goût"


    Énorme! ca mérite bien un +1
    On sent l'impact d'un week-end sans championnat sur les sujets des articles hein... (Bien que je sois pas contre ce genre d'article, attention)
    Yaya-letour Niveau : CFA2
    Tu regarde les pieds de Messi et tu te dis comment ca peut mettre plus de 90 buts par saison ??
    Pour ceux qui n'auraient pas vu les tatouages de Mister Agger:

    http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2011/02/ … 34x937.jpg

    ça claque !
    C'est clair que le plus glauque est celui de Messi, il est pas très net ce type.
    milanello44 Niveau : CFA
    A 70 piges, toutes ses fresques se transformeront en vieux tatouages...
    Le ché de miccoli sur le molet, les magnifiques tatouages de Lucho & Guti!! Le plus fou reste ceux de De Rossi
    On parle beaucoup des fautes de goûts mais les tatoos d'Agger sont vraiment magnifiques (surtout le dos).
    moucletche Niveau : DHR
    je cherche les gribouillis de Boateng dans ce classement
    J'avoue que l'ensemble de Cissé donne un truc vraiment jolie je trouve.
    Bon après je préfère le miens de Boca que l'on voit en avatar, moins couteux, en couleur, plus discret et plus bostero quoi !!! ^^
    désolé mais les tatouages c'est vraiment ridicules, entre les truc tribaux et maoris des années 2002, les only god can judge me dignes d'un commentaire de profil facebook de jeunes rebelle...
    je vais surement passer pour un rabat joie mais bon
    Et ils ont été hospitalisés après ou ??
    Pcq un simple petit contact en match ils restent 5 mins au sol.
    Pas si dégueu celui de TorresL Enfin, ça rend pas si mal que ça ...
    apache oui un gros rabat joie, ya rien de ridicule a faire des tatouages, certains tatouages le sont mais chacun est libre de faire ce qu'il veut de son corps.
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    603 61