Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Le mea culpa de QPR

Modififié
Les Queens Park Rangers joueront en deuxième division l'an prochain. L'un des plus beaux flops anglais de ces dernières années après Portsmouth, et en attendant peut-être Newcastle. Un effectif séduisant sur le papier, mais une mayonnaise qui ne prend pas, et surtout une image peu envieuse d'équipe faite de joueurs surcotés.

S'adressant aux médias britanniques, le boss malaisien du club, Tony Fernandes, fait aujourd'hui amende honorable et reconnaît s'être planté dans les grandes largeurs au moment d'intégrer le monde du football, un monde où les gens « vendraient leur grand-mère pour obtenir quelque chose » .

« Je pense que j'ai été exploité et je ne veux plus que cela arrive. Les agents de joueurs essaient d'obtenir les meilleurs contrats pour leurs clients, et j'ai dû payer un peu plus que je n'aurais dû. J'ai vu tous les acteurs qui font du football un monde immoral où les gens vendraient leur grand-mère pour obtenir ce qu'ils veulent. Cela fait partie de l'écosystème du football » , a déclaré l'homme d'affaires de 49 ans, par ailleurs propriétaire de l'écurie Caterham en F1.

Revenant sur le cas de Joey Barton (prêté à l'OM), celui qui a fait fortune dans l'industrie aéronautique et musicale reconnaît une erreur stratégique : « Joey nous a manqué cette saison. Nous avions besoin d'un milieu de terrain comme lui. Nous avons essayé d'avoir Scott Parker, mais nous n'avons pas pu. Cela a été une saison tragique sur bien des points. »


Pas sûr que cela rende le sourire à Loïc Rémy. BJ
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier