Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Le mea-culpa de Luis Suárez

Modififié
Luis Suárez n'en veut pas à Óscar Tabárez.

L'attaquant uruguayen, blessé à la cuisse, a assisté, impuissant depuis le banc, à l'élimination de son équipe de la Copa América dès le deuxième match de la Celeste face au Venezuela (0-1). Furieux, le buteur du FC Barcelone avait alors passé ses nerfs sur le banc de touche.


« Mon coup de sang a été provoqué par ma frustration face à notre situation, pas parce que je voulais jouer, je savais que le "Maestro" n'allait pas me faire jouer » , a précisé l’Uruguayen dans une interview relayée par l'AFP. « J'ai beaucoup de respect pour notre sélectionneur, pour ce qu'il m'a apporté dans ma carrière, pour ce qu'il a fait pour cette équipe. Si l'Uruguay est respecté, si nous avons une identité de jeu, c'est grâce à lui » , a-t-il ajouté.

Un côté blanc, un côté noir, personne n’est tout moche ou tout beau, moitié ange et moitié salaud et c’est ce que nous allons voir Docteur Renaud, Mister Renard…

GD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 24
Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible