1. //
  2. // GR.E
  3. // Genk/Chelsea (1-1)

Le mea culpa de la presse anglaise

Modififié
2 0
Au match aller, la presse anglaise s’était bien foutue de la gueule des Belges de Genk. Après le match nul (1-1) des Blues mardi soir, les journaux anglais ont bien été obligés de revoir leur jugement.

« Des tocards indescriptibles » , « une défense ridicule » , ce sont les mots qu’employaient la presse anglaise à l’encontre des joueurs de Genk après la ballade de Chelsea il y a deux semaines en Ligue des Champions. Des propos qui avaient provoqué une vague d’indignation dans la patrie de Jacques Brel. Mais comme d’habitude, la meilleure réponse à apporter est venue sur le terrain avec le match nul 1-1.

Et la presse anglaise a été toute aussi unanime. Pour The Sun : « Genk a enfin montré qu’il avait le niveau pour disputer la Ligue des Champions. Après la pause, ils sont remontés sur le terrain avec beaucoup d’envie et personne ne peut dire qu’ils ont volé leur point » . The Mirror va un peu plus loin : « A Londres, Chelsea a joué sans accélérer mais cette fois, il a fallu un arrêt de Cech devant Limbombe pour que Genk ne l’emporte pas » . Et enfin, The Telegraph est le plus dithyrambique : « Chapeau bas à Genk qui est passé au-dessus après la pause et a fait passer une nouvelle mauvaise soirée à Chelsea. Si les Blues n’ont pas été transcendants, c’est aussi le mérite des champions de Belgique. Kevin de Bruyne a montré qu’il était prêt à jouer en Premier League. Il est rapide, dispose d’un gros volume de jeu et il a une chouette tête » . Et une petite pirouette pour s’en sortir !

La prochaine fois les Belges enverront Tintin en personne régler l’affaire. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 0