Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options

Le match que vous n'avez pas regardé

Des buts, des trombes d'eau, un super héros qui a un super nom : Kabfah Boonmatoon. Au diable la Premier League, samedi après-midi, il ne fallait pas manquer ce Sukhothai-Ubon, en championnat de Thaïlande.

Modififié

Sukhothai FC 3-3 Ubon MT

Buts : Boonmatoon (4e, 54e, 62e) pour Sukhothai // Carlão (14e), Thong-on (19e), Samakrat csc (27e) pour Ubon

La semaine dernière encore, N’Golo Kanté tirait la gueule après avoir marqué contre Leicester avec Chelsea. Cet homme ne peut pas collectionner que les qualités... Cela dit, les mecs qui refusent de célébrer un but contre leur ancien club sont insupportables. Non, plus jamais ça. La joie spontanée devrait être plus forte que n'importe quel sourire contenu. Aujourd’hui, pour trouver un joueur qui n’en a rien à carrer des pudeurs de gazelle un samedi après-midi, il faut sacrifier le match de Premier League sur l’autel de la Thai League 1.

Attention, ça éclabousse !

En Thaïlande, le championnat de football suit la mousson. Dénouement à suivre fin septembre, donc. Mais cela fait déjà bien longtemps que Sukhothai et Ubon – le premier club est situé dans le nord-ouest du pays, le second à la pointe est – ont abandonné l’idée de succéder au palmarès à Muangthong United. Loin derrière les autres Reds préférés de Robbie Fowler, il y a les Fire Bat et les Eagles. Autant dire que cette rencontre avait tout pour voler vers les sommets. Pour ses retrouvailles avec Ubon, où il a joué en 2016, le meneur de jeu des « Chauves-souris de feu » , Kabfah Boonmatoon, décide de prendre les manettes de la Batmobile avec la ferme intention de rouler sur ses anciens coéquipiers. Un défenseur qui glisse, une frappe en aquaplaning (rappelez-vous, c’est la saison des pluies), un deuxième défenseur qui glisse, et le trentenaire en profite pour ouvrir le score en renard des surfaces.


Soyons honnête, le but en lui-même est dégueulasse, mais quel plaisir de voir un buteur courir vers les supporters, fouetter l’air avec le poing, embrasser l’écusson de son maillot, bref éclater de joie même s’il vient de marquer contre son ancien club. 1-0 pour Sukhothai, la réaction d’Ubon ne se fait pas attendre. De la tête, puis à mi-distance, les visiteurs climatisent un Thung Talay Luang Stadium déjà bien frisquet (1-2).


À chaque fois, le gardien se couche et, à défaut de claquer la balle, finit par se manger le poteau. Deux buts difficiles à avaler, en somme. Ses affaires ne s’arrangent pas lorsque son propre défenseur central Prat Samakrat le trompe à la demi-heure de jeu. Sukhothai est mené 1-3, mais évolue désormais à onze contre dix depuis l’expulsion de Suree Sukha pour des mots doux à l'intention de l’arbitre - sûrement un compliment envers la raie au milieu de l’homme en noir.

Le Bruce Wayne thaïlandais des Fire Bat

Au-delà de leur supériorité numérique, les Fire Bat peuvent surtout compter sur le Bruce Wayne thaïlandais. Kabfah Boonmatoon enfile la cape, le masque aux oreilles pointues et dégaine deux batarangs au retour des vestiaires. Toujours à l'affût dans la zone de vérité, le milieu frappe du gauche à l'arrachée avant de conclure quelques minutes plus tard en force. Avec la glissade qui va bien au poteau de corner en guise de célébration. 3-3, mission accomplie. Kabfah Boonmatoon peut disparaître dans la nuit de Sukhothai.

Par Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 14:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
Hier à 16:58 Neymar lance son propre jeu de foot 72 Hier à 14:14 La statue de Falcao 29 Hier à 14:13 Un Ballon d'or créé pour les femmes 44
Partenaires
Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 10:52 Zlatan aide le LA Galaxy à stopper sa mauvaise série 5