Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Premier Soccer League
  2. // J18
  3. // Cape Town-Ajax Cape Town (1-0)

Le match que vous n'avez pas regardé

Un derby entre deux clubs reconstruits, un parfum d'Amsterdam, une billetterie qui fait des siennes, une équipe nationale priée de décaler son entraînement, une pause boisson pendant une pénurie d'eau, un carton rouge et une victoire par le plus petit des écarts. Tout ça, c'est l'iKapa Derby, le derby du Cap.

Modififié

Cape Town City 1-0 Ajax Cape Town

But : Craig Martin (52e)

Comme un symbole, rien n'a commencé comme cela aurait dû. Le coup d’envoi était prévu à 15h30, heure locale. Mais un bug informatique sur le site de la billetterie en a décidé autrement, et la rencontre a finalement été décalée d’un quart d’heure afin de permettre à tous les supporters de se procurer leur précieux sésame pour le quatrième derby du Cap depuis la création du Cape Town City FC en 2016. Dans les travées du Cape Town Stadium, construit en vue du Mondial 2010, ils sont 15 000 à s’être massés. Forcément, les chants sonnent creux quand on sait que l’arène construite pour le Mondial 2010 compte 50 000 places de plus. Reste que John Comitis, le propriétaire de l'équipe locale, l’a promis : la rénovation du Hartleyvale Stadium est pour bientôt et une enceinte de 10 000 places assises verra bientôt le jour.

L’équipe type du week-end

Quelques fusions plus tard...


Comitis n’est pas un inconnu dans le milieu du football sud-africain. En 1999, lorsque l’Ajax Amsterdam souhaite développer sa formation à l’international, ce businessman saisit la balle au bond et provoque la fusion de son club des Seven Stars avec les Cape Town Spurs d’un certain Rob Moore. Quatorze ans plus tard, Comitis revend ses parts et en 2016, il fonde le Cape Town City FC « afin que les gens du Cap aient une deuxième équipe à supporter » . Pour ce faire, il reprend la licence du Black Aces FC et rapatrie le club de la province orientale de Mpumalanga jusqu’à la Mother City. Pendant ce temps-là, c’est son beau-frère Ari Efstathiou qui devient président de l’Ajax. Autant dire que les repas de famille doivent être animés. D’autant plus que les deux clubs sont célèbres pour leurs clashs interposés sur Twitter.


Aujourd’hui, si l’Ajax se bat contre la relégation et se trouve loin des cadors que sont les Kaizer Chiefs, Orlando Pirates ou Mamelodi Sundowns, City garde de grandes ambitions. En témoigne sa troisième place la saison dernière, pour son premier exercice parmi l’élite. Et au moment d’affronter leurs rivaux, les Citizens affichent trois victoires en trois matchs contre les Urban Warriors. Dans la presse locale, le derby est présenté comme le choc de la saison. À tel point que John Comitis est parvenu à retarder le coup d’envoi du vendredi soir au samedi après-midi pour permettre à davantage de fans de se rendre au stade. Mais si l’engouement populaire est réel, il y a onze femmes qui n’ont pas le cœur à se réjouir : les Banyana Banyana, le surnom de l’équipe nationale féminine, qui devaient à l'origine reconnaître le terrain avant d’affronter la Suède ce dimanche. Priorité au spectacle, diront les organisateurs.

Or bleu


Sur le banc des Citizens, c’est une légende du football sud-africain qui officie avec brio. Arrivée l’été dernier, Benni McCarthy, dont les hommes sont actuellement troisièmes et toujours à la lutte pour le titre. Pas mal pour une première pige ! Côté Ajax, un vétéran de l’Absa Premiership tente vaille que vaille de s’éloigner de la zone rouge : Muhsin Ertuğral, sorte de Claude Leroy turc, qui bourlingue sur les bancs de touche de la Rainbow Nation depuis maintenant quinze ans. Sur le terrain, avantage à l’ancien goleador de Porto. Sous un soleil de plomb, City domine outrageusement et confirme son statut de favori. Au bout de vingt minutes, M. Ndzandzeka décrète une pause-boisson. L’occasion de rappeler que le Cap est la première métropole du monde à connaître une pénurie d’eau, ce qui a mené la municipalité à restreindre la quantité d’or bleu à cinquante litres par personne et par jour dès le mois de février.

Cartons jaune et rouge


Une fois réhydratés, les joueurs reprennent leur partition là où ils l’avaient laissée. City continue rigoureusement d’asseoir sa domination. La pression est trop forte pour l’Ajax, dont le milieu zimbabwéen Gerald Takwara voit rouge juste avant la pause. Cruel destin qui permet aux locaux d’ouvrir enfin le score peu avant l’heure de jeu grâce à une tête de Craig Martin à la suite d'un corner à la rémoise joué à toute vitesse.



Omniprésent pendant toute la rencontre, l’ailier droit sera remplacé par le néo-Bafana Bafana Kwanda Mngonyama à l’entame du dernier quart d’heure. Mais trop pressé de fêter sa première de l’année, l’ancien défenseur des Sundowns, tout juste débarqué au mercato d’hiver, écope d’un jaune pour avoir pénétré sur le terrain avant que l’arbitre ne lui donne son aval. Pas du goût de McCarthy, qui sera quant à lui purement et simplement envoyé en tribune. Mais finalement, les Citizens assurent l’essentiel : une quatrième victoire en quatre derbys et une remontée à la deuxième place du classement.




Par Julien Duez
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié





Hier à 16:26 Platini non poursuivi, « un signe positif » pour Blatter 7
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 09:09 Michel Platini non poursuivi par la justice suisse 20 vendredi 25 mai Le fair-play financier renforcé 20
À lire ensuite
Le grand quiz du week-end