1. //
  2. // Amical
  3. // Cottbus-Bohemians Prague

Le match que vous n'avez pas regardé

Un amical de préparation dans un stade de D8, de la saucisse grillée, des chaussettes dans des sandales, un ancien international allemand qui se relance en D4, des casquettes de Dortmund et trois buts refusés. Tout ça, c’est l’Energie Cottbus qui reçoit les Bohemians de Prague et c’est le match que vous n’avez pas regardé.

Modififié

Energie Cottbus 2-2 Bohemians Prague

Buts : Björn Ziegenbein (45e), Streli Mamba (77e) pour les Lausitzer // Micha Svec (15e), Evgeni Kabaev (88e) pour les Bohemka

À Finsterwalde, charmante bourgade verdoyante au sud de la province du Brandebourg, on aime chanter. Au XIXe siècle, le compositeur Wilhelm Wolff fait un carton avec sa chanson Wir sind die Sänger von Finsterwalde (Nous sommes les chanteurs de Finsterwalde) et la cité se voit alors attribuer le surnom de Ville des chanteurs. En RDA, un festival de la chanson y est né et il perdure encore, tous les deux ans. Les intéressés peuvent donc déjà cocher le dernier week-end d’août 2018 dans leur agenda. Côté football, c’est un peu moins riant. L’équipe locale évolue en D8, mais s’est payé le luxe d’inviter les voisins de l’Energie Cottbus dans son bien nommé Stade de la Paix, un nom qui fleure bon le socialisme à l’ancienne et l’amitié entre les peuples. Et le peuple visiteur du jour vient de la voisine Tchéquie, dont la frontière n’est située qu’à quelques encablures de la région du Lausitz.

Graffitis anarchistes contre commentaires populistes

Aux abords du Stade de la paix, le public arrive au compte-gouttes depuis la gare où il effectue un chassé-croisé avec des festivaliers qui rentrent en direction de Berlin. « Haha ! Regarde, les voilà les antifas de Hambourg ! » , lance un moustachu déjà beurré à son camarade, devant la mine hirsute des fêtards. Le sommet du G20 vient de se terminer que les incidents provoqués par le black bloc dans les rues de Hambourg animent encore les débats. Même en face du stade, on trouve des graffitis appelant à l’anarchie. La révolution est en marche jusque dans les plus profondes campagnes.



En dehors de cette parenthèse politique, rien ne vient troubler ce chaud dimanche de juillet, à l’exception d’un bus vert orné d’un kangourou géant : celui des Bohemians de Prague. Les pensionnaires de D1 tchèque ont répondu positivement à l’invitation de leurs voisins qui s’apprêtent à entamer leur deuxième saison d’affilée en D4. Du côté des Vert et Blanc de Vršovice, pensionnaires de Liga Synot, la D1 nationale, la rencontre s’apparente à une promenade de santé. Le temps de l’échauffement, chacun y va de son pronostic, autour d’une saucisse grillée, d’un grand verre de bière et du nouveau maillot de l’Energie présenté pour l’occasion. D’aucuns tiquent devant les inhabituelles bandes bleues qui contrastent avec l’historique couleur rouge et rappellent une récente tunique du Bayern Munich, mais les plus avertis savent qu’il s’agit d’un rappel du vingtième anniversaire de l’accession de Cottbus à l’antichambre de la Bundesliga. Une époque révolue où le Lausitz brillait de mille feux sur la carte du football allemand.

Hat-trick de hors-jeu et hooligans taiseux

Sous la chaleur écrasante, les chaussettes blanches imbriquées dans des sandales sont légion. Mais contrairement à Layvin Kurzawa et son nouveau style, elles sont ici portées avec une décontraction déroutante. Plusieurs enfants, eux, se protègent du soleil avec autant de casquettes de Dortmund qu’il y a de vestes Chelsea dans les travées du Vélodrome. De l’autre côté de la piste d’athlétisme, des hooligans locaux cuisent à petit feu dans leurs vêtements noirs, en dépit de tout ennemi à attaquer aujourd’hui.



Sur le pré, les vingt-deux acteurs pratiquent un jeu rugueux qui dénote avec la finesse du gazon entretenu avec amour. Sur ce qui devient rapidement un champ de patates, les passes sont approximatives et les coups d’épaule nombreux. Malgré les 1400 spectateurs présents, l’ambiance est silencieuse. On se croirait à un match de tennis, où les bruits de la balle alternent avec les cris des joueurs et où chaque mine envoyée dans la forêt voisine suscite d’enthousiastes applaudissements. Largement dominé, Cottbus se voit pourtant refuser deux buts, à chaque fois sur une situation de hors-jeu quelque peu discutable. Les Tchèques profitent de ce contrecoup psychologique pour ouvrir la marque au premier quart d’heure par l’ancien héros de Heerenveen Michal Švec, deux sélections avec la Tchéquie à la fin des années 2000.

Mais Cottbus ne lâche rien et avant que l’arbitre n’ait le temps de siffler la mi-temps, c’est un autre trentenaire qui égalise : Björn Ziegenbein, qui portait lui aussi lors de la dernière décennie le maillot des sélections espoirs allemandes. Au retour des vestiaires, l’Energie effectue dix remplacements. Le seul rescapé s’appelle Maximilian Zimmer. Formé au Hertha Berlin, il comptait parmi les meilleurs espoirs d’Allemagne en 2008, lorsqu'il remporte le Mondial U17 aux côtés des dénommés Mario Götze, Shkodran Mustafi et Marc-André ter Stegen, avant qu’une rupture des ligaments croisés ne vienne ruiner ses espoirs de jouer au plus haut niveau. Première recrue du mercato de Cottbus, il est l’élément central du plan de jeu bâti par l’entraîneur Claus-Dieter Wollitz, qui ambitionne de remonter en D3 au terme de la saison. Sur son flanc droit, Zimmer régale par ses accélérations entrecoupées de crochet à en dégoûter les Pragois, pris au dépourvus par cet adversaire plus coriace que prévu. À l’entame du dernier quart d’heure – et alors que les Bohemians viennent à leur tour de se voir refuser un but – le jeune Streli Mamba reprend de volée un service venu de la gauche et donne l’avantage aux régionaux de l’étape. Dans les tribunes, le public chante avec ironie « Auswärtssieg, auswärtssieg ! » ( « victoire à l’extérieur » ) et donne du cachet à la performance que livre Cottbus.



Mais la joie sera de courte durée. Dix minutes plus tard, Evgeni Kabaev, un Russe né en Union soviétique, passé par l’Indonésie et devenu une star du championnat estonien, remet les pendules à l’heure. Sur le banc tchèque, on se congratule après ce nul arraché dans le money time, tandis que les quelques supporters des Bohemka se réjouissent d’avance de ce colosse arrivé cet été et en qui ils placent l’espoir de faire mieux que la treizième place glanée lors du dernier exercice. En attendant, ils se sont déjà donné rendez-vous le week-end suivant à Potsdam pour une nouvelle joute dans le Brandebourg face à un club moins sulfureux : Babelsberg.



Par Julien Duez, au Stadion des Friedens Photos : JD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Y a un bel Arte Regards sur un Cottbus - Babelsberg je crois.
Note : 4
BOHEMKA DO TOHO !!!

haha vous me faites rire avec ces articles car ca fait 2 ou 3 fois que vous faites sur la république tchèque!!

Club le plus cool de Prague en tout cas ! Un stade avec 3 gradins minuscules pour les visiteurs, on voit la route (et les trams qui passent) et la balle peut littéralement aller sur l'artère derrière le stade.
Grosse ambiance à chaque fois, et les matchs de Coupe sont à 60czk l'entrée (2eur) et ils filent des cannettes de bières!! Gratos!!

Y aussi eu un Slavia Prague/Celtic Glasgow y a quelques jours si vous voulez.

Et j'aimerai faire un big up au resto True Blue pas loin du stade qui ont des burgers tout à fait hallucinants.

VOILA!
Note : 1
Y a Slavia-Nice a venir aussi.

Sinon pour revenir sur Bohemka, c'est dommage que l'article ne s'interesse pas une seconde a l'identite du club. C'est le club tcheque antifa par excellence, ca a peut-etre un lien avec l'invitation qu'il a recu pour jouer contre Cottbus.
lemoine met son douala où c'est sall Niveau : CFA2
Ahahaha oui Bohemka Do Toho Bohemka To Doho !!!!

Un bien joli club que celui des Kangourous! Même s'ils avaient décalqué l'ASSE en 82-83!!!

J'aime aussi beaucoup le stade. En tout cas bien plus que l'Eden Arena (stade le plus moderne du pays) du Sparta qui est à quelques centaines de mètres.
2 réponses à ce commentaire.
Note : 2
Bon les mecs le championnat tcheque ne s'appelle plus Synot Liga depuis 2 ans, faudrait se mettre a la page... C'etait ePojisteni Liga la saison passee et ce sera HET Liga pour la saison a venir. Et preparez-vous, dans un an ce sera la Fortuna Liga.
Oui ca change tout le temps. Desole.
tous ces noms sont moins pires que conforama...
Note : 1
Les noms sont ceux d'entreprises de paris sportifs, sauf pour HET, qui fabrique des peintures.
Apres la Ligue 1 Conforama, on n'est pas loin de la Liga Bricorama.
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
Note : 1
A quand une PierreWoodmann Liga?
Note : 1
je dis oui ! en Tchéquie (oui il faut dire Tchéquie maintenant) ou en Hongrie cela prendrait tout son sens
Note : 1
On peut toujours dire République tchèque, d'ailleurs République tchèque est toujours le nom officiel du pays.
Tchéquie n'est que l'abréviation officielle, comme "Chine" à la place de "République populaire de Chine".
5 réponses à ce commentaire.
Note : 1
vu qu'il y a pas mal de suiveurs du championnat tchèque par ici, j'aurais une question à vous poser ; que penser vous d'Antonin Barak, qui vient d'être transféré du Slavia à l'Udinese ? peut-il s'imposer en série A selon vous, et quel est son meilleur poste ?
Honnêtement je ne l'ai pas vu jouer, et ça peut être assez étonnant qu'il aille aussi vite en Serie A. Il n'a joué qu'une saison avec le Slavia et chiffre quelque chose comme 30-40 matches en première division.
Il y a beaucoup de Tchèques qui s'exportent aussi vite que possible ces dernières années et on ne peut pas dire que ça a été une franche réussite, donc c'est un gros point d'interrogation. Après, Barák a été titulaire cette saison dans un club qui a fait une vraie grosse saison, donc peut-être qu'il peut s'imposer en Italie avec le temps.
1 réponse à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  19:18  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 1
Ca aurait été pas mal de rappeler que le Bohemians Prague est le club avec les supporters les plus antifa/anticapitalistes de République tchèque et peut-être même de tout l'ancien bloc de l'Est ! A part l'Union Berlin, Babelsberg et l'Arsenal Kiev, je ne vois pas beaucoup de clubs similaires mais je ne suis pas non plus un grand spécialiste du foot d'Europe de l'Est (d'ailleurs, si y a des connaisseurs qui traînent ici, je serais curieux de savoir s'il existe encore des ultras antifas et plutôt marqués à gauche en Russie, Pologne ou Serbie)...

En tout cas, j'imagine que les rapports avec les hools néo-nazis de Cottbus ont dû être un peu tendus... Ce sera sans doute plus cordial entre ultras du Bohemians et de Babelsberg, beaucoup plus proches politiquement.
Hier à 22:52 Le triplé de Valère Germain 14 Hier à 21:12 La boulette de la gardienne portugaise 16 Hier à 20:09 Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC Hier à 11:03 Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 101
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 27 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2
mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 129 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 19 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66