1. //
  2. //
  3. // Nantes-Monaco

Le match du dimanche 14h, sieste garantie ?

Les habitués de l’affiche de L1 du dimanche à 14h peuvent avoir souvent l’impression qu’ils assistent là au match le plus ennuyeux de la journée, avec peu de buts et peu de rythme. À raison ? Épluchage des statistiques et des archives pour voir ce qu’il en est vraiment.

Modififié
800 9

Moins de buts, moins de spectacle


La position allongée du canapé, face à la télé, est bel et bien la position idéale pour apprécier à sa juste valeur un match de Ligue 1 cette saison le dimanche en tout début d’après-midi.
Il y a eu 24 affiches programmées le dimanche à 14h en 2015-16, et elles ont produit seulement 48 buts.
Fermer les yeux et s’autoriser une petite sieste peut même s’envisager sans vraiment craindre de manquer un but en direct, puisqu’ils sont rares : depuis le début de saison, il y a eu 24 de ces affiches programmées le dimanche à 14h et elles ont produit seulement 48 buts. La moyenne est donc simple à calculer : 2 buts par match tout pile de moyenne, quand la moyenne générale de ce bon vieux championnat français en 2015/2016 est de 2,43 buts. Déjà qu’il se fait pas mal allumer par les observateurs pour la frilosité offensive de ses acteurs (ou leur efficacité défensive, tout dépend si on veut voir le verre à moitié vide ou à moitié plein), cet horaire semble aggraver son cas.

Le score le plus fréquent ? Le partage des points à 1-1, qui s’est produit cinq fois depuis l’été dernier, devant le 1-0 et le 0-0 (trois fois chacun). Dans le détail toujours, il n’y a eu que trois rencontres qui se sont terminées avec plus de 3 buts marqués : le 2-2 entre Marseille et Montpellier lors de la 17e journée, le 4-0 infligé par Monaco à Toulouse lors de la 22e journée et le 4-1 de l’OL contre Caen il y a deux journées de ça. Signal positif : deux de ces trois affiches ont eu lieu sur la phase retour, ce qui semble indiquer un réveil offensif des équipes sollicitées pour disputer un match à l’heure de la digestion dominicale…

Les Marseillais rois de la sieste


Monaco, qui se déplace à Nantes justement à 14h ce dimanche, va disputer son septième match de la saison à cet horaire. C’est un record, et ça lui va plutôt bien pour l’instant, puisque son bilan jusqu’à présent est le suivant : 5 victoires, 1 nul, 0 défaite. Saint-Étienne, également pas mal sollicité pour ouvrir la session football du dimanche, affiche un bilan plus contrasté de 3 victoires pour 2 défaites et 1 nul. Sur la troisième marche du podium des équipes les plus programmées le dimanche à 14h cette saison, on trouve une autre ex-formation engagée en Ligue Europa, Marseille, dont le bilan est encore plus mauvais : 3 défaites, 2 nuls, pas un seul succès.


Les Phocéens n’aiment pas trop qu’on les oblige à chausser les crampons à l’heure de la sieste… En poursuivant dans l’étude de ces affiches club par club, il est intéressant de constater que 18 d’entre eux ont disputé au moins un match à cet horaire, les deux exclus étant, assez curieusement, l’incontestable leader PSG et la tout aussi incontestable lanterne rouge Troyes. L’absence combinée de la meilleure attaque et de la pire défense du championnat peut en partie expliquer d’ailleurs la faible moyenne de buts. Pas totalement, mais un peu quand même, certainement. Ça, et aussi la présence importante d’équipes qui se sont fatiguées en Ligue Europa trois jours avant et qui peuvent légitimement manquer de jus.

Pas une fatalité


Quelle comparaison faire de ces statistiques cette saison avec les précédentes ? Elles sont sensiblement similaires à celles observées en 2014/2015 où le début d’après-midi dominical était même encore plus synonyme de roupillon : 1,9 but marqué en moyenne, contre 2,5 sur l’ensemble de la saison, tous horaires confondus.
Le score le plus fréquent pour l'affiche du dimanche 14h lors de la saison 2014-15 ? 1-0.
Le score le plus fréquent ? 1-0, remballez c’est plié. L’affiche du dimanche à 14h n’a pourtant pas toujours souffert de cette mauvaise réputation puisque la saison précédente, en 2013/2014, elle était même pas mal emballante, avec 95 buts marqués au total pour une moyenne de 2,9 buts par match (contre 2,45 de moyenne sur l'ensemble de la saison). En remontant à la saison 2012/2013, on constate également qu’à cette époque le match du dimanche à 14h, sanctionné de 2,7 buts en moyenne, avait plutôt tendance à pousser les statistiques de buts à la hausse (2,5 marqués en moyenne sur l’ensemble de la saison).

Une spécificité française


Quelle comparaison faire cette fois de ces statistiques avec celles des voisins européens ? En Premier League anglaise cette saison, il y a eu 40 matchs programmés à la mi-journée, dont le coup d’envoi a été donné entre 12h et 14h05. Bilan : 120 buts marqués, soit 3 buts de moyenne par match, ce qui est significativement supérieur aux 2,6 buts de moyenne observés sur l’ensemble de la saison depuis l’été dernier. Conclusion : en Angleterre, pour maximiser ses chances de voir des buts et du spectacle, mieux vaut se poser tôt dans le canapé.
C’est aussi le constat qui est fait en Liga espagnole où, bizarrerie des calendriers, des matchs se jouent le dimanche à 12h (coucou les téléspectateurs asiatiques !). Et là, c’est encore plus frappant que cet horaire rend les rencontres un peu folles, avec 3,2 buts de moyenne marqués, contre 2,7 buts en moyenne générale. Jamais encore depuis le début de saison un match débuté à cette heure n’a accouché d’un 0-0. Au contraire, il y a déjà eu des 5-2, des 0-4, des 2-2 et des 3-0. Il faudrait songer à tester la performance offensive des joueurs directement au saut du lit…

Par Régis Delanoë
Modifié

Dans cet article

Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Je profite de cet article pour dire que cette programmation saccadée (vendredi soir-samedi fin apm-samedi soir-dimanche début apm-dimanche fin apm-dimanche soir), est un énorme tas de vomi qui est jeté à mon visage.

Le foot, c'était mieux avant : 16 équipes le samedi à 20 heures, 2 équipes le dimanche à 18 heures et 2 autres le dimanche à 21 heures.

C'est quoi ces journées de championnat qui étalent toute leur crasse indélébile sur 10 jours ?

Il y a aussi eu les variantes plus édulcorées avec le match du samedi à 17 heures 15 qui précédait les rencontres à 20 heures.Le lendemain, un match à 18 et le dernier à 21.

Après, je me souviens des rencontres samedi à 19 heures (l'argument des familles qui pouvaient aller glander au restaurant après etc...) , suivi d'une à 21 heures.Le lendemain, une ou deux rencontres l'après midi + une le soir.

Je suppose qu'ils ne peuvent pas faire autrement, je ne me souviens plus quelles sont les raisons de cette modification qui date d'il y a environ 5 ans je crois.Je soupçonne une volonté d'innoder les programmation de foot jour et nuit."Si tu ne viens pas au football, le football viendra à toi.".Du pain et des jeux à donner à picorer à tout ces braves moineaux.

Tout ça pour dire que la première configuration que j'ai décrite est la meilleure je trouve.
J_Vous_Lavezzi Niveau : Ligue 1
Avec les attaques de feu de Nantes et Monaco, vos stats vont exploser cet aprèm.

Il y aura plus de 2 buts, prenez en note.
Le match à 14h est une aberration. 14h le dimanche est un horaire de niveau district.
sans même savoir que ce match se jouait à 14h, ca pue le nul tout pourri
Pas besoin que vos matchs se jouent à 14h pour qu'ils puent la merde de toute façon.
Dan_Petrescu Niveau : CFA
Scandaleux pour ceux qui veulent regarder Michel Drucker
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Message posté par Cheric Zghemmfour
Je profite de cet article pour dire que cette programmation saccadée (vendredi soir-samedi fin apm-samedi soir-dimanche début apm-dimanche fin apm-dimanche soir), est un énorme tas de vomi qui est jeté à mon visage.

Le foot, c'était mieux avant : 16 équipes le samedi à 20 heures, 2 équipes le dimanche à 18 heures et 2 autres le dimanche à 21 heures.

C'est quoi ces journées de championnat qui étalent toute leur crasse indélébile sur 10 jours ?

Il y a aussi eu les variantes plus édulcorées avec le match du samedi à 17 heures 15 qui précédait les rencontres à 20 heures.Le lendemain, un match à 18 et le dernier à 21.

Après, je me souviens des rencontres samedi à 19 heures (l'argument des familles qui pouvaient aller glander au restaurant après etc...) , suivi d'une à 21 heures.Le lendemain, une ou deux rencontres l'après midi + une le soir.

Je suppose qu'ils ne peuvent pas faire autrement, je ne me souviens plus quelles sont les raisons de cette modification qui date d'il y a environ 5 ans je crois.Je soupçonne une volonté d'innoder les programmation de foot jour et nuit."Si tu ne viens pas au football, le football viendra à toi.".Du pain et des jeux à donner à picorer à tout ces braves moineaux.

Tout ça pour dire que la première configuration que j'ai décrite est la meilleure je trouve.


Tout simplement : plus d'horaires = plus d'audience sur le we = plus de recette pour les chaines qui acceptent plus facilement de se faire arnaquer pour les droits tv
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Message posté par Dan_Petrescu
Scandaleux pour ceux qui veulent regarder Michel Drucker


Oui, tu rates vivement dimanche ET vivement dimanche prochain
Note : 1
Tu loupes aussi les rediffusions de River Monsters sur numéro23

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Les notes de Lyon-PSG
800 9