1. //
  2. // Roma/Inter

« Le match de l'année »

Samedi à 18h, la Roma reçoit l'Inter. Avec un objectif des plus simples : revenir à un point du leader milanais. Présentation du match qui pourrait être le véritable tournant de la saison.

Modififié
0 0
Il est toujours plaisant de regarder les matchs entre la Roma et l'Inter tant ces deux équipes n'ont rien à voir l'une avec l'autre. Il n'y a pas si longtemps encore, on pensait d'ailleurs suivre ce match comme ça, pour voir un peu de ballon et de jeu. Pour la bande à José, ce match du 27 mars ne devait d'ailleurs être qu'une visite de courtoisie dans le centre-sud de la botte en forme de leçon de football. L'occasion aussi de remettre les pendules à l'heure, après le maigre match nul concédé à l'aller contre ces provinciaux de Giallorossi.



Seulement voilà, lors de ses dernières apparitions, l'Inter a laissé filé des points. Beaucoup de points même. Avant leur dernière victoire en date contre Livourne (la lanterne rouge), les Lombards avaient enchaîné trois matchs sans victoire, deux nuls et une défaite relativement sévère (3-1) contre le Catania. Alors certes, il y a eu la qualification en Champions, des belles choses, du mental, des beaux gestes. Il n'empêche : pour la première fois depuis le début de la saison, l'Inter peut être véritablement inquiété. Pour la première fois, ses concurrents directs peuvent revenir dans la course. Ce qui fait dire à tous les observateurs de l'autre côté des Alpes que la rencontre de samedi sera “le match de l'année”.



Côté Interiste, Mourinho s'est figé dans un silenzio stampa dont il a le secret, refusant de s'adresser aux télévisions. C'est donc Cordoba qui s'y est collé, déclarant qu'il ne fallait surtout pas laisser les Romains espérer. Balotelli a été exclu par Mourinho (pour la cinquième fois, quand même) et ne figure donc pas dans le groupe. À noter également le retour de Sneijder, qui devrait pouvoir débuter sur le terrain. Côté Roma, c'est Ranieri qui donne le ton : « Oui, ce sera le match de l'année : l'Inter est la super-puissance de ces dernières années, mais nous aussi, on est là. Et on ne lâche rien. D'autant plus qu'il était difficile d'imaginer en début de saison que ce match là serait décisif pour le titre » . Avant de lâcher un mini-skeud, l'air de rien : « Sans aucun doute, c'est l'Inter qui risque le plus. Eux, ils doivent gagner le scudetto, nous on essaie juste de le leur prendre au cas où ils n'y arrivent pas. Mais ce sont eux les plus forts, les détenteurs du titre. Nous, on ne risque rien : au pire, on perd le match » . Et de s'envoyer quelques fleurs : « Nous sommes beaucoup mieux par rapport à avant. L'équipe avait besoin de retrouver de l'enthousiasme et son public. Nous y sommes arrivés grâce au feeling entre moi et les garçons » .


Et puisqu'en Italie, les choses sont mieux faites qu'ailleurs, Francesco Totti retrouvera le groupe contre l'Inter. Ce n'est pas encore la super forme et “il Capitano” devrait commencer sur le banc. Certains pensent qu'il s'agit d'un bluff et qu'il sera en fait titulaire, gonflé à bloc. Une chose est néanmoins certaine : cette semaine, Totti a pris la parole lors des entraînements, et a expliqué à ses troupes ce que c'était que d'offrir un titre à la ville éternelle.


Jimmy Fontana

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0