Le « match contre la pauvreté » avancé

Modififié
0 0
On n'est jamais trop prudent. Zinedine Zidane et Ronaldo, instigateurs d'un « match contre la pauvreté » opposant des stars du ballon rond à une sélection de l'Olympiakos, ont préféré avancer le coup d'envoi de la rencontre d'un jour, en raison du pré-avis de grève générale prévue à Athènes le 15 décembre.

Mardi, Zizou, Ronaldo, accompagnés de noms ronflants comme Didier Drogba, Pedro Pauleta, Pavel Nedved ou Ronald de Boer devraient logiquement taper le cuir afin de récolter des fonds pour le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) et aider les populations en difficulté d'Haïti, du Pakistan et de Grèce.

A moins que les syndicalistes et autres étudiants en colère ne s'en mêlent...

AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Reja attaque ses joueurs
0 0