Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. // CAN 2017
  2. // Gr.C
  3. // Maroc-Togo (3-1)

Le Maroc se relance

Modififié

Maroc 3-1 Togo

Buts : Bouhaddouz (15e), Saïss (21e) et En-Nesyri (72e) pour les Lions de l’Atlas // Dossevi (5e) pour les Éperviers

Dans ce duel entre deux « sorciers blancs » champions d’Afrique, c’est le plus jeune qui a pris le dessus sur son mentor. Bousculé par la RDC lors de son premier match de la CAN, le Maroc se devait de réagir très rapidement avant d’affronter la Côte d’Ivoire pour son ultime match dans son groupe. Cueillis à froid par les Togolais en début de match, les Marocains s’en sont remis à Fayçal Fajr pour faire la décision. Remplaçant lors de la défaite inaugurale, il est entré dans le 11 avec sa patte droite pour régaler à tout-va et permettre au Maroc de marquer ses premiers buts dans la compétition grâce à deux passes décisives. Ils peuvent aussi remercier Kossi Agassa.

À l’heure pour le Fajr


Dès les premières minutes de ce match, le Togo prend l’ascendant sur le Maroc. Et après seulement quelques minutes de jeu, les joueurs d’Hervé Renard sont surpris par une contre-attaque éclair des Togolais. Mathieu Dossevi, qui est au départ de l’action, suit le mouvement et, lancé par Floyd Ayité, conclut tranquillement pour donner l’avantage aux Éperviers. Les Lions de l’Atlas sont sonnés, mais ne vont pas tarder à sonner la révolte. Dix minutes après ce coup de massue, les Marocains ne se sont pas désunis et vont se révolter. En sept minutes. D’abord, ils vont égaliser par l’intermédiaire de Bouhaddouz, bien servi par Fayçal Fajr sur coup franc. Les Marocains commencent à monopoliser le ballon, le jeu est fluide, les actions se succèdent en très peu de temps, le Togo n’arrive plus à sortir. Et à la 21e minute, encore une fois sur coup de pied arrêté, Fayçal Fajr dépose le ballon sur la tête de Romain Saïss qui marque pour sa première Coupe d’Afrique et surtout quelques jours après le décès de son grand-père. Agassa, joueur de Granville en CFA, n’est pas exempt de tout reproche. Du côté des joueurs de Claude Leroy, Adebayor fait énormément d’efforts sur le front de l’attaque, se permet même de déposer Mehdi Benatia sur une accélération, mais est trop esseulé devant. Le Maroc aurait même pu tuer ce match à la fin de la 1re mi-temps si Nabil Dirar avait ajusté sa tête après une erreur (de plus) d’Agassa.

Agassant


Devant au score, le Maroc se contente de gérer tranquillement. Un pressing incessant sur les Éperviers qui n’arrivent absolument pas à reproduire ce qu’ils ont fait dans leur premier match. Le Togo joue long et essaye de trouver Adebayor en déviation. Ce même Abedayor, qui est toujours sans club, a eu uniquement un ballon exploitable dans la surface, qui passera au-dessus de la transversale de Munir. Action du Togo à la 55e minute, Dossevi qui centre pour Adebayor qui passe au-dessus de la transversale. Le jeu est haché, beaucoup de fautes des deux équipes, très peu d’occasions, on s’ennuie ferme. Mais grâce à Agassa, qui joue sa dernière compétition internationale avec le Togo, le Maroc va prendre le large. Sur une frappe anodine d’En-Nesyri présent dans cette CAN grâce à la pléiade de forfaits dans cette sélection marocaine, le portier de trente-sept ans se troue encore une fois et permet au Maroc de breaker. Si Floyd Ayité a eu une énorme occasion en fin de match pour relancer cette partie, le score ne bougera pas. Tout est encore possible dans ce groupe. Le Togo est en grand danger avant de se frotter à la RDC, tandis qu’Hervé Renard va essayer d’être le plus malin face à ses anciens Éléphants.

Par Babacar Sall
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall