1. // Coupe du monde des clubs
  2. // 1/2 finales
  3. // Cruz Azul/Real Madrid

Le Maroc, l'autre royaume du Real Madrid

L'entrée en lice des hommes de Carlo Ancelotti dans le dernier carré du Mondial des clubs va permettre de mettre en lumière un phénomène peu médiatisé, mais dont l'ampleur dépasse l'entendement au Royaume chérifien : une passion obsessionnelle pour le foot espagnol, Real et Barça en tête. Mardi soir, les Merengues vont avoir un aperçu spectaculaire de l'amour fou dont ils font l'objet au Maroc.

Modififié
3k 35
Il n'y a pas 36 endroits pour repérer les signes extérieurs d'une ferveur. En ce samedi 6 décembre, le Ballon Ovale, sympathique petit bar à Casablanca au décor rugbystique, fait salle comble pendant la facile victoire du Real Madrid face au Celta Vigo (3-0). Samir, maillot vintage floqué Hierro sur les épaules, scande : « C'est comme ça partout au Maroc. Tu serais venu il y a deux heures, t'aurais trouvé du foot marocain et anglais, et le bar complètement vide. À cet instant précis, les Madridista sont contents, les pro-Barça sont dégoûtés. Personne n'est neutre chez nous. T'aurais dû voir ça le jour du Clásico : le pays tout entier ne respire plus. » Les jours de Real-Barça, les Marocains n'ont d'yeux que pour Messi et Ronaldo, et même le football local est contraint de se plier à cette réalité. Le 21 octobre dernier, les responsables du Wydad Casablanca demandent à la Fédération royale de décaler leur rencontre de championnat face au CR Al Hoceima. Motif : le coup d'envoi du match est prévu une heure seulement avant le Clásico. « La recette du match doit permettre d'aider un ancien joueur du club criblé de dettes, le stade doit faire le plein. Si on joue en même temps que Real-Barça, c'est perdu d'avance » déclare un responsable du Wydad. Une histoire qui pourrait sembler surréaliste vue d'Europe, mais qui, au Maroc, est d'une extrême banalité.

Hadji et Naybet en têtes de gondole


L'intérêt des Marocains pour le football ibérique remonte à plusieurs décennies, et cette passion a traversé les générations. Son point de départ a été la Coupe Mohammed V, comme l'explique Taieb Smili, porte-parole de la Pena Casa Madridista : « Entre 1962 et 1989, cette coupe a permis d'inviter les plus prestigieux clubs du monde au Maroc. Les gens ont été séduits par Kopa et Di Stéfano et se sont échinés à transmettre cet amour du beau jeu à leurs enfants. » Plusieurs facteurs ont ensuite contribué à entretenir le contact : à partir des années 70, la télévision locale retransmet la Liga gratuitement : « Le match du samedi soir en noir et blanc, c'était l’événement de la semaine ! Par ailleurs, la proximité géographique a permis aux régions du Nord d'en profiter encore plus. Les antennes télé ont rendu les villes de Tanger et de Tétouan complètement folles ! » , détaille Taieb Smili. Les nineties amplifient cette tendance, avec l'avènement d'une génération dorée de footballeurs marocains qui brille particulièrement en Espagne, avec Hadji et Naybet pour têtes d'affiche.

Deux éléments importants vont consolider de manière durable le lien entre les deux pays au milieu des années 2000. Tout d'abord, le déclin inexorable amorcé par le football marocain : le championnat et les Lions de l'Atlas se sont lentement délités. La faillite, aussi bien au niveau des résultats qu'au niveau de l'image, a éloigné le public du football marocain. Les jeunes cherchent des stars et des valeurs auxquelles ils peuvent s'identifier, et le foot espagnol leur a fourni ce qu'ils veulent. Enfin, les bouquets de TV par satellite démocratisent l'accès au football mondial sur tout le territoire. Même les endroits isolés et les zones rurales. Y compris dans des hameaux reculés qui ne disposent pas d'accès à l'eau potable, l'ART et Al Jazira Sports - ancêtres de beIN Sports - veillent au grain pour que les populations s'abreuvent de foot à outrance, comme en témoigne cette anecdote vécue par Amine Birouk, rédacteur en chef à RadioMars, alors qu'il couvrait le rallye des Gazelles en 2004. Le journaliste arrive dans un village paumé au milieu de nulle part au sud de Zagora. « Je débarque dans le seul troquet du coin, le maximum que je pouvais espérer, c'est boire un café en écoutant la radio. Et là, quarante gamins berbères assis par terre les yeux rivés sur un match du Real à la télé. Pas un mot d'arabe ni de français, les seuls mots compréhensibles sont les "Zidane", "Raúl", "Figo" qui fusent de partout. En plein Sahara. C'était de la folie furieuse. »

Le plus grand tifo consacré au Real à l'étranger


La Pena Casa Madridista est la dernière née des 6 penas existant au Maroc, parmi les 2300 sévissant sur le globe. Un groupe Facebook comme point de départ et une famille soudée de plus de 600 membres aujourd'hui. La majorité des membres vient d'une classe sociale plutôt aisée, regroupant cadres, professions libérales et étudiants, des catégories de personnes qui, dans leur grande majorité, prônent une passion forte, sans dépasser les bornes, avec une charte de fair-play très stricte. En parallèle, cette association a beaucoup oeuvré pour la reconnaissance des communautés de supporters marocains par le Real et organise des rassemblements à chaque match, pour se transformer - aussi - en kop enragé de la première à la 90e minute. « On suit le club depuis des années, il nous procure des émotions uniques et il fait partie de notre quotidien. Cette passion, on la voue à une institution. Ça n'a ni religion ni consonance politique, et ni nationalité, n'en déplaise à nos détracteurs » déclare Younes Elkhiry, président de la Pena, faisant référence à ceux qui, au Maroc, accusent ces supporters acharnés de se sentir plus espagnols que marocains. Pour la venue de leurs idoles, les membres de la Pena ont décidé de faire les choses en grand à Marrakech : un premier tifo de 2400 mètres carrés pour la demi-finale, et un second de 3000 mètres carrés en cas de finale. Jamais dans son histoire, le Real Madrid n'avait bénéficié d'une animation d'une envergure similaire lors d'un match officiel hors Espagne. Mais pour certains, c'est l'occasion d'une vie de voir en vrai ce maillot blanc mythique, et ils ne lésineront pas sur les moyens pour faire de cet événement un souvenir inoubliable.

Youtube


Par Farouk Abdou, au Maroc
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

cerveau-gauche Niveau : Loisir
Les maghrébins ont toujours été des girouettes… Je m'explique. Dans les années 90 et 2000, on voyait des maillots italiens dans toutes les rues d'Algérie, du Maroc et de Tunisie, qui ont peu à peu été remplacé par les maillots du Barça et du Réal. Bientôt des maillots du Bayern de Tanger à Zarzis en passant par Blida?
flemmardo Niveau : CFA2
Message posté par cerveau-gauche
Les maghrébins ont toujours été des girouettes… Je m'explique. Dans les années 90 et 2000, on voyait des maillots italiens dans toutes les rues d'Algérie, du Maroc et de Tunisie, qui ont peu à peu été remplacé par les maillots du Barça et du Réal. Bientôt des maillots du Bayern de Tanger à Zarzis en passant par Blida?


Pas au nord du Maroc. Ils ont toujours été affecté par le Classico.

Par contre c'est vrai que le foot italien était le plus suivi, en même temps c'était le meilleur championnat du monde et les matchs passaient à la TV. Je ne pense pas qu'on puisse parler de girouette mais plus de générations différentes.
Note : 12
L'auteur de cet article, au demeurant assez sympathique (l'article pas l'auteur), oublie de dire que des meurtres sont commis à chaque "clasico" dans les cafés, bars et autres lieux improvisés, en plus de quelques bagarres géantes. Pour un oui ou pour un non, tu peux recevoir un coup de couteau. Un jour à Rabat, je suis entré dans un bar où pendant 93 minutes, j'ai fait semblant de soutenir le Real alors qu'à la base, je suis supporter du Barça, pour sauver ma peau !

La passion oui mais la bêtise et la violence l'emportent trop souvent à l'issue de la diffusion de ces matches.
Ian Curtis
Message posté par cerveau-gauche
Les maghrébins ont toujours été des girouettes… Je m'explique. Dans les années 90 et 2000, on voyait des maillots italiens dans toutes les rues d'Algérie, du Maroc et de Tunisie, qui ont peu à peu été remplacé par les maillots du Barça et du Réal. Bientôt des maillots du Bayern de Tanger à Zarzis en passant par Blida?


En tant qu'algérien, je confirme!
Y en avait même qui étaient très attirés par le physique de Maldini!
" Cette brune est trop canon, on aurait dit Maldini"
Señor Gifle Niveau : CFA
Message posté par lindo
L'auteur de cet article, au demeurant assez sympathique (l'article pas l'auteur), oublie de dire que des meurtres sont commis à chaque "clasico" dans les cafés, bars et autres lieux improvisés, en plus de quelques bagarres géantes. Pour un oui ou pour un non, tu peux recevoir un coup de couteau. Un jour à Rabat, je suis entré dans un bar où pendant 93 minutes, j'ai fait semblant de soutenir le Real alors qu'à la base, je suis supporter du Barça, pour sauver ma peau !

La passion oui mais la bêtise et la violence l'emportent trop souvent à l'issue de la diffusion de ces matches.


Et depuis t'as un poster de Michel Salgado dans ta chambre, avoue
Note : 9
Ah merci de souligner ce qui a mes yeux est vraiment quelque chose dérangeant, ça fait quand même très "footix" (et Dieu sait que je n'aime pas cette expression) tous ces gens qui n'ont rien à voir avec ces deux clubs, qui n'ont rien à voir avec l'Espagne mais qui se disent "supporters", je dirais même, c'est à vomir.

Et ça l'est d'autant plus quand on constate qu'une bonne partie de ces gens n'ont aucune culture footballistique et que pour eux un débat Réal Madrid/Barça est avant tout un débat Ronaldo/Messi, je trouve ça assez pathétique.

Achetez vous une culture footballistique, de l'amour propre et un peu de sens critique s'il vous plait, il y a des clubs bien moin riches, bien moins puissants mais qui méritent bien plus d'être appréciés de par les valeurs et la ferveur qu'ils dégagent.
Des meurtres commis pendant le classico ? Alors mon ami tu devrais faire sincèrement attention à l'endroit où tu vas pour regarder tes matchs, j'ai vécu deux ans à Casablanca et je n'ai jamais entendu une telle histoire, des bagarres oui mais alors des meurtres non jamais vraiment.
Sinon, ce qui est dit dans les autres commentaires à propos des marocains est complètement vrai : ce sont de vrais girouettes, d'ailleurs beaucoup supportent un des 2 grands clubs espagnoles parce que c'est hype et que ça occupe le temps.
Message posté par cerveau-gauche
Les maghrébins ont toujours été des girouettes… Je m'explique. Dans les années 90 et 2000, on voyait des maillots italiens dans toutes les rues d'Algérie, du Maroc et de Tunisie, qui ont peu à peu été remplacé par les maillots du Barça et du Réal. Bientôt des maillots du Bayern de Tanger à Zarzis en passant par Blida?


Tout à fait d'accord avec toi. Sauf que c'est pas propre au Maghreb, tu peux faire le même constat en France et dans pas mal de pays dans le monde.

J'ai vu aucun petit (- de 10 12ans) me dire qu'il aime la serie A. C'est soit la PM soit le Bayern/BVB ou bien Barca real.
Les gens supportent les clubs qui gagnent, c'est partout pareil
Note : 1
À Ismawac : le Maroc ne se résume pas à Casablanca ! Sors un peu de ton trou.
Rien qu'à la fin des derbies Raja / Wydad, les bus se font caillasser, les vitrines briser et les barres de fer voler très haut dans le Maârif.
Message posté par cerveau-gauche
Les maghrébins ont toujours été des girouettes… Je m'explique. Dans les années 90 et 2000, on voyait des maillots italiens dans toutes les rues d'Algérie, du Maroc et de Tunisie, qui ont peu à peu été remplacé par les maillots du Barça et du Réal. Bientôt des maillots du Bayern de Tanger à Zarzis en passant par Blida?


Ce n'est qu'une histoire de génération ce constat et on peut faire facilement le même en Europe. Dans les 90' tous les footeux se promenaient avec des maillots de la Juve et du Milan AC. Puis dans les années 2000, le renouveau du Barça, les galactiques du Real (1.0 et 2.0) et le déclin de la série A sont passés par là.

On a tous été plus ou moins des Footix un jour de notre vie.
DocteurHappy Niveau : CFA
Ouai mais au Maghreb , c'est un des seul région au Monde ou t'as des maillots collector :

Un Réal sponsorisé puma

Un maillot de l'EDF 98 violet !!

Un maillot Ronie OM ....
Etant Marocain et originaire du Nord du Maroc, je peux vous assurer que le championnat Espagnol fait plus vibrer les habitants de cette région que le championnat Marocain.

Après il faut bien faire la différence entre les vrais fans et les footix qui ont commencé à supporter le Barca depuis l'ère Guardiola ou le Real depuis les Galactiques 1.0 ou 2.0. Je peux vous dire qu'il y'a des personnes qui réservent une place dans un café pour suivre le clasico plus de deux semaines à l'avance et qui n'ont rien à carrer de Ronaldo et Messi...
Je serai curieux de connaitre l'endroit à Rabat où Lindo a failli "mourrir" car il supportait le Barca...

Après l'histoire des maillots et autres girouettes, c'est n'importe quoi. Quand tu vas au Maroc, tu peux voir des maillots de toutes les équipes Européennes et même des fois de Boca ou de River. Le fait de porter ces maillots ne veut pas dire que les gens sont fans de ces équipes la...
Lindo, Casablanca et Rabat sont 2 villes très similaires en plus d'être très proche l'une de l'autre, ce qui se passe donc à Rabat peut facilement se passer à Casablanca. En particulier quand il s'agit d'actes de violences et je n'ai jamais entendu d'histoire comme celle que tu décris. Tu es donc bien gentil d'éviter de me faire passer pour un misérable cul terreux sans cervelle.
Pour ce qui est du derby, la violence y est présente mais ce n'est pas non plus l'apocalypse et c'est pas spécialement fréquent, en tout cas pas plus qu'ailleurs.
Message posté par Ian Curtis


En tant qu'algérien, je confirme!
Y en avait même qui étaient très attirés par le physique de Maldini!
" Cette brune est trop canon, on aurait dit Maldini"


ça a été remplacé par cette blonde est trop mignonne , en aurait dit torres !
Message posté par Ian Curtis


En tant qu'algérien, je confirme!
Y en avait même qui étaient très attirés par le physique de Maldini!
" Cette brune est trop canon, on aurait dit Maldini"


ça a été remplacé par cette blonde est trop mignonne , on aurait dit torres !
Message posté par Ian Curtis


En tant qu'algérien, je confirme!
Y en avait même qui étaient très attirés par le physique de Maldini!
" Cette brune est trop canon, on aurait dit Maldini"


ça a été remplacé par cette blonde est trop mignonne , on aurait dit torres !
Message posté par zz360


ça a été remplacé par cette blonde est trop mignonne , en aurait dit torres !


on*
Note : 1
Message posté par flemmardo


Pas au nord du Maroc. Ils ont toujours été affecté par le Classico.

Par contre c'est vrai que le foot italien était le plus suivi, en même temps c'était le meilleur championnat du monde et les matchs passaient à la TV. Je ne pense pas qu'on puisse parler de girouette mais plus de générations différentes.


plutot d'accord, nous aussi en france on avait tous un maillot de l'inter ou de la juve...ça a bien changé aussi
Note : 3
À HB quartier Océan Rabat, j'ai eu la malheur d'entre disons dans l'antre du lion sans le savoir. Tous les gars soutenaient le Real. Ce que je ne savais pas.

Pour le Casawi, rien que pour le "clasico" de l'année dernière, il y eut 3 morts un peu partout au Maroc :

-Un gars a reçu une pierre sur la tête à la fin de la retransmission devant un bar à Khouribga.

- Un gars à El Hoceima s'est fait poignarder suite à une rixe entre aficionados (vous voyez le genre de discussion : Messi est meilleur que Ronaldo et patati et patata et l'alcool et le maâjoun aidant, ça finit par un coup de couteau).

- Un gars est tombé d'une terrasse à Nador voulant fuir des supporters locaux du Real qui s'en prenaient aux fans barcelonais.

Source : Presse régionale


Message posté par HB7
Etant Marocain et originaire du Nord du Maroc, je peux vous assurer que le championnat Espagnol fait plus vibrer les habitants de cette région que le championnat Marocain.

Après il faut bien faire la différence entre les vrais fans et les footix qui ont commencé à supporter le Barca depuis l'ère Guardiola ou le Real depuis les Galactiques 1.0 ou 2.0. Je peux vous dire qu'il y'a des personnes qui réservent une place dans un café pour suivre le clasico plus de deux semaines à l'avance et qui n'ont rien à carrer de Ronaldo et Messi...
Je serai curieux de connaitre l'endroit à Rabat où Lindo a failli "mourrir" car il supportait le Barca...

Après l'histoire des maillots et autres girouettes, c'est n'importe quoi. Quand tu vas au Maroc, tu peux voir des maillots de toutes les équipes Européennes et même des fois de Boca ou de River. Le fait de porter ces maillots ne veut pas dire que les gens sont fans de ces équipes la...



Merci beaucoup de rétablir un peu de vérité au milieu de ce ramassis de conneries... Je suis dans le même cas que toi, originaire du Nord, et je tiens à préciser que le football espagnol a toujours été le plus suivi dans cette région où la langue et la culture espagnol est encore assez présente. Déjà parce qu'il était facile de capter les chaînes d'Espagne.
Il fut un temps, à Tétouan, el Clasico était diffusé dans 2 salles de cinéma, une pour les merengues et l'autre pour les culés. Le MAT a lui-même participé jadis au championnat espagnol.


@lindo : Quel est ce bar dont tu parles ? S'il est vrai que les bagarres arrivent indubitablement à la fin de chaque Real Barça, ton histoire me semble "un poil" exagérée...

@cerveau-gauche : Va t'acheter un cerveau.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3k 35