En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Incidents du stade Mohammed V

Le Maroc et le fléau du hooliganisme

Des affrontements entre groupes ultras du Raja Casablanca, en marge du match de samedi face à Al Hoceima, ont fait 3 morts et plus de 50 blessés, dans et autour du stade Mohammed V. Ce drame intervient après un an et demi d'incidents en marge de matchs de foot, avec blessés et dégâts matériels en nombre aux quatre coins du Royaume. Cela traduit surtout un malaise très profond entre des instances amorphes et une jeunesse difficile à canaliser.

Modififié
25 janvier 2015. Le Raja vient de s’incliner 0-1 face au Moghreb de Tétouan pour la reprise de la Botola Pro (le championnat du Maroc), au stade Mohammed V de Casablanca. À quelques centaines de mètres, à l’arrêt de tramway Ghandi, des hordes de supporters envahissent la rame, insensibles aux efforts des policiers tentant de les orienter vers l’extrémité du quai. Le vert, en écharpes et tee-shirts, est partout. La moyenne d’âge plafonne à 13-14 ans. Malgré 200 places réglementaires, ils sont plus du double à se compresser à l’intérieur. Irrespirable. Un homme d’une quarantaine d’années renonce à toute tentative de monter : « C’est peine perdue, quand ils déferlent comme ça, aucun moyen de les dévier de leur route. Là, ça va encore, ils sont morts de rire, mais dans deux arrêts, si une gifle ou une bousculade part, ils peuvent semer le chaos. »

En 20 mois, une trentaine de fais divers liés au hooliganisme


Samedi dernier, le stade Mohammed V a connu le chaos. À cause de virages fermés pour travaux, les groupes ultras du Raja, habituellement placés dans le virage Sud, se sont rabattus dans les tribunes latérales à ciel ouvert - ou « grillage » dans le jargon du stade - pour y voir leurs Verts affronter le Chabab Al Hoceima. Sauf que l’ambiance dégénère et que deux des trois principaux groupes - les Eagles 06 et les Greenboys 05 - s’offrent une bataille rangée, entraînant de gigantesques mouvements de foule. Projectiles, fumigènes, bagarres entre les sweats à capuche - les Eagles - et les torses nus - l’habitude des Green Boys pour tous les matchs du Raja, quelle que soit la météo. Et les grilles de séparation de la tribune cèdent, détruites. Trois mineurs, dont deux garçons de 14 et 17 ans, y ont surtout laissé leur vie, alors que 54 blessés, des arrestations et des dégâts en pagaille autour du stade sont à déplorer.

Vidéo

Ces actes sont désormais monnaie courante au Maroc. Après de graves perturbations à Casablanca en 2012 et 2013, le pays subit depuis le début de la saison 2014-2015, une nouvelle vague de violences, à un rythme moyen mensuel d’un ou deux incidents. Les blessés s'accumulent (170 supporters et 100 policiers sur la période 2013-2015, selon le ministère de l'Intérieur), tout comme les centaines de voitures et de commerces détruits. Aucune ville n’est épargnée. En septembre 2014, les supporters de l’AS FAR Rabat ravagent un train, après un match contre le Raja. À Agadir, la venue de milliers de supporters du Wydad Casablanca a donné lieu, à deux reprises (mai et novembre 2015), à une guérilla urbaine de grande ampleur. En mars 2015, un quinquagénaire meurt, tombé au milieu de bagarres entre rajaouis et fans de l’OCK à Khouribga. Le dernier derby de Casa a, lui, dégénéré en affrontements entre supporters, puis contre la police. Le point commun de tous ces actes ? Des arrestations de mineurs non encadrés - 2787 selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, toujours sur la période 2013-2015 - qui se déplacent par grappes, et vandalisent à tout va.

Vidéo

Une génération laissée pour compte, le foot et la violence pour exutoire


Au Maghreb, le mouvement Ultra, et ses premiers groupes, a commencé à se développer en Tunisie en 2001. Il faudra attendre 2005 pour le Maroc et des milliers d’ados fascinés par cet univers très loin de leur quotidien : la pauvreté, le désœuvrement, l’absence de perspective apportée par l’éducation, l’ennui. L’ambiance du stade, les chants, les tifos, ont constitué un moment de réconfort qui les rend aujourd’hui fous, limite parano. Pour cette génération de 10-18 ans, tout est ennemi : la société, les adultes, la police qui persécute, les supporters de l’équipe d’en face, ceux de leur propre camp, qui ne chantent pas, les critiquent, leur disputent « la suprématie » des encouragements. Et dans ce contexte, qui peut aussi comporter drogues et armes blanches, la violence devient pour eux un acte légitime. Les Eagles et Greenboys du Virage Sud de Casablanca, par exemple, s’affrontent gravement une ou deux fois par an, dans un sentiment d’impunité, malgré la répression policière de plus en plus brutale. Dans la plupart des cas, les mineurs arrêtés pour vandalisme sortent après leur garde à vue ou écopent de peines légères (entre 2 et 6 mois, s'ils ne sont pas simplement acquittés).


La lucidité, quant à leur rapport à la violence, est elle-aussi légère. Le 13 décembre 2014, lors de la Coupe du monde des clubs à Rabat, quelques membres de la « Black Army » de l’AS FAR - un groupe souvent associé aux faits de délinquance - se glissent dans le stade Moulay Abdallah au cours de l’heure séparant les deux quarts de finale. Après avoir pris la pose avec les supporters mexicains de Cruz Azul, l’un d’eux est interrogé sur l’envahissement de terrain massif que les Rbatis ont effectué un mois plus tôt, lors du match contre El Jadida, blessant une vingtaine de policiers. « C’est un complot des médias pour nous discréditer, se défend-il. La police nous a attaqués, tapés dessus, on n'a fait que riposter. Les gens ne nous aiment pas, la police nous harcèle mais on a rien fait nous. » Un policier assiste à la scène, et explose en entendant « on a rien fait nous » : « Vous êtes des sauvages et vous méritez chaque coup qu’on vous met. Demain, nous, on fait la sécurité à Casa, ils sont un peu plus civilisés que vous, ça va se dérouler sans encombre » .

Stade vétuste, marché noir, resquillage, dysfonctionnements multiples


Raté. Le match auquel le policier fait référence oppose le Wydad à El Jadida, le 14 décembre 2014. La tempête et la pluie ont raison de l’attractivité des tribunes non couvertes. Les places à l’abri se vendent au marché noir à 150 dirhams, 3 fois plus que le prix normal. Les policiers, craignant le trop plein, croient fermer les portes mais se font déborder par une marée humaine, escaladant de partout. La pluie fait apparaître tous les trous situés sur le toit, inondant la partie haute des tribunes, où les gens s’entassent les uns sur les autres sans aucun moyen de bouger. La coupure d’électricité en deuxième mi-temps est la cerise sur le gâteau de la pagaille. Un supporter du Raja, qui était aussi dans la zone « grillage » du stade quand les incidents de samedi ont éclaté, témoigne : « Normalement, la capacité du stade était limitée à 20 000. Mais, avec le marché noir à fond, il devait y avoir deux fois plus de monde. J’ai vu des gens piétinés, écrasés, il n’y avait même plus de place pour respirer. Le match de samedi dernier n’aurait jamais dû se jouer à Casa pendant les travaux. »


Mais les menaces de boycott du championnat par le Raja et le Wydad, en cas de fermeture du stade pendant les travaux, ont permis le statu quo et le maintien des matchs à Casa. Contrairement aux stades construits dans l’optique de la CAN 2015, le stade Mohammed V, au cœur de la ville, extrêmement vétuste, ne répond pas aux normes de sécurité et les toilettes, constamment inondées, ressemblent plus à un marécage qu'autre chose. Après le derby Raja-Wydad en avril 2015, les habitants des quartiers alentour ont une nouvelle fois réclamé que le stade soit détruit. « À Marrakech, le stade est à 15 kilomètres du centre-ville. S’ils veulent tout casser, qu’ils aillent se taper dessus au milieu de nulle part, loin des maisons, comme ça ils seront facilement identifiables. Nos fenêtres et nos voitures trinquent systématiquement, on en a marre » , déclare l’un d’eux.

Ultras tout puissants, le match réduit au rang de prétexte


Les Ultras pèsent de plus en plus dans la vie des clubs, dont à Casablanca. Lors de la saison 2013-2014, les Winners (le groupe Ultra du Wydad) ont gagné le bras de fer les opposant au président du club, Akram, à coups de stade vide lors des matchs à domicile, de « Akram dégage » sur tous les murs de la ville et du pays, sans oublier cette ambiance apocalyptique quand les joueurs ont été attaqués au sabre à l’entraînement, le 20 mars 2014… Le Raja connaît aussi ses luttes, entre Ultras et le président Boudrika, dont le point d’orgue est ce très menaçant tifo « Raja O Plomo » ( « Le Raja ou le plomb » , en référence à la réplique « Plata O Plomo » , de Pablo Escobar dans la série Narcos) destiné pêle-mêle aux joueurs, aux médias, au président, et à « tous ceux qui auraient dans l’esprit l’idée de se mettre en travers du chemin du Raja » . Le 25 novembre 2015, les fans du Raja achètent même spontanément leurs places pour un match annoncé pourtant à huis clos. Comme un mois plus tôt pour l’Ittihad Tanger, qui avait écoulé 5000 places en une demi-journée. Comme un beau gage de foi et de fidélité d’une certaine façon. Une manne financière inattendue aussi pour les clubs.


Sur les chaînes Youtube et les sites spécialisés en animations, craquages de fumis et tifos, les ambiances marocaines gagnent surtout en notoriété, notamment le Raja et le Wydad, très souvent en haut des charts annuels, mensuels et hebdomadaires. Un prestige pour les clubs certes, mais le spectacle en tribunes a pris le pas sur ce qu'il se passe sur le terrain (c’est-à-dire pas grand-chose). La majorité des articles concernant le derby de décembre 2015 évoquent les tifos des deux virages. Rien sur le 0-0 soporifique qui a suivi. Trois minutes après le coup d’envoi, les yeux, les smartphones, les appareils photo sont encore rivés sur les virages, alors que Winners d’un côté, Eagles, Greenboys et Derb Sultan de l’autre lancent les chants et montent le curseur des décibels au maximum. Les discussions d’après-match ne parlent plus terrain, comme en août 2014. Quelques wydadis en déplacement à Marrakech regagnent le centre-ville à pied, en ne parlant que du tifo déployé par les Winners. Même adversaire, même résultat (0-0), même match dégueulasse quelques mois plus tard pour le Raja. Et les mêmes effets. Près de l’arrêt de tramway de l’avenue Hassan II, après une heure de marche depuis le stade, et une quête aux dirhams pour s’acheter un ticket de tram, aucun des supporters n’est capable de parler du match, qui n’est devenu qu’un prétexte.

Mesures efficaces et solutions viables, avant un éventuel « plan Leproux » ?


Il y a un mois, des réunions entre la Fédération et le ministère de l’intérieur ont débouché sur un consensus quant à la nécessité de sévir contre le hooliganisme, avec l’objectif de renforcer les projets de loi, appliquer l’interdiction d’accès aux mineurs non accompagnés, sanctionner les clubs, peines de prison lourdes, etc. Le drame survenu samedi montre que les choses sont loin d’avoir évolué. Les sanctions contre le club - 5 matchs à huis clos, 100 000 dirhams d’amende - semblent dérisoires face à la tragédie humaine. Dissoudre les Ultras et augmenter le prix des places ne ferait que vider les stades et transférer le problème ailleurs. Mais tôt ou tard, si la violence continue, les décisions qui ont pacifié de gré ou de force un stade comme le Parc des Princes finiront par être prises alors que d’autres solutions sont possibles : accès uniquement sur présentation de la carte d’identité, former des stadiers à l’européenne, mettre des caméras de surveillance, construire à Casa un stade dans le même modèle que ceux de Marrakech, Fès et Tanger, interdire de stade à vie à la première incartade, inciter les Ultras et les clubs à renforcer l’encadrement et à plus de dialogue. L’enjeu est surtout de ne pas écarter la génération actuelle des stades de football, tout en les sensibilisant au problème. Dans tous les cas, le temps presse pour le football marocain, toujours malade.

Par Farouk Abdou, au Maroc
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence
Hier à 11:17 Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria Hier à 09:15 Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 2
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 50 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 7 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 129 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 44 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 188 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9 jeudi 26 octobre Le ballon du Mondial russe a fuité 47 jeudi 26 octobre Un footballeur roumain fait ses débuts avec une prothèse du bras 30 mercredi 25 octobre Un gamin de 10 ans parcourt 500 kilomètres en avion pour s'entraîner 7 mercredi 25 octobre FPF : une amende record de 45 millions d’euros pour QPR 23 mercredi 25 octobre Affaire Anne Frank : des ultras d'Ascoli boycottent la minute de silence 77 mardi 24 octobre Rafik Kamergi en casquette sur l'animation d'avant-match 3 mardi 24 octobre Un joueur de Premier League soupçonné de tentative de viol 41 mardi 24 octobre Elle reprend les chansons des fans de San Lorenzo (via Brut Sport) mardi 24 octobre Le vrai meilleur buteur de l'Histoire (via Brut Sport) mardi 24 octobre Pourtant repêchée, l'Égypte se retire du CHAN 2018 9 mardi 24 octobre Les joueurs des championnats uruguayens en grève 7 mardi 24 octobre Le premier club de foot de l'histoire fête ses 160 ans 25 mardi 24 octobre Philadelphie recrute un tatoueur 7 mardi 24 octobre La voiture de Jefferson braquée 18 mardi 24 octobre Un joueur de Preston obligé de revenir sur la pelouse pour se prendre son rouge 6 lundi 23 octobre Giroud remporte le prix Puskás 56 lundi 23 octobre Un supporter chilien parcourt 3000 km pour son équipe 6 lundi 23 octobre 273€ à gagner avec la Lazio & l'Atalanta 1 lundi 23 octobre Un supporter sort du coma grâce aux chants du stade 11 lundi 23 octobre Record de points pour le Toronto FC en MLS 13