1. //
  2. //
  3. // Retrait de la CAN 2015 au Maroc

Le Maroc entre fatalisme et désespoir

Le choc est rude. La décision de la CAF de retirer au Maroc l'organisation de la CAN 2015 divise au sein du royaume : si la majorité se montre solidaire de l'attitude du gouvernement, l'incompréhension face aux arguments utilisés par ce dernier est palpable. Un sentiment prédomine désormais : la peur que les sanctions des instances africaines ne plongent le football marocain dans le coma.

Modififié
135 16
Dès que le communiqué du ministère des Sports a annoncé le maintien de la demande de report, le Maroc a craint que l'intransigeance de la CAF ne le prive de la fête. Dans les rues comme sur les réseaux sociaux, chacun a évacué son stress comme il a pu. Certains ont insulté les Algériens qui les chambraient. D'autres se sont moqués du communiqué, bourré de fautes d'orthographe, ou ont pris le parti d'en rire ( « Le Maroc va s'organiser sa CAN perso avec les 16 clubs du championnat » , entre autres blagues vaseuses). Et le pire est arrivé.

La vraie-fausse raison Ebola


« La santé des Marocains passe avant le football, s'exclame Mohamed Karim, chauffeur de taxi à Casablanca. Le risque d'épidémie est important, Ebola inquiète dans le monde entier et nos dirigeants ont eu raison d'agir dans l'intérêt du peuple. » Assis à côté de lui, Talal, professeur de philosophie, renchérit avec une pointe de rage en prime : « La CAF et ses lobbys ont privilégié leurs intérêts financiers et sanctionnent le Maroc pour avoir voulu se protéger. Le report était la meilleure solution, ils sont irresponsables ! » En dépit de cette solidarité affichée par la plupart d'entre eux, les incohérences de l'argument Ebola sont évidentes et plusieurs Marocains expriment clairement leurs suspicions. Sofia, dentiste de profession, moue boudeuse et écharpe du Raja Casablanca autour du cou, énumère les contradictions : « Le Maroc n'a pas fermé les lignes aériennes avec les pays touchés par Ebola. La Guinée joue ses matchs de qualifications de la CAN chez nous, à Casablanca. Cerise sur le gâteau, la Coupe du monde des clubs (maintenue en décembre à Marrakech et Rabat) n'est pas annulée. Ces faits n'ont pas échappé à la CAF. Il y a de quoi se poser des questions, surtout quand des indiscrétions fuitent dans les médias. » Ces indiscrétions incarnent pour certains la vraie raison pour laquelle le Maroc voulait reporter : la manne financière que représente le tourisme est trop importante pour le pays et tout risque de compromettre cette manne, aussi infime soit-il, doit être écarté. Le sentiment général est parfaitement résumé par Fatima Bartali, journaliste de Maroc Football : « La raison évoquée par le royaume est légitime. La psychose qui aurait entouré la compétition aurait été difficile à vivre. Mais il y a sûrement d'autres raisons qui ont motivé cette décision. »

Un préjudice sportif à craindre ?


Critiqués depuis 2012, les Lions de l'Atlas suscitaient un enthousiasme modéré avant leur disqualification. Bouchaieb, membre du groupe d'ultras du Wydad Casablanca Winners 05, détaille : « Bien sûr qu'on allait être à fond derrière la sélection. Mais on est à la rue depuis des années, au fin fond du classement FIFA (88e actuellement, le Maroc est la 24e nation africaine). Les leçons des CAN 2012 et 2013 (éliminations au 1er tour) n'ont pas été tirées. L'équipe est bancale et on essaie de nous faire croire qu'on est fin prêts parce qu'on a battu le Qatar et la Centrafrique en match amical ! On a échappé au ridicule mais ça ne fait que commencer. Si on est condamnés à jouer uniquement des matchs amicaux pendant des années, comment donner envie aux jeunes binationaux de choisir la sélection marocaine ? Ils vont tous faire comme El Haddadi et Bellarabi, qui ont choisi de jouer pour l'Espagne et l'Allemagne. » Après le retrait et la disqualification de la CAN, le Maroc risque également 4 ans de suspension maximum de toute compétition continentale par la CAF. Dans un pays où le football de club pèse lourd, la sélection est oubliée de la liste des inquiétudes. Interrogé en marge du match KAC Kénitra-Raja (8e journée de la Botola Pro, le championnat du Maroc), Driss, membre des Ultras Helala Boys de Kénitra, expose sa crainte : « Une sanction serait une catastrophe pour notre championnat. Notre adversaire du jour, le Raja, a fini à la 2e place la saison dernière. Il ne peut pas valoriser son statut si on l'empêche de participer à la Ligue des champions. Le club perdra de l'argent, l'équipe ne pourra pas se mesurer aux grosses cylindrées du continent et ne va pas s'améliorer. Si les locomotives de la Botola perdent leur motivation et leurs chances de progresser, ça nuit aux compétitions locales. Nos clubs n'ont pas fait long feu dans les coupes africaines ces dernières années. Cela ne va pas s'arranger en les empêchant de jouer ! »

Les Espoirs ne verront pas Rio


Cette marginalisation ralentirait surtout l'évolution des jeunes générations au Maroc. Le sélectionneur des U23, Hassan Benabicha, en stage avec ses protégés au Centre national de Maamoura, craint tout simplement l'anéantissement de plusieurs années de travail : « C'est un déchirement. Le groupe est focalisé depuis des mois sur un objectif précis : le barrage pour les JO 2016 (prévu en juillet prochain contre le Soudan ou la Tunisie). Une suspension du Maroc nous élimine automatiquement et aucun recours n'est possible vu que les éliminatoires concernent la CAF, pas le CIO. Les joueurs sont perturbés par les événements. La déception serait immense d'être pénalisé par cette affaire. » Une mise en hibernation pure et simple du football national que tout le monde redoute. À présent, les Marocains espèrent que la CAF fera preuve de clémence. La souffrance de suivre la CAN 2015 à la télé est déjà suffisamment forte.


Par Farouk Abdou, au Maroc
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

d'autant que royal air maroc est la seule compagnie aérienne qui travail avec tous les pays concerné par l'épidémie, donc c'est ce foutre de la gueule du monde , la raison de ce refus est financière , de toute façon au pays de momo 6 plusieurs décision sont incompréhensible ...
Lamine Turgut Niveau : CFA
Est-ce vraiment pertinent de juxtaposer l'organisation du Championnat du monde des Clubs et celle de la CAN ?

On croit vraiment qu'en plus des joueurs, tous les stades seront aussi remplis de mecs du continent ?
Qu'il y aura pleins d'entrées/sorties aux frontières pour une compèt d'une semaine ?

Mouais .... Je ne suis pas fan de cette "cerise sur gâteau" pour dézinguer le Maroc.
Dans la coupe du monde des clubs il n'y a aucun pays d'Afrique central donc c'est carrément incomparable avec la CAN !
Sympa, Karkouri s'est converti dans l'enseignement de la philosophie à Casa :)

Plus sérieusement, suis-je le seul à trouver que la disqualification de l'édition 2015 est logique, vu que Maroc n'a pas participé aux qualifications ?
J'ai moi-même un goût d'amertume par ce qu'on a pas eu la chance de jouer lesdites qualifications mais soit.
C'est les sanctions à venir, notamment l'interdiction de 4 ans, qui fera jaser. L'article parle d'un éventuel plongeon dans le coma, moi je dis qu'on y est déjà depuis 2004. A mes yeux, cette sanction s'apparente plus à une mise hors tension de l'appareil qui maintenait le football marocain en vie...
volontaire82 Niveau : Loisir
'comment donner envie aux jeunes binationaux de choisir la sélection marocaine ? Ils vont tous faire comme El Haddadi'

Sérieux le mec est né, à toujours vécu, et a été formé en Espagne, franchement, c'est pas un super exemple...
Eomer fils d'Eomund Niveau : CFA2
Les gars se retirent et ne veulent pas être trop pénalisés? Surtout que les arguments sont assez vaseux comme ça a été indiqué dans l'article.

Il faut un minimum de cohérence, la sanction devrait être un truc du genre éliminé pour cette can (si elle a lieu) et suspendus de qualifs pour la prochaine), la caf a déjà fait ça par le passé si ma mémoire est bonne. Par contre 4 ans ca fait beaucoup.


Ce qui me déçoit c'est les types prêt à gober n'importe quelle connerie lâchée par leur dirigeants sous couvert de fierté nationale.

Après ne pas participer aux can ne changera pas trop leurs habitudes vu le niveau qu'ils affichent depuis 10 piges. (même si ils étaient en 2012 et 13 je crois)
ramirez le roi des merguez Niveau : District
La CAN, on la veut en France, ici et dans deux mois. Ça sera plus rigolo que la descente de Kitzbuel , Pour une fois, on cessera de spolier l'Afrique.......Bon y vont un peu se cailler, c'est sur mais les binationnaux pourront jouer devant leur famille et leurs potes.
secret2paname Niveau : Loisir
Le Maroc a vraiment de quoi être fier, il a dit NON au pognon et OUI à la santé ! Peu importe les sanctions le Maroc en sort grandit, la CAF elle continue dans sa voie mafieuse
Je me moque rarement des coiffures mais quelqu'un peut m'expliquer le projet de Chamakh en la matiere?
Message posté par Eomer fils d'Eomund
Les gars se retirent et ne veulent pas être trop pénalisés? Surtout que les arguments sont assez vaseux comme ça a été indiqué dans l'article.


Déjà le Maroc n'a en aucun cas manifesté un désistement, il a demandé un report! mais la CAF a bêtement préféré balancer un ultimatum.

Arguments vaseux je vois pas? ah si! un virus mortel pouvant contaminer tout un peuple même avec un risque à 0,01%, c'est déjà trop!

Sinon comme l'a dit Leebree plus haut, cette sélection est morte depuis 2004.
Le Knysna marocain dure depuis 10 ans.
Message posté par Lamine Turgut
Est-ce vraiment pertinent de juxtaposer l'organisation du Championnat du monde des Clubs et celle de la CAN ?

On croit vraiment qu'en plus des joueurs, tous les stades seront aussi remplis de mecs du continent ?
Qu'il y aura pleins d'entrées/sorties aux frontières pour une compèt d'une semaine ?

Mouais .... Je ne suis pas fan de cette "cerise sur gâteau" pour dézinguer le Maroc.


la majorité des pays qualifiés à la CAN n'ont eu aucun cas Ebola sur leur territoire contrairement à l'Espagne (Real Madrid) ... il faut être logique et annuler cette coupe du monde des clubs ,vu que l'État marocain a peur pour la santé des ses citoyens ;-)
Hum ... L'Afrique mon frère ... L'Afrique !
kameliniesta Niveau : District
Les pays touchés par Ebola sont le Liberia, la Guinée et le sierra Leone.
Le Liberia ne joue même pas les qualif, le sierra Leone et la Guinée sont quasi éliminée.
Même le Nigéria est en mauvaise posture... ce qui diminue fortement que les supporters des pays touchés par ebola se déplacent au Maroc.
Je pense qu il existe d autres raisons.
Gros Noblois Niveau : CFA2
Message posté par Bladi


la majorité des pays qualifiés à la CAN n'ont eu aucun cas Ebola sur leur territoire contrairement à l'Espagne (Real Madrid) ... il faut être logique et annuler cette coupe du monde des clubs ,vu que l'État marocain a peur pour la santé des ses citoyens ;-)


Il faut surtout annuler DEFINITIVEMENT la coupe du monde des clubs parce que cette "compétition" est totalement bidon et sans aucun intérêt sportif!
Sinon concernant la CAN: le Maroc a tout à fait raison de privilégier la santé publique, mais en même temps le report c'est un peu compliqué non?
On reporte jusqu'à quand?
Qui sait quand tout risque de contamination sera définitivement écarté?
Aux dernières nouvelles une centaine de personnes ont été mis en quarantaine au Mali à cause d'Ebola, je ne vais pas vous apprendre que le Maroc et le Mali sont deux pays très proches géographiquement. Il faut comprendre également que le Maroc a uniquement demandé le report et non l'annulation, alors peut-être que d'autres raisons existent mais la menace Ebola au Maroc est à prendre très au sérieux
Eomer fils d'Eomund Niveau : CFA2
Message posté par Ismawac
Aux dernières nouvelles une centaine de personnes ont été mis en quarantaine au Mali à cause d'Ebola, je ne vais pas vous apprendre que le Maroc et le Mali sont deux pays très proches géographiquement. Il faut comprendre également que le Maroc a uniquement demandé le report et non l'annulation, alors peut-être que d'autres raisons existent mais la menace Ebola au Maroc est à prendre très au sérieux


Non mais cette histoire de report c'est de la connerie.

Report à quand?
Au mois de juin-juillet alors que la can se joue en hiver justement pour éviter ces périodes?
Report à l'année suivante alors que justement elle se jouait les années impaires pour éviter les doublons avec la CDM?
Report à l'année impaire d'après, mais du coup on serait sur une annulation de la can 2015 et ça serait la can 2017.

Après pour les types qui aprlent qu'ils ont bien fait de privilégier la santé des marocains, la blague, vous pensez sérieusement qu'un dirigeant africain en a quelque chose à foutre?
Dire qu'ils ont voulu préserver la santé financière des tours opérateurs et des retombées économiques qu'ils provoquent serait sûrement plus proche de la réalité.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
135 16