Le mariage de Defour

Modififié
0 0
En pur mec overbooké, Steven Defour a attendu trois ans avant de trouver un moment pour passer la bague au doigt à Irene, sa copine de jeunesse. Ça s'est passé ce samedi, tout d'abord à la maison communale de Houthalen-Helchteren, puis à Schelle pour la petite sauterie. Plaisir.

Parmi les personnes présentes, Michel, photographe pour l'agence belge Belga : « J'ai déjà fait beaucoup de mariages, mais je n'avais jamais vu ça. Je suis resté à poireauter 3h devant la maison communale pour prendre des parapluies en photo » .

Ces derniers n'étaient pas de sortie pour protéger les convives d'une éventuelle averse, mais parce que Steven avait décidé que Madame ne serait pas prise pas la cible des projecteurs. Du moins en public. Ainsi, le joueur du Standard est arrivée avec sa Ferrari rouge pétante tandis qu'Irène est arrivé par une porte dérobée.

Puis après les échanges de bagues et le "vous pouvez embrasser la mariée", tout ce beau monde est parti faire la teuf dans neuf limousines. Sept sont arrivées sans encombre, mais deux sont tombées en panne, nécessitant, même, l'arrivée d'une dépanneuse.

Pas de chance.

NB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Gallas regrette
0 0