Le Malawi et les sélectionneurs étrangers

0 0
On se met un peu des bâtons dans les roues au Malawi.

Le président de la Fédération de football du Malawi, Walter Nyamilandu, a exprimé son inquiétude sur les ondes de la BBC. En effet, après le renvoi du sélectionneur Young Chimodzi à la suite d'une défaite 2-1 contre le Zimbabwe en éliminatoires pour la CAN 2017, le Malawi se retrouve sans coach. Et le gouvernement a annoncé qu'il ne pouvait se permettre d'engager un sélectionneur étranger pour le remplacer. Car au Malawi, le sélectionneur est payé par le ministère de la Jeunesse et des Sports. « Le travail est très exigeant et demande un vraie expertise, qui est rare localement » , a-t-il expliqué.

Il s'est même montré très pessimiste pour la suite, et la défaite face au Zimbabwe est loin de l'avoir surpris. « Lorsque vous vous contentez du minimum, le résultat n'est jamais au rendez-vous. Le football moderne est devenu scientifique et nous avons besoin de personnes qui peuvent comprendre le jeu. Notre défaite contre le Zimbabwe en juin ne devrait pas être une surprise parce que nous l'avons préparée en refusant d'engager Tom Saintfiet à plein temps. » Le Belge Tom Saintfiet était le dernier coach étranger du Malawi en 2013.

Ambiance. KC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0