En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Le LOSC enchaîne, Bastia gagne enfin

Du brouillard à Toulouse, Bastia qui renoue avec la victoire, Nancy qui anesthésie Angers et Lille qui est totalement méconnaissable. N'en déplaise à certains, cette 17e journée de Ligue 1 a de la gueule.

Modififié

Nancy 2-0 SCO Angers

Buts : Dia (29e), Puyo (63e) pour Nancy

Les Nancéiens ont faim face à Angers. Plus faim que les Angevins en tout cas. Il faut pourtant attendre la demi-heure de jeu avant d’avoir quelque chose à se mettre sous la dent. Parfaitement servi dans l’intervalle, Issiar Diar offre le premier but de la soirée. Ce but n’a pas le mérite de réveiller les hommes de Stéphane Moulin, à la ramasse. À l’inverse, boostés par l’ouverture du score, ceux de Pablo Correa mettent la pression pour inscrire le but du break. C’est donc en toute logique qu’ils sont récompensés en seconde période. Loïc Puyo se charge d’offrir le second but au public de Marcel-Picot. Nancy a su se relever de sa lourde défaite au Vélodrome le week-end dernier (3-0). En revanche, attention danger pour Angers qui signe son cinquième match d’affilée sans victoire.


Lille 2-1 Montpellier

Buts : De Préville (6e), Sankharé (38e) pour Lille // Mounié (81e) pour Montpellier

Le changement, c’est maintenant à Lille. Tel Faf Larage à une époque, les Lillois n’ont pas de temps et ouvrent le score dès la 5e minute de jeu. À la suite d’un corner, Nicolas de Préville se fait oublier au second poteau, a le temps de contrôler, feinter puis loger le ballon en pleine lucarne, sans être inquiété par la défense adverse. Comme le reste de l’équipe, l’attaquant nordiste revit depuis l’arrivée de Patrick Collot sur le banc, et inscrit son troisième but en trois journées. On avait presque oublié que ça savait jouer au ballon à Lille. Heureusement Naim Sliti, Yacine Benzia ou encore Rony Lopes sont là pour nous le rappeler. À la suite d’un bon travail de Naim Sliti et d’une passe de Sébastien Corchia, Younousse Sankharé inscrit ce que l’on pense alors être le but du break. Les Montpelliérains rentrent des vestiaires avec un tout autre visage. Les hommes de Frédéric Hantz prennent leurs chances et tirent au but. Leurs efforts sont récompensés à dix minutes de la fin de la rencontre. Steve Mounié de la tête relance son équipe. Mais les Dogues peuvent compter sur un grand Vincent Enyeama qui sauve les siens dans les dernières secondes de la rencontre. Les Lillois de Patrick Collot enchaînent une troisième victoire de rang.


Bastia 2-0 Metz

Buts : Danic (23e) et Saint-Maximin (75e) pour Bastia

Bastia renoue enfin avec le succès. Dès le début du match, les Corses monopolisent le ballon, et Allan Saint-Maximin éclabousse de sa classe la rencontre. L’attaquant bastiais déborde, percute et centre pour Gaël Danic qui envoie le ballon au fond des filets (23e). Armand Cesari pousse pour le second but. En feu face aux Messins, Saint-Maximin s’illustre sur une magnifique frappe lourde à plus de trente mètres, qui force Thomas Didillon à boxer le ballon. Persévérant, à un quart d’heure de la fin du match, l’attaquant met à l’amende Cheick Doukouré et Milan Biševac, avant de voir sa frappe tromper le gardien messin. Le jeune joueur prêté par Monaco ne devrait pas rester une saison de plus éloigné du Rocher. En attendant, il court vers son coach actuel qui le prend dans ses bras. Heureux, les hommes de François Ciccolini renouent enfin avec le succès, après neuf matchs sans victoire.


Toulouse 3-2 Lorient

Buts : Toivonen (8e, 20e et 60e) pour Toulouse // Moukandjo (27e), Waris (89e) pour Lorient

Evelyne Dhéliat ne l’avait pas annoncé dans son bulletin météo. En plus du brouillard, un coup de froid s’est abattu sur le Stadium de Toulouse au moment de la traditionnelle poignée de main entre les entraîneurs. Les « pas vraiment amis » Bernard Casoni et Pascal Dupraz se sont regardés, mais ne se sont pas serré la pince (pour une fois qu’ils arrivent à se mettre d’accord). En plus de ce coup de froid, le brouillard rend quasi invisible le match pour le public. Il faut croire que jouer dans la brume réussit aux Toulousains. En vingt minutes, Ola Toivonen trouve deux fois le chemin des filets. Le Suédois conclut d’abord une très belle action collective, sur une frappe enroulée de vingt-cinq mètres (8e). Il se transforme en renard des surfaces douze minutes plus tard, pour doubler la mise. Les Lorientais ne se laissent pas abattre pour autant. Les Merlus réduisent le score par Benjamin Moukandjo qui reprend un ballon repoussé par le poteau (27e). Mais Ola Toivonen n’a pas dit son dernier mot. Sur une passe de Martin Braithwaite, le buteur pique son ballon pour inscrire un hat-trick. Le ballon orange du match est pour lui. En toute fin de match, Majeed Waris redonne un peu d’espoir à ses coéquipiers en réduisant le score. Trop tard pour les Bretons. Pascal Dupraz 1, Bernard Casoni 0.



Nantes Reporté Caen





  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Maeva Alliche
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! jeudi 22 février Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24 jeudi 22 février Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis ! jeudi 22 février Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15