1. //
  2. // 3e tour
  3. // Lille-Qabala (1-1)

Le LOSC bute d'entrée

Après une première mi-temps catastrophique où les Lillois, apathiques, ont encaissé un but évitable, le LOSC s'est ressaisi en seconde période. Les Dogues auraient dû s’imposer en fin de match face à une équipe de Qabala fatiguée, mais c’était sans compter sur la prestation héroïque de Bezotosny, le portier ukrainien, qui permet aux siens de rentrer au pays avec un précieux match nul.

Modififié
981 12

Lille 1-1 Qabala

Buts : Mendes (47e) pour les Dogues // Vernydub (12e) pour Qabala

Il y a quatre ans, le LOSC jouait son dernier match au Stadium Nord de Villeneuve d’Ascq. Une victoire 4 buts à 1 face à Lorient, et un triplé d’un certain Eden Hazard pour son dernier match sous le maillot des Dogues. Une rencontre qui venait clôturer une saison réussie (3e de Ligue 1), un an après le doublé de 2011. Une époque qui semble bien lointaine ce jeudi soir, tant la puissance offensive lilloise fait de la peine à voir. Frédéric Antonetti avait plus ou moins anticipé la contre-performance en conférence de presse en annonçant un effectif « à 60 ou 70 % de ses capacités » . Qu’importe, le résultat est là, les Dogues ont peiné face à une équipe azérie qui n’a pas démérité.

Douche froide sous le soleil du Nord


Le match commence tout doucement sous le soleil de Villeneuve d’Ascq, peu de rythme et pas mal d’imprécisions à signaler du côté des Dogues pour leur premier match officiel de la saison. Cinq minutes de jeu et déjà une première frayeur pour le LOSC avec une mésentente entre Civelli et Enyeama, suivie d’un corner qui ne donne rien. La première accélération lilloise est signée Rony Lopes, auteur d’une belle percée, mais sa frappe est trop écrasée (7e). 12e minute, la sanction tombe. 1-0 pour Qabala. Vernydub ouvre le score après un corner tiré à la rémoise, dans une défense qui a semblé oublier qu’elle était censée marquer les attaquants adverses. Le LOSC n’y est pas, le milieu de terrain se fait manger physiquement. Devant, ce n’est pas beaucoup mieux, les spectateurs du Stadium doivent se contenter de quelques corners, jamais dangereux. Alors que les Azéris, eux, arrivent à se procurer quelques contres intéressants.

Obbadi, blessé, laisse sa place à Yassine Benzia, repositionné au milieu de terrain par Frédéric Antonetti pendant les matchs de préparation. L’ancien Lyonnais réalise un bel enchaînement contrôle frappe après la demi-heure de jeu, mais ça file à côté. Si Lille propose une domination stérile, c’est bien Qabala qui se crée les meilleures occasions. À cinq minutes de la mi-temps, c’est Zenjov qui s’illustre cette fois avec une frappe, côté gauche de la surface d’un Vincent Enyeama tout heureux de se trouver sur la trajectoire du ballon. Du coup, Corchia s’énerve et prend un jaune inutile après un coup de genou dans le dos de son compatriote Bagaliy Dabo. Deux minutes plus tard c’est Kvekveskiri qui prend sa biscotte côté azéri. La fin de première mi-temps hachée. Les Lillois rentrent au vestiaire la queue entre les jambes.

Bezotosny, ce héros


Ça a dû pas mal gueuler dans les vestiaires. Le LOSC démarre la seconde période en trombe. Benzia frappe à 25 mètres, obligeant le portier de Qabala à sortir la claquette. Une minute plus tard, c’est Amalfitano qui centre pour Civelli, perturbé par la barre transversale. Qu’importe, Ryan Mendes rôde par là et égalise d’un coup de tête (47e). Le LOSC est un peu mieux. Les Azéris, eux, ne proposent déjà plus rien devant et semblent vouloir jouer un nul qui les arrangerait bien. Grosse séquence lilloise avant l’heure de jeu. Civelli puis Rony Lopes manquent l’égalisation, butant sur un bon Bezotosny. Antonetti procède à un nouveau changement, en remplaçant Mavuba par Amadou. Cinq minutes plus tard, c’est Ryan Mendes qui rate sa frappe dans la surface de réparation : « J’ai glissé, chef. » Le LOSC, à l’image de Corchia, continue à pousser face à des Azéris qui commencent à être dans le dur.

Dans les tribunes, les minutes filent. Eder, le champion d’Europe, paraît perplexe devant le spectacle offert par ses coéquipiers, qui, petit à petit ne proposent plus grand-chose. À quinze minutes du terme de la rencontre, c’est l’attaquant libérien de Qabala, Weeks, qui s’illustre d’une tête frôlant la barre transversale. Troisième et dernier changement pour le LOSC, le jeune Bissouma remplace Mendes, le buteur du soir. À la 78e Benzia récupère un ballon dans la surface. Déséquilibré, il ne peut pas faire mieux que tirer à droite des cages. La fin du match ressemble à un attaque-défense, mais les tentatives de Benzia (85e), puis Lopes (86e) n’inquiètent pas le gardien adverse. Le petit milieu portugais est clairement le Dogue qui se bat le plus pour aller chercher la victoire, mais sa nouvelle frappe, aux 25 mètres, file au-dessus des cages (88e). Décidément Bezotosny est dans un grand soir, puisqu'il s’illustre à nouveau d’une belle parade, après une tête de Basa (91e). Les frappes continuent à pleuvoir sur le but azéri, mais ça ne passe pas. Dernière chance avec un coup franc de Rony Lopes qui ne donne rien. C’est ter-mi-né. Le LOSC concède le match nul à domicile, qui plus est en encaissant un but, et devra aller chercher un résultat en Azerbaïdjan jeudi prochain.

Par Gaspard Dael
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

cHris wAddle Niveau : CFA2
C'est à ce genre de résultat qu'on mesure le niveau abyssal de la ligue 1... Le PSG n'aurait pas été racheté, on serait loin derrière les russes et les portugais aujourd'hui! J'espère vraiment pour Marseille et le foot français qu' un gros investisseur reprendra l'OM pour tirer la ligue 1 vers le haut! Que le foot français retrouve la place qui était la sienne dans les 90´s, putain!
Ravière Pastauré Niveau : National
Note : 3
Dans ta gueule Eder!

Mais puisque je vous dis que j'ai digéré...
Message posté par cHris wAddle
C'est à ce genre de résultat qu'on mesure le niveau abyssal de la ligue 1... Le PSG n'aurait pas été racheté, on serait loin derrière les russes et les portugais aujourd'hui! J'espère vraiment pour Marseille et le foot français qu' un gros investisseur reprendra l'OM pour tirer la ligue 1 vers le haut! Que le foot français retrouve la place qui était la sienne dans les 90´s, putain!


Ouais, comme je suis un eternel optimiste, je me dis que Lyon est en train de bien gerer son coup, Monaco semble solide, Nice va progresser et si Marseille est racheter par des fous aux poches troues, le championnat peut redevenir interessant.

Sinon, Lyon peut vendre Lacazette le 31 aout, Monaco faire pareil Falcao, Marseille etre racheter par 3 clodos et Nice s'ecraser sur un plafond de verre comme le fait StE.
spacieux_rituel Niveau : CFA2
3-0 au retour oklm vous inquiétez pas
Note : 1
Message posté par cHris wAddle
C'est à ce genre de résultat qu'on mesure le niveau abyssal de la ligue 1... Le PSG n'aurait pas été racheté, on serait loin derrière les russes et les portugais aujourd'hui! J'espère vraiment pour Marseille et le foot français qu' un gros investisseur reprendra l'OM pour tirer la ligue 1 vers le haut! Que le foot français retrouve la place qui était la sienne dans les 90´s, putain!


Le gros du problème ne concerne pas les moyens financiers mais les idées de fonctionnement sportif.

Il ne suffit pas d'avoir un chèque en blanc pour bâtir quelque chose de solide et de pérenne.

Les moyens, les clubs de L1 en ont assez pour faire quelque chose d'intéressant. Ce qui manque ce sont les idées et la volonté de s'engager dans la durée.

Le PSV a fait une superbe campagne de C1, avec un budget bien plus faible que celui de l'OL.

FC Midtjylland, a fait une C3 magique, en s'offrant même Utd à la maison. On a pu voir des joueurs formés au club, comme Paul Onuachu et surtout Pione Sisto, se mettre en évidence avec de très belles performances.

Or le budget de FC Midtjylland ne se compare même pas avec celui de l'OM, de Saint Etienne, de l'OL, du Losc...
LouisCroixVBaton Niveau : Loisir
Message posté par cHris wAddle
C'est à ce genre de résultat qu'on mesure le niveau abyssal de la ligue 1... Le PSG n'aurait pas été racheté, on serait loin derrière les russes et les portugais aujourd'hui! J'espère vraiment pour Marseille et le foot français qu' un gros investisseur reprendra l'OM pour tirer la ligue 1 vers le haut! Que le foot français retrouve la place qui était la sienne dans les 90´s, putain!


Il ne faut pas etre si categorique, ce sont des matchs pourris à jouer contre des equipes obscures qui jouent leur saison sur l'EL (money money). Mais en revanche tu as raison.

J'espere que le PSG va maintenir son statut cette saison et que l'OL ne fera pas la meme grosse merde que l'année derniere.

Les tirages aux sorts donneront deja quelques indications !
Neologist Niveau : DHR
Bon bah j'avais raison d'être inquiet pour nos clubs français en EL. Le niveau de jeu de Lille en première MT est indigne d'une équipe de L1. Du mieux dans la 2eme mais des énormes problèmes de finition. De toute façon, tant que nos coaches comprendront pas qu'on ne peut pas se permettre d'arriver à 60-70% et qu'il faut maintenant être à 80-90%, on continuera d'être en difficulté dans ces matches.

Alors oui ça peut se payer en fin de saison sur les 4-5 derniers matches, mais à un moment, t'es en coupe d'Europe pour la jouer à fond. Il suffit de regarder ce qu'ont fait les clubs belges hier (bravo à vous d'ailleurs). Bref, le retour s'annonce très compliqué pour Lille. Match pour lequel je suis le moins optimiste.
TheNiangasse Niveau : CFA2
Moi ce qui me semi-rassure c'est qu'Antonetti a l'air de réellement vouloir se qualifier, par conséquent je doute que ça soit la même blague au retour.
A l'inverse de Galtier par exemple qui va encore jouer le 0-0...
leg_human Niveau : DHR
Je me doutais qu'on ferait un match ultra pourri. Y avait qu'à voir les matchs de prépa pour se rendre compte qu'on n'était pas meilleur que Qabala. En même temps nos 3 meilleurs marqueurs ne jouent pas ou plus au club : Sidibé, Boufal et Eder. On n'a personne à mettre comme buteur potable en l'absence du portugais, Lopes se démène souvent mais n'arrive pas à franchir le palier technique attendu depuis qu'il joue chez nous. Dans la création, en l'absence de Boufal et en attendant encore les arrivés de Sliti et De preville, y a personne.
"C'est à ce genre de résultat qu'on mesure le niveau abyssal de la ligue 1... Le PSG n'aurait pas été racheté, on serait loin derrière les russes et les portugais aujourd'hui! J'espère vraiment pour Marseille et le foot français qu' un gros investisseur reprendra l'OM pour tirer la ligue 1 vers le haut! Que le foot français retrouve la place qui était la sienne dans les 90´s, putain! "

Ah ouais, c'est à ce genre de conclusion à l'emporte-pièce que tu arrives après un match de reprise du LOSC face à un adversaire qui a repris il y a déjà un mois.
Les névroses de certains sur So Footix ne s'arrangent pas.
Message posté par Xylophène
"C'est à ce genre de résultat qu'on mesure le niveau abyssal de la ligue 1... Le PSG n'aurait pas été racheté, on serait loin derrière les russes et les portugais aujourd'hui! J'espère vraiment pour Marseille et le foot français qu' un gros investisseur reprendra l'OM pour tirer la ligue 1 vers le haut! Que le foot français retrouve la place qui était la sienne dans les 90´s, putain! "

Ah ouais, c'est à ce genre de conclusion à l'emporte-pièce que tu arrives après un match de reprise du LOSC face à un adversaire qui a repris il y a déjà un mois.
Les névroses de certains sur So Footix ne s'arrangent pas.


L'année dernière Bordeaux et Sainté ont galéré contre des équipes du Kazakhstan (Kairat) et de Moldavie (Milsami Orhei).
L'année d'avant c'est Lyon qui se fait sortir par des roumains (Astra Giurgiu) et Sainté qui galère en Turquie (Karabükspor?).
L'année d'avant Sainté se fait sortir par des dannois (Esbjerg) et Nice par des chypriotes (Apollon Limassol).
Je continue?

Mais sinon je ne pense pas que ça soit une histoire de budget, justement parce que les clubs français en ont des bien supérieurs à tous ces clubs.
2 nuls, 1 défaite. Les clubs français sont bien partis pour conquérir la cinquième à l'indice UEFA...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
981 12