Le licenciement de Laurent Blanc moins cher que prévu ?

Modififié
297 25
Si les dirigeants parisiens ont trouvé un accord avec Unai Emery, ils doivent désormais conclure le départ de Laurent Blanc.

Et une clause d'objectifs figurant dans le contrat du Cévenol pourrait être déterminante dans cette rupture. Les dirigeants parisiens ont en effet prolongé leur entraîneur en février dernier, 4 mois avant de vouloir mettre un terme à cette collaboration. Yahoo sport révèle que cette prolongation de contrat comporterait une clause d'objectifs obligeant Laurent Blanc à atteindre le dernier carré de la Ligue des champions. Cet objectif n'ayant pas été atteint, les indemnités de licenciement du coach seraient réduites. Selon Yahoo, Laurent Blanc devrait toutefois recevoir une indemnité de 10 millions d'euros contre les 22 millions évoqués la semaine dernière avant la découverte de cette clause.

En voilà une belle économie ! JD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Note : 2
Pas totalement à l'ouest, le Nasser. Un peu quand même, mais pas complètement.
read my nullitay Niveau : CFA2
La prolongation et donc les indemnités, c'est aussi pour qu'il ferme sa gueule sur la gestion du club : les mecs qui ne sortent pas même si ils sont cramés et inutiles, les insubordinations sur lesquels on passe, qui fait le recrutement, qui obéit à qui, d’où viennent les ordres, ce qui a pu être entendu au détour d'un petit canapé entre politique et dirigeant, qui porte vraiment le pantalon, etc ...

Quelqu'un l'a dit dans un autre article, mais si il en a, il prend les rênes de Marseille, dès cet été.
Perso je pense qu'il ira à Milan, qu'il attendra qu'un banc se libere en cours d'année, ou plus couillu il prendra un milieu de tableau en PL, avec le salaire mais le risque de passer pour gros hasbeen en cas d'échec.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
297 25