1. //
  2. //
  3. // Fiorentina-Naples

Le lac d'Insigne

À 24 ans, c’est un paradoxe. L’Insigne blanc du Napoli est en pleine bourre. L’Insigne noir de la Nazionale n’existe presque pas. Il est temps pour lui de franchir encore une étape.

Modififié
146 41
Samedi, aux alentours de 22h, quartier Vomero à Naples. Lorenzo Insigne rentre en voiture d’un dîner en ville. Deux hommes en scooter le forcent à s’arrêter et pointent un calibre sur sa femme, ses amis et lui. Sous la menace, ils cèdent montres, argent liquide et autres objets de valeur. Finalement, plus de peur que de mal pour le petit bonhomme du Napoli. Et même un peu d’ironie dans cette sombre histoire qu’il a racontée à la Gazzetta : l'un des deux braqueurs lui aurait demandé de lui dédicacer un but contre la Fiorentina. Quoi qu’il en soit, ce qui est sûr, c'est que Lorenzo Insigne fait souvent parler de lui cette saison. Pour de bonnes et de mauvaises raisons. Les mauvaises : son fragile physique et son absence en sélection. Les bonnes : il est tout simplement énorme cette saison. Dans le top 10 des meilleurs buteurs et passeurs du championnat, il est surtout, derrière Dybala, le deuxième joueur le plus décisif en Serie A. Mais pas encore suffisamment aux yeux de Conte. Et le temps compte pour Lorenzo.

L'alibi du choix tactique


Car ses souvenirs avec la Nazionale se comptent presque sur les doigts d'une main. Pour la dernière Coupe du monde, ils se résument à 34 petites minutes contre le Costa Rica. Sinon, cinq autres petites entrées en jeu depuis 2012. Bref, il n’a jamais vraiment eu sa chance. Le pire, c’est peut-être le boycott dont il fait l’objet depuis octobre dernier. Explication : le 4, il met le Milan à ses pieds sous les yeux d’Antonio Conte, en tribunes, sans aucun doute impressionné par la prestation XXL du mètre 63. Mais trois jours plus tard, il est annoncé blessé, rapatrié et remplacé par Bonaventura. Depuis, plus aucune sélection. Plus aucune nouvelle non plus. Un « choix tactique » à ce qu’on en dit. Mais la réalité est plus complexe. En fait, Antonio Contre aurait encore en travers cet événement.


Pour lui, ce n'était qu'une gêne au genou et il n'aurait pas apprécié la désertion du Napolitain : « J'ai besoin de gens prêts à se battre pour le maillot de l'Italie. Je veux que les joueurs soient disponibles à 100%. » Du coup aujourd’hui, alors que Lorenzo Insigne affiche des statistiques impressionnantes, alors qu'il figure parmi les meilleurs joueurs du championnat, alors qu'il fait du pied à la Nazionale - « Je travaille vraiment dur pour regagner sa confiance. J’espère que je serai sélectionné le plus vite possible » - alors qu'à Naples, on pense même à lui donner le numéro 10, oui, celui de Maradona, alors qu'il semble dans la forme de sa vie, on est en droit de se demander comment Antonio Conte peut encore se passer de lui ? Certes, le prochain match en sélection n’est que dans trois semaines, contre l’Espagne, mais des petits signes d’encouragement ne seraient pas de refus pour le trapu.

Le côté sombre


Après, il est certain que Lorenzo n'est pas parfait. Il est encore jeune. Il lui arrive parfois de passer au travers. Et puis, il aime peut-être trop le Napoli. Ce qui l'a certainement poussé à ne pas forcer sur son genou en octobre dernier et à rentrer chez lui. Il a également encore du mal à se montrer décisif dans les grands matchs. Contre la Juventus, il n'a par exemple pas su sortir son épingle du jeu. Pareil en Ligue Europa. Mais difficile d'ignorer qu'avec Higuaín, il est le grand artisan du retour au premier plan du Napoli. Et ça, Antonio Conte aura du mal à l'ignorer en conférence de presse, car c'est un des sujets de discussion récurrents entre les journalistes et le sélectionneur, sans qu'aucune réponse claire n'ait à ce jour été donnée. Lorenzo Insigne a par ailleurs laissé entendre qu'il était prêt à encore jouer un rôle de remplaçant de luxe avec la Nazionale. Et peut-être qu'il y a du monde sur la liste à ses côtés - Bonaventura, Candreva, Berardi, El Shaarawy, Eder, Gabbiadini... - mais peu ont ce côté sombre, cette capacité à faire basculer un match d'un coup de génie, à l'instinct, l'Insigne noir, l'imprévu. Un facteur X qu'Antonio Conte, certainement présent ce lundi soir à Artemio-Franchi, pourra encore considérer.

Par Ugo Bocchi
Modifié

Dans cet article

Trifon Ivanov Niveau : DHR
Ca serait tout simplement de l'incompétence que de se passer de lui.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
Non mais il faut pas chercher de raison, cette non sélection est juste du foutage de gueule.
Simple exemple: la saison dernière, Insigne ne joue qu'à peu près 25% de la saison, du fait de blessures, et, du peu qu'on le voit, est très bon, notamment face à Wolfsburg ou face à la Roma; aucune sélection de la part de Conte alors que la Nazionale a énormément de mal, ok.
Dans le même temps, El Shaarawy sort de deux saisons quasiment entièrement sans jouer, et est très moyen (et encore, je suis gentil) depuis début 2013, soit deux ans. Il revient à 3 matchs de la fin de la saison dernière, et il est immédiatement sélectionné et titularisé par Conte, là où Insigne attend toujours comme un con, malgré de réguliers exploits.

Je peux aussi citer l'exemple du début de saison, où Insigne est occupé à casser des culs, pour rester poli, en Italie, et n'est jamais sélectionné (jusqu'à ce fameux épisode de la blessure); dans le même temps, El Shaarawy pourrit sur le banc à Monaco, et est un titulaire permanent en Squadra.
Y a pas de logique, c'est juste les choix purement subjectifs de Conte. Maintenant, c'est super, il a trouvé un prétexte fallacieux, une prétendue falsification de blessure.
Certains napolitains estiment que c'est une énième tentative de discrimination du nord sur le Sud de l'Italie, ça me paraît un brin conspirationiste mais c'est clairement incohérent.

Si vous voulez d'autres exemples de la super gestion d'Antonio, penchez vous sur les cas Bonaventura, Antonelli, Abate, Jorginho, Sansone, Berardi, par opposition à Immobile, De Sciglio, Zaza, Cerci etc. Les uns sont très bons voire excellents et pas sélectionnés, les autres sont moyens voire merdiques et le sont.
Pablo_Escroc_au_Bar Niveau : DHR
Insigne est un joueur splendide, joker de luxe lui correspond d'ailleurs assez bien comme rôle tant qu'il n'aura pas plus d'expérience mais ce serait un minimum, je suis assez intrigué par les choix de Conte...
Triste pour la nazionale que deux de ses meilleur atouts offensif Insigne et.bonnaventura ne soient aussi fort en équipe nationale qu'ils peuvent être pour leur clubs.
Insigne ira à l'Euro.
Conte préfère les soldats docile aux créatifs mais la pression sera trop forte pour lui.

Le plus surprenant ce sera l'absence de Jorginho au profit du meilleur récupérateur d'Europe (lol) à savoir Montolivo.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
Message posté par Kox
Triste pour la nazionale que deux de ses meilleur atouts offensif Insigne et.bonnaventura ne soient aussi fort en équipe nationale qu'ils peuvent être pour leur clubs.


Qu'est ce qui te fait dire ça, au juste ?
Ces deux mecs n'ont jamais eu leur chance.
Bona a joué 2 matchs en nazionale, Insigne 6.
Il fallait qu'ils fassent quoi pour être rappelés? Qu'ils plantent chacun un triplé à tous leurs matchs ?

On les a trop peu vu en nazionale pour parler de leur niveau avec la squadra.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
Message posté par mouzone
Insigne ira à l'Euro.
Conte préfère les soldats docile aux créatifs mais la pression sera trop forte pour lui.

Le plus surprenant ce sera l'absence de Jorginho au profit du meilleur récupérateur d'Europe (lol) à savoir Montolivo.


Fous toi de la gueule de Monto, en attendant ton avis ne peut pas contredire des stats, ni des faits.

Bon je te dis ça mais je te rejoins, Jorginho a plus sa place que Monto. Le problème est que les deux places pour le poste de 6 semblent être réservées à Marchisio et DDR.
Message posté par Georgesleserpent 2.0
Non mais il faut pas chercher de raison, cette non sélection est juste du foutage de gueule.
Simple exemple: la saison dernière, Insigne ne joue qu'à peu près 25% de la saison, du fait de blessures, et, du peu qu'on le voit, est très bon, notamment face à Wolfsburg ou face à la Roma; aucune sélection de la part de Conte alors que la Nazionale a énormément de mal, ok.
Dans le même temps, El Shaarawy sort de deux saisons quasiment entièrement sans jouer, et est très moyen (et encore, je suis gentil) depuis début 2013, soit deux ans. Il revient à 3 matchs de la fin de la saison dernière, et il est immédiatement sélectionné et titularisé par Conte, là où Insigne attend toujours comme un con, malgré de réguliers exploits.

Je peux aussi citer l'exemple du début de saison, où Insigne est occupé à casser des culs, pour rester poli, en Italie, et n'est jamais sélectionné (jusqu'à ce fameux épisode de la blessure); dans le même temps, El Shaarawy pourrit sur le banc à Monaco, et est un titulaire permanent en Squadra.
Y a pas de logique, c'est juste les choix purement subjectifs de Conte. Maintenant, c'est super, il a trouvé un prétexte fallacieux, une prétendue falsification de blessure.
Certains napolitains estiment que c'est une énième tentative de discrimination du nord sur le Sud de l'Italie, ça me paraît un brin conspirationiste mais c'est clairement incohérent.

Si vous voulez d'autres exemples de la super gestion d'Antonio, penchez vous sur les cas Bonaventura, Antonelli, Abate, Jorginho, Sansone, Berardi, par opposition à Immobile, De Sciglio, Zaza, Cerci etc. Les uns sont très bons voire excellents et pas sélectionnés, les autres sont moyens voire merdiques et le sont.


A Georges le Snake et autres suiveurs de la Serie A/Nazionale
De mon point de vue en Nazionale la seule VRAIE concurrence qui existe sur le côté gauche se joue entre Insigne et Bonaventura
Je me trompe peut-être et vous me corrigerez si c'est le cas
Mais selon vous lequel des deux "mérite" le plus la place de titulaire ? Je me demande aussi si ils sont compatibles et si ils peuvent être alignés ensemble...
J'attend vos précisions :)
Massimo69 Niveau : DHR
Message posté par Estrella
A Georges le Snake et autres suiveurs de la Serie A/Nazionale
De mon point de vue en Nazionale la seule VRAIE concurrence qui existe sur le côté gauche se joue entre Insigne et Bonaventura
Je me trompe peut-être et vous me corrigerez si c'est le cas
Mais selon vous lequel des deux "mérite" le plus la place de titulaire ? Je me demande aussi si ils sont compatibles et si ils peuvent être alignés ensemble...
J'attend vos précisions :)


Je suis d'accord avec toi mais Conte semble aussi beaucoup apprécier El Shaarawy sur le côté gauche.

De mon point de vue Bonaventura et Insigne sont parfaitement compatibles si ce dernier apprend le registre du 2ème attaquant (mais j'ai des doutes sur sa capacité à être décisif en partant de l'axe, là où les espaces sont mineurs).

En substance, cela donnerait un milieu de terrain à 4 avec Candreva, Verratti, Marchisio et Bonaventura. Puis Insigne en "seconda punta". Et pour l'avant-centre, on nage dans le flou le plus total, je vous laisse l'honneur de choisir ;) ...
Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
Message posté par Estrella
A Georges le Snake et autres suiveurs de la Serie A/Nazionale
De mon point de vue en Nazionale la seule VRAIE concurrence qui existe sur le côté gauche se joue entre Insigne et Bonaventura
Je me trompe peut-être et vous me corrigerez si c'est le cas
Mais selon vous lequel des deux "mérite" le plus la place de titulaire ? Je me demande aussi si ils sont compatibles et si ils peuvent être alignés ensemble...
J'attend vos précisions :)


Déjà, tu as tout à fait raison, normalement, les deux types qui devraient être pressentis pour le poste d'ailier droit sont Insigne et Bonaventura. Bon, c'est pas du tout le cas avec Conte, mais en toute honnêteté ça devrait être le cas.
Maintenant, il y a juste un débat concernant Jack: doit il être considéré comme un ailier droit ou comme un 8 ? Initialement, il jouait 8, mais il s'avère qu'il joue (et est excellent) ailier droit à Milan. Je pense perso qu'il doit être considéré avant tout comme un ailier droit, sans oublier non plus la possibilité de le faire jouer au milieu.

ensuite, je pense qu'Insigne doit être le titulaire. Tout simplement car ce qu'il fait à Naples est exceptionnel; sans parler de cette saison, on peut aussi rappeler ses faits d'arme lors des saisons précédentes (lesquelles ont été entachées par des blessures), comme par exemple son doublé en finale de la coupe d'Italie face à la Fio en 2014, ou ses matchs monumentaux en poule de la LDC 2013-14, face à Dortmund et Arsenal. Puis niveau talent, il me semble supérieur à Jack, en plus d'être plus jeune.
Quoiqu'il en soit, ils sont les deux plus méritants. J'ai déjà parlé du mérite d'Insigne, quant à Jack, on parle là d'un type très bon avec l'Atalanta à l'époque, qui est en plus LE meilleur joueur du Milan depuis son arrivée, à savoir en août 2014. Soit bientôt 2 ans.
A la rigueur, on pourrait également penser à Sansone voire à Giaccherini, et éventuellement à El Shaarawy si il continue à être bon avec la Roma.

Enfin, je pense que Jack et Insigne sont tout à fait compatibles, car on a là deux joueurs techniques, rapides, vifs, adeptes des combinaisons rapides en petits espaces, et qui sont en plus travailleurs.
Je reposte pour la centième fois la composition que j'aimerais voir: Buffon dans les cages, Darmian et Florenzi/Abate/Antonelli en latéraux, Barzagli et Bonnucci/Chiellini en DC, Marchisio en 6, Verratti et Jack en 8, Insigne en ailier droit, Candreva en ailier gauche, et Pelè en 9 (à moins d'une très bonne saison de Rossi, Immobilie, Zaza ou balotelli, mais ça n'en prend pas le chemin).
Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
Massimo
Ta compo est pas idiote, car à la base Insigne est plutôt un 10 qu'un ailier.
Elle présenterait l'avantage d'être très solide tactiquement, mais le désavantage de rendre la construction du jeu plutôt compliquée, car, à mon avis, un milieu axial composé de seulement 2 joueurs, c'est un peu léger.
Enfin, on se rejoint globalement.
fuoriclasse Niveau : DHR
@Estrella; Conte a tellement peu de considération pour le tandem Insigne-Bonaventura que tu places, à raison, en concurrence pour le flanc gauche offensif de la nazionale que, lors de l'amical contre la belgique, il a préféré déplacer candreva à gauche pour débuter la rencontre...Et comme le bonhomme semble des plus têtus, j'ai bien peur, tout en espérant le contraire, qu'il ne change pas sa ligne de conduite pour l'Euro.
fuoriclasse Niveau : DHR
Quant à un placement d'Insigne en 10 derrière une ou deux pointes, je pense qu'on peut d'ores et déjà faire une croix dessus. Le bel Antonio a décrété, à plusieurs reprises, que cette configuration tactique ne lui plaisait pas. C'est d'ailleurs la raison de l'absence d'un autre milieu offensif Saponara qui, malgré qu'il officie dans un petit club comme Empoli, est l'un des meilleurs "rifinitore" (homme de la dernière passe) de la serie A.
Massimo69 Niveau : DHR
Message posté par Georgesleserpent 2.0
Massimo
Ta compo est pas idiote, car à la base Insigne est plutôt un 10 qu'un ailier.
Elle présenterait l'avantage d'être très solide tactiquement, mais le désavantage de rendre la construction du jeu plutôt compliquée, car, à mon avis, un milieu axial composé de seulement 2 joueurs, c'est un peu léger.
Enfin, on se rejoint globalement.


Oui effectivement nos points de vue sont assez proches ;) . Surtout que j'hésite aussi avec un 4-3-3. En cas de 4-3-3, je le vois bien alligner Verratti, De Rossi et Marchisio au milieu. Je ne sais même pas si Conte va calculer Jorginho et Bonaventura...

Mais j'ai un tel doute sur l'attaque... Y'a bien 10 noms qui sont sensiblement du même niveau (et ce n'est pas bon signe quand personne ne se dégage comme ça et qu'il n'y a pas de hiérarchie claire). BOH.
Georges Massimo Fuoriclasse merci vos réponses :)
Effectivement vous vous rejoignez et on est d'accord pour dire qu'Insigne/Bonaventura devraient être alignés ensemble

Georges et Massimo 2 compos semblent pas mal et je pense que Conte devrait aller dans ce sens pour l'Euro
Cette Nazionale est vraiment pas mal c'est dommage qu'il lui manque un 9 de qualité
(Georges tu n'as pas cité Eder, simple oubli ou tu l'écartes ?) Certains pensaient aussi donner sa chance à Pavoletti, je me demande si c'est toujours d'actualité ? Pellé ça fait un moment que j'en ai pas entendu parler...Un retour de Rossi aurait été le top c'est vrai mais qui y croit encore ? Et El Shaarawy en faux 9, vous en pensez quoi ? En supposant qu'il poursuive sur sa bonne lancée avec la Roma bien sûr

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
146 41