En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options

Le « Knysna » d'une équipe bolivienne

Modififié
L'équipe de San José va jouer son avenir en Copa Libertadores, dans la nuit de jeudi, contre River Plate.

Pour se qualifier, le club bolivien doit gagner face à River et espérer une défaite de Tigres (Mexique) contre Juan Aurich (Pérou). Un scénario improbable au vu de la préparation du match des Boliviens.

Car, les joueurs de San José ont passé un week-end mouvementé. Non payés depuis deux mois, les joueurs se sont présentés au match de samedi contre Blooming (2-2) sans avoir mangé depuis la veille. Une protestation suivie par l’entraîneur de l'équipe, Néstor Clausen, qui a assuré qu'il démissionnerait si les salaires n'arrivaient pas de suite.

Après le match, Freddy Fernández, président du club, a organisé une conférence de presse et a promis une solution immédiate à ses joueurs. Mais les ennuis ne s'arrêtent pas là pour Fernández. Lundi matin, les joueurs de San José ont refusé de prendre le bus d'Oruro à l'aéroport de Cochabamba, les chèques n'étant toujours pas arrivés. La situation s'est arrangée à 2h du matin et les joueurs ont pris l'avion pour Buenos Aires. « Les joueurs vont arriver sans repos. On donne beaucoup d'avantages à River » , a déclaré Clausen, coach de San José.


Un joli remake de Knysna à la bolivienne.
RC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4 vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3