1. //
  2. //
  3. // Chelsea-Leicester

Le Kanté à affiner

À l’image de son équipe, N’Golo Kanté peine à faire bonne impression cette saison. À l’heure où il retrouve ses anciens coéquipiers, le Français doit désormais montrer qu’il est capable de jouer dans une équipe qui a le ballon. Et qu’il n’est pas qu’une simple hype.

Modififié
1k 10
Sur le coup, il n’a rien compris. Tellement habitué à aimanter les ballons, à récupérer le cuir dans les zones dangereuses, N’Golo Kanté s’est fait avoir comme un bleu. C’est qu’il ne faut pas se jeter sans réfléchir face à Mesut Özil. Car si l’occasion se termine par un superbe but et un geste de classe de la part de l’Allemand, c’est bien au début de l’action, lorsque le champion du monde 2014 efface le Français, que la différence fondamentale est créée.

Youtube

Mais plus que le dribble lui-même, c’est la réaction de Kanté juste après avoir été éliminé qui fâche. Sans carburant pour faire marcher le moteur après seulement quarante minutes de jeu, l’ancien de Leicester semble trottiner derrière l’accélération d’Özil, incapable de suivre la cadence. Même l’arbitre court plus rapidement, ce qui a fait naître quelques moqueries de la presse anglaise. Au moment où la balle passe la ligne de but, Kanté n’est pas encore arrivé dans la surface de réparation de Thibaut Courtois, alors que son bourreau a eu le temps de faire un tranquille une-deux avec Alexis Sánchez. Pendant que les Gunners célèbrent leur but, le Blue, bouche ouverte, paraît exténué.


À cet instant-là, la période Leicester semble loin, très loin. L’époque où tout roulait inexplicablement pour N’Golo, symbolisée par le titre incroyable des Foxes, puis par ses titularisations en équipe de France, a pris fin. Dans une équipe qui ne met plus un pied devant l’autre, l’increvable récupérateur n’a pas mis longtemps à se fatiguer. Livré à lui-même dans un système défensif lamentablement défaillant, il n’a pas franchement eu d’autres choix que de se mettre au niveau de ses coéquipiers. Bah oui, N’Golo grandit, et même les plus belles ascensions connaissent leurs épisodes de doute.

Désormais dans la cour des très grands, l’ancien de Leicester ne peut plus compter sur l’effet de surprise. Surtout, il doit maintenant confirmer plus que convaincre, ce qui est toujours le plus compliqué dans le football. Franchement, après seulement deux années à Caen, dont une seule de Ligue 1, puis une saison de bonheur total avec Leicester, achevée par un titre de Premier League et une finale d’Euro, était-ce vraiment raisonnable d’imaginer le petit Kanté rester le meilleur milieu défensif d’Angleterre, sans aucun problème au sein d’un Chelsea à l’agonie derrière ?

Le virage Irlande


En regardant de plus près, les difficultés de Kanté ont débuté lors du championnat d’Europe. Profitant de l’abandon de Lassana Diarra, le Parisien d’origine gratte une place dans le onze type de Didier Deschamps juste avant le début du tournoi. Après deux bons matchs pour autant de victoires et une qualification, il est mis au repos contre la Suisse. Aligné d’entrée face à l’Irlande, c’est lui qui paye la mauvaise première mi-temps des Tricolores.

Sans avoir grand-chose à lui reprocher, si ce n’est son profil pas assez offensif, le sélectionneur ne laisse que les deux Blaise Matuidi et Paul Pogba dans l’entrejeu. Une qualif’ pour les quarts plus tard, la Dèche a définitivement trouvé son équipe de départ. Et N’Golo Kanté n’y figure pas. À cela s’ajoute la déception de la défaite en finale pour le joueur de vingt-cinq ans. Son premier véritable échec.

Plus de ballons donnés, moins de balles récupérées


Vient ensuite la nouvelle saison. Propulsé titulaire indiscutable par Antonio Conte, le champion d’Angleterre 2016 joue l’intégralité des minutes en PL, à savoir 630 (sept matchs sur sept). En apparence, il s’adapte bien. Très bien même, puisqu’il participe grandement au jeu. Problème : le milieu n’est pas aussi efficace qu’en 2015-2016. Certes, il court toujours autant, même davantage (11,5 kilomètres parcourus par match en moyenne contre 10,5 km), réalise beaucoup plus de passes (65 contre 39), mais peine dans ce qui faisait autrefois sa force, c’est-à-dire les tacles (3,5 contre 4,7) et surtout les interceptions (1,7 contre 4,2) selon les statistiques calculées avant la victoire contre Hull. D’où la question : Kanté peut-il être aussi bon dans une équipe qui fait la plupart du temps le jeu, comme la France ou Chelsea, qu’au sein d'un Leicester qui n’avait pas le ballon la moitié du temps ?


Forcément, il est trop tôt pour répondre. Kanté n’a que vingt-cinq ans et n’évolue à Londres que depuis deux mois. D’ailleurs, sur le site de la FIFA, Claude Makelele, à qui on le compare constamment, a bien précisé qu’un laps de temps était nécessaire pour satisfaire les attentes très élevées : « C’est un poste où il est difficile de jouer. Il faut être un leader. Il faut travailler avec ses coéquipiers du milieu de terrain. (...) Il a encore besoin de temps pour bien apprendre ce poste, pour en apprendre sur le football. C’est un jeune joueur que j’aime beaucoup, et j’espère qu’il sera meilleur que je ne l’étais. » Le principal intéressé, lui, ne s’inquiète pas. Ultra calme de nature, il considère qu’il a déjà gagné, vu d’où il vient. Et sait bien qu’il ne croisera pas Özil tous les week-ends.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : District
Fallait pas choisir un club en bois!
Dommage, j'espere qu'il va vite revenir. Tellement impressionnant quand il est à 100%.
DixDier Super Niveau : District
Chelsea fait en effet très peur depuis deux saisons. Jamais facile de débarquer dans un tel club.
1 réponse à ce commentaire.
Gunner's Dude Niveau : DHR
En réalité, s'il est évident que son début de saison est mauvais, il me semble difficile de comparer le joueur de Leicester et celui de Chelsea : ils n'ont pas du tout le même rôle sur le terrain. Les stat que vous nous montrez sont, en cela éloquente : Kante fait quasiment deux fois plus (!) de passes que l'année dernière. C'est bien le signe, comme vous le dites, qu'il participe beaucoup plus au jeu. Or, à Leicester, sa fonction (celle où il a excellé) était seulement de gratter le ballon et de relancer en une passe vers l'avant (c'est également dans ce rôle qu'il a été séduisant en bleu). Il n'est pas fait pour construire des attaques.
En réalité, j'ai du mal à comprendre ce que Conte veut en faire : surtout, son entente avec Matic (qui n'est plus que l'ombre du joueur qu'il a été il y a deux ans) est très très discutable, tout comme la distribution des rôles qui leur sont confiés.
Kante est peut être crevé (en même temps, entre l'épopée Leicester et l'Euro, il y a de quoi) mais, surtout, il joue beaucoup trop haut (et c'est le problème qui se pose sur le but d'Ozil : il n'a rien à faire si haut, c'est un joueur qui doit surtout parcourir le terrain horizontalement, pas verticalement).
Gunner's Dude Niveau : DHR
En réalité, s'il est évident que son début de saison est mauvais, il me semble difficile de comparer le joueur de Leicester et celui de Chelsea : ils n'ont pas du tout le même rôle sur le terrain. Les stat que vous nous montrez sont, en cela éloquente : Kante fait quasiment deux fois plus (!) de passes que l'année dernière. C'est bien le signe, comme vous le dites, qu'il participe beaucoup plus au jeu. Or, à Leicester, sa fonction (celle où il a excellé) était seulement de gratter le ballon et de relancer en une passe vers l'avant (c'est également dans ce rôle qu'il a été séduisant en bleu). Il n'est pas fait pour construire des attaques.
En réalité, j'ai du mal à comprendre ce que Conte veut en faire : surtout, son entente avec Matic (qui n'est plus que l'ombre du joueur qu'il a été il y a deux ans) est très très discutable, tout comme la distribution des rôles qui leur sont confiés.
Kante est peut être crevé (en même temps, entre l'épopée Leicester et l'Euro, il y a de quoi) mais, surtout, il joue beaucoup trop haut (et c'est le problème qui se pose sur le but d'Ozil : il n'a rien à faire si haut, c'est un joueur qui doit surtout parcourir le terrain horizontalement, pas verticalement).
Skywalker Texas Ranger Niveau : DHR
Après Conte a peut-être envie de le transformer en un autre Matuidi, même si je pense qu'il serait intéressant de le polir en tant que sentinelle
1 réponse à ce commentaire.
Gunner's Dude Niveau : DHR
Désolé pour le double post mais bon... So foot et les commentaires, c'est plus trop ça...
Super-Pippo Niveau : CFA
C'est pas ta faute, je pense que quand on répond aux messages, il y a un bug et ça fait apparaître un deuxième post.
1 réponse à ce commentaire.
Je ne sais pas si les statistiques veulent dire grand chose dans la mesure où le jeu de Leicester ne me semble pas comparable à celui de Chelsea. Pourquoi demander à Kanté de faire autant d'interceptions par match avec Chelsea, équipe qui est censée dominer qu'il en faisait à Leceister ?
bestclicpeutsetrompermaispassurvalbuenaninkoulou Niveau : Loisir
Le chelsea de conte ne fait pas le jeu ou alors seulement contre les petites équipes. Ça jouait en défense contre liverpool, ça se fait tordre dès qu'il y a des joueurs en face.

Et pour finir je dirais que ruud a raison pour kanté.
bestclicpeutsetrompermaispassurvalbuenaninkoulou Niveau : Loisir
Le chelsea de conte ne fait pas le jeu ou alors seulement contre les petites équipes. Ça jouait en défense contre liverpool, ça se fait tordre dès qu'il y a des joueurs en face.

Et pour finir je dirais que ruud a raison pour kanté.
Dragged down by the stone Niveau : Loisir
Merci l'ami, regarde ça:
http://sport24.lefigaro.fr/football/etr … ort-828557

Quel pays de cinglés!
1 réponse à ce commentaire.
Senzo Meyiwa Niveau : District
Ouai pour l'Irlande Kanté a été sorti parce qu'il avait déjà un jaune, et qu'un milieu récupérateur prend souvent des jaunes. Deschamps, à 1-0, voulait réorganiser le schéma de manière offensive, c'est vrai, mais aussi et surtout éviter de se retrouver à 10 contre 11 et encore menés...

Pour la suite Kanté est passé sur le banc à cause de la montée en puissance (enfin à cause des montées en puissance) de Sissoko. Le défi est double : à Chelsea, puisque comme c'est dit plus haut et dans l'article, ce début de saison n'est pas folichon ; en EDF aussi, où il y a clairement moyen de se faire une entendre puisque pour le moment la sélection n'a pas de râtisseur (Pogba c'est autre chose). Oui Kanté doit arrêter d'être offensif c'est certain
Omar Listening Niveau : DHR
Je trouve que l'article passe à côté du fait que Conte, comme Deschamps cet été, l'ont fait joué en 6. Or, il excellait dans un double pivot à Leicester, et je suis pas sûr que ses qualités collent au poste : pas la rigueur de placement, ni la justesse dans le jeu long.

Effectivement, je trouve qu'il a plus un profil à la Matuidi en plus technique, box to box, choses simples et propres, présence dans les deux surfaces, comme sur le vent qu'il prend contre özil : en sentinelle, il peut pas lancer lui-même le pressing.
Dragged down by the stone Niveau : Loisir
Vu la complémentarité de Matuidi avec Pogba contre les PB, va falloir se toucher pour qu'il retrouve une place de titu en EDF
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1k 10