Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Le journal de Zlatan

Le jubilé de Zlatan

Cette semaine, Zlatan a inscrit son 30e et dernier but de la saison sur la pelouse de Lorient, n'a pas souhaité regardé la finale de Ligue des champions, et a commencé à planifier ses longues semaines de vacances. Si le Suédois prenait la plume pour raconter ses impressions, voilà ce que cela donnerait. Ou pas.

Modififié
Cher journal,

Zlatan t'écrit avec un peu d'émotion. Me voilà arrivé à la dernière page du journal. Mais ne t'inquiète pas, je ne vais pas pleurer comme une fillette. Je laisse ça à Mister Posh, cette putain de mauviette en slip. Ou à Abidal, monsieur « je garde la foie » . Bref, c'est une année bien remplie qui s'achève. Et elle s'est ponctuée de la même façon qu'elle a débuté : avec un but contre Lorient. Pas franchement l'Orient Express, d'ailleurs, ces nullos. Déjà, comment prendre au sérieux des types qui se font surnommer les Merlus ? Pourquoi pas les Dorades ou les Thons rouges tant qu'on y est ? Ah non, ça, ce serait plutôt le surnom de la sélection nationale de foot féminin espagnol… Ouais, les mecs sont tellement bidons qu'ils ont réussi à encaisser deux buts de Gaméreau. Deux buts de Gaméreau bordel ! Même à l'entraînement, avec Mamadou dans les cages, il n'est pas foutu de marquer deux pions. À mon avis, ils ont surtout fait ça pour lui faire plaisir, histoire qu'il ne se tape pas l'affiche devant ses amis qui habitent encore là-bas. Je ne vois que ça comme hypothèse. Ou bien le gardien avait des gaz. Possible aussi.

Je termine donc la saison avec 30 buts au compteur. Il paraît que personne n'avait scoré autant en France depuis Papon. J'ai vérifié, cela remonte à l'époque de la Seconde Guerre mondiale. Avec notamment un triplé au Vélodrome... Mais bon, le plus drôle dans tout ça, c'est que j'ai vraiment eu l'impression de ne jamais vraiment jouer cette année. Un peu comme si on me laissait marquer des buts parce que je suis Zlatan. Tu sais, comme l'ancienne gloire que l'on laisse marquer lors de son jubilé. Bah sauf que là, c'était mon jubilé tous les week-ends. Je comprends que l'on ait du respect pour Zlatan - enfin, de la peur, plutôt - mais de là à se coucher devant moi, c'en est presque dégradant. Pour eux, hein, pas pour moi. Bon, en même temps, ceux qui ont vraiment essayé de se dresser contre Zlatan en ont gardé les stigmates. Ruffier a désormais un tatouage au fer sur le torse, le genou d'Ecuele le Manga ressemble à un Hentaï, et l'ancien piercing à l'arcade de Lovren, datant de sa période gothique, est remplacé par une cicatrice. Et je ne te parle pas de Nene, qui est désormais en psychanalyse au Qatar.

Bon, à part ça, j'ai vu que le Bayern Munich avait gagné la Ligue des champions contre les potes de Maya l'Abeille. Je te rassure, je n'ai pas regardé le match. Des Allemands qui s'affrontent sur un champ, désolé, ça me rappelle des mauvais souvenirs. Et puis, voir Dany Boon, Roberto Begnini et petit cochon Schweini soulever la Ligue des champions, sincèrement, je m'en tape complètement. D'ailleurs, ça m'étonnait que Robben n'ait jamais remporté la coupe aux grandes oreilles, vu la taille des siennes. Par contre, je peux te dire que ce soir, je vais me régaler devant la finale de la Coupe d'Italie de France. Évian-Bordeaux, l'eau contre le vin, l'ondinisme contre l'ivresse, Khlifa Airways contre Air Diabaté. Du vrai football quoi. Non, je rigole, évidemment, plutôt signer à l'OM que de regarder une telle purge. Je serai en Suède avec Helena et les gosses. Au moins, là-bas, c'est le calme, il n'y a pas d'émeutes comme à Paris. N'est-ce pas ?

En tout cas, l'été qui commence s'annonce long. Pas d'Euro, et pas de Coupe du monde. Même pas une Copa América pour voir Messi se faire ridiculiser par des Boliviens ou des Péruviens. C'est dommage, je serais bien aller me dorer la pilule sur les plages de Rio cet été, car je n'ai jamais eu le teint aussi blanc que depuis que je suis à Paris. Si ça continue, je vais ressembler à Jallet. Mais sans la teinture, rassure-toi. Évidemment, le plus intéressant cet été, ça va être de voir qui va rester à Paris et qui va se tirer. Carlo m'a dit qu'il voulait partir, mais Nasser a fait parvenir un colis piégé chez lui. Du coup, ça lui a fait peur, et ce n'est pas sûr qu'il parte. En même temps, il a tout intérêt à rester, maintenant que Leonardo n'est plus là pour lui casser les couilles. Quel tocard, celui-là, je te jure. Je me demande ce qu'il va bien inventer pour ne pas purger 9 mois de suspension. « Oui, monsieur la commission dé la discipline, jé trouve que vous avez été un peu trop fiscale sur cette décision » . T'as voulu faire le caïd en costard, maintenant tu assumes.

Bon, allez, je vais te laisser. J'ai un avion à prendre pour la Suède. Je laisse Paris derrière moi, ses lumières, ses monuments, ses voleurs de sacs, ses casseurs de vitrines… On m'avait vendu ça comme la ville la plus romantique du monde. Tu parles. Romantique pour ceux qui ont des battes de baseball dans leur sac surtout. Ah c'est sûr que défoncer une terrasse avec la Tour Hefel en décor, c'est plus romantique que de casser un mur dans une cité de Malmö. Je te laisse dans un tiroir à Paris, cher journal. Ça me fera certainement marrer de te relire l'année prochaine, en rentrant de vacances. Car d'ici là, j'aurais certainement oublié le nom de toutes les autres équipes de Serie 1. Et le nom de mes coéquipiers aussi, d'ailleurs. Allez, à bientôt.

Z.

NB : Et si la chrétienne là, la grosse Boutin, elle se marie avec le cousin de Valère Germain, c'est considéré aussi comme de l'inceste ?

PS : Une photo-souvenir de moi (ou peut-être de ma statue au musée Grévin) avec des collégiens certainement membres d'un syndicat ou supporters de Sochaux. Il est évident que le petit Justin Bieber, derrière moi, est amoureux de moi vu les yeux de biche avec lesquels il me regarde. Par contre, le mec en bas de la photo, je me demande à quelle heure il avait entamé l'apéro. Certainement très tôt dans la journée.



PS2 : Une autre photo-souvenir de moi en train de faire un cocktail dans un shaker en argent. Et crois-moi, le vieux à côté de moi, même s'il fait genre en me faisant le signe « non non, pas pour moi » , bah lui aussi, il a entamé l'apéro très tôt dans la journée. Et il l'a fini très tard, aussi.




PS4 : Elle sort quand ?

Ceci est évidemment une fiction. Toute ressemblance avec des faits réels et avérés serait fortuite. Enfin, pas vraiment. Et merci à tous d'avoir suivi le Journal de Zlatan tout au long de la saison. Bande de fous.

Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures 470€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde 2018
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier Podcast Football Recall Épisode 31: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses