En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
Le journal de Zlatan
  1. //
  2. // Paris Saint-Germain

Le journal de Zlatan

Cette semaine, Zlatan a marqué contre Toulouse, puis il a marqué contre le Dynamo Kiev. Comme à tous les matchs, en gros. Et il n'a pas aimé la marionnette des Guignols. Si le Suédois prenait la plume pour raconter ses impressions, voilà ce que cela donnerait. Ou pas.

Modififié
Cher journal,

Ça y est, la saison est enfin lancée. Cette semaine, j’ai disputé deux matches avec mon équipe du Paris Saint-Germain. Je ne vais même pas te dire combien j’ai marqué de buts, puisque c’est évident. Contre Toulouse, ou plutôt « Tout Lose » vu comme ils étaient tout nuls, j’ai mis un plat du pied sur une passe de Ménez. J’étais hors-jeu, mais les arbitres ont tellement peur de moi que personne n’ose siffler quelque chose contre Zlatan. Du coup, j’ai passé la moitié de mon temps devant, à camper. Et de temps en temps, je faisais des petits clins d’œil au juge de ligne, comme ça, juste pour lui mettre la pression. Couillon. Après cela, j’ai joué mon premier match de Ligue des champions avec le PSG. Je ne sais pas qui était l’équipe en face, mais en tout cas, avec leur maillot de la Grèce, tu m’étonnes que leur jeu était pauvre. Et Zlatan n’aime pas les pauvres. Bref, je commence à me sentir bien dans cette équipe. J’aime vraiment bien le petit gros, Verratti, même si je le soupçonne d’avoir des sentiments pour Zlatan, puisqu’il me saute sur le dos à chaque fois que je marque. Je suis sûr qu’il dort avec mon maillot. Pas lavé, évidemment.

Bon, sinon, je suis très énervé contre la chaîne de télévision française Canal+. Les mecs ont fait une marionnette de moi qui ne me ressemble absolument pas. Déjà, ils me font parler avec un accent roumain. Non mais n’importe quoi, pourquoi pas me faire rouler les « r » comme un Tahitien pendant qu’on y est ? Et puis c’est quoi cette connerie de me faire remplacer tous les mots par Zlatan et zlatanner ? Ils m’ont pris pour un Schtroumpf ou quoi ? Tiens, en parlant de grand Schtroumpf, j’ai vu que Galliani se plaignait dans la presse que je ne lui parlais plus. Mais il n’a pas compris ou quoi ? Zlatan n’aime pas les pauvres, il faut que je le répète combien de fois ? Quand Galliani achètera à nouveau des vrais joueurs, et que Milan ressemblera à nouveau à une vraie équipe, peut-être aura-t-on à nouveau des choses à se dire. D’ailleurs, cher journal, j’ai l’impression que le PSG va avoir encore plus d’argent. Une banque du Qatar veut nous donner 100 millions d’euros par an pour apparaître sur notre maillot. Je les comprends. Voir Zlatan porter votre nom sur son torse, c’est un privilège qui se monnaye. Cher.

À part tout ça, nous devons jouer ce week-end en Corse. Je ne comprends pas, on a déjà joué contre la Corse il y a quelques semaines, c’est quoi ce bordel ? À mon avis, je sais pourquoi. Comme j’étais blessé la première fois, la Fédération a payé pour qu’un nouveau match soit joué, avec Zlatan. Je les comprends. Voir Zlatan jouer dans votre stade, c’est un privilège qui se monnaye. Cher. Mais c’est bien, ce nouveau déplacement en Corse, cela va me permettre de croiser Mutu. J’ai lu qu’il avait déclaré : « La Ligue 1, ce n’est pas que Zlatan et moi. » Il a raison. Ce n’est pas que Zlatan et lui. C’est uniquement Zlatan. Bah oui, j’ai beau chercher et chercher encore le nom de Mutu en haut du classement des buteurs, je ne le trouve pas. Je ne vois qu’un seul nom. Il commence par Z. Et ce n’est pas Zoumana, putain ! Je vais te laisser, je descends dîner dans le restaurant de mon hôtel, comme ça les journalistes pourront me prendre en photo et faire un article sur moi, dont le titre sera :
« Exclusif, Zlatan mange au restaurant » . C’est ça, la vie de star. À bientôt. Z.

NB : Je te dis un secret : Lavezzi n’est pas blessé. C’est Carlo qui lui a demandé de dire ça pour ne pas chambouler son schéma tactique.


PS : Tu as vu, Zlatan est tellement grand qu’il peut toucher la barre. Sans même se mettre sur la pointe des pieds. Par contre, le petit nabot derrière les cages, il ne peut pas, lui.



Ceci est évidemment une fiction. Toute ressemblance avec des faits réels et avérés serait fortuite. Enfin, pas vraiment.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88