Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Le journal de Zlatan
  1. //
  2. // Paris Saint-Germain

Le journal de Zlatan

Voilà déjà deux semaines que Zlatan Ibrahimovic a foutu les pied à Paris. Le temps de découvrir ses nouveaux coéquipiers, son coach et l'admiration que les Français lui portent. Si le Suédois prenait la plume pour raconter ses premières impressions, voilà ce que cela donnerait sans doute.

Modififié
« Cher journal,

Je suis content, tu n’as pas été perdu lors de mes nombreux allers et venues entre la Suède, l’Italie, la France et les États-Unis. Je l’ai pourtant bien vu, ce petit couillon qui a essayé de te voler quand je t’avais mis dans ma poche arrière, au moment où je faisais le guignol sous la Tour Eiffel. Bref, cher journal, ça y est, je suis un joueur du Paris Saingermin, c’est officiel. La semaine dernière, j’ai même marqué mon premier but avec le PSG. Tout le monde s’est touché parce que je me suis fait une talonnade enchaînée avec une frappe du gauche. Mais ils n’ont jamais vu les buts de Zlatan, bordel ? Il faut que je leur remontre celui que j’ai marqué contre leur équipe nationale pourrie ?

Je ne vais pas te mentir, je suis un peu crevé. Pour mon premier match, j’ai joué 38 minutes. En vrai, j’aurais pu jouer au moins une heure, mais j’avais un rendez-vous avec mon masseur perso, donc j’ai fait croire à Carlo que j’étais à bout de souffle. Il est sympa, Carlo… Il fait style il a entraîné les plus grands, les « forts caractères » , Drogba, Kakà, Anelka et je ne sais pas qui. Mais je sais qu’il a peur de moi, Carlo, je le vois dans ses petits yeux d’agneau. D’ailleurs, j’ai bien compris qu’il y a certains mecs qui me craignent. Le grand, là, Hoaro, il a même dit qu’il voulait bien me donner le numéro 9 si je lui demandais en français. Il rigole ou quoi ? Déjà, d’une, ce n’est pas Zlatan qui demande des choses, ce sont les choses qui demandent à Zlatan. Et de deux, c’est lui qui me doit des choses, pas l’inverse. Si je veux le 9, j’aurai le 9. Point.

Par contre, il y a un gars que j’aime déjà, à Paris. Il s’appelle Nenê. C’est bizarre, parce que dans mes souvenirs, Nenê, il était grand, il avait les cheveux un peu plus longs, et il jouait à Cagliari. Mais bon… Lui, je l’aime bien. Depuis que je suis arrivé, il tire la tronche. Il fait tout le temps la gueule. Je sens dans son regard qu’il y a quelque chose de mauvais, ça me plait, c’est un gars qui s’en fout que tout le monde le déteste. Par contre, le truc qu’il a dans le nez, là, c’est quoi bordel ? J’ai essayé de lui en voler un, mais moi, ça tient sur une seule narine… Du coup, pour lui montrer mon affection, je l’ai démonté à l’entraînement. Ouais, un coup dans les côtes, comme ça. C’est ma façon à moi de dire aux gens qu’ils mériteraient d’être mes amis. J’avais déjà fait ça avec Antonio, à Milan.

Milan, tiens. Quels tocards ceux-là. Je suis très déçu par Silvio, il a perdu mon estime. Je croyais que c’était un homme comme moi, qui aimait les belles choses, un esthète. Je me suis trompé. Maintenant, qu’il se démerde avec son Pato qui se tape sa fille et son Robinho qui est incapable de marquer des buts si je ne lui offre pas devant le but vide… Voilà, cher journal, mes premières impressions sur Paris. J’ai hâte de découvrir la ville, on m’a dit que certains quartiers ressemblaient à Malmö. Je vais te laisser, je dois aller faire semblant de m’entraîner un peu, car demain, on joue contre une bande de tocards qui font tous 1m12. Des mecs qui ne savent pas conduire des Ferrari. A bientôt.

Z.


PS : Ça c'est une photo souvenir de moi en train de faire de la Capoeira. C'est justement à ce moment-là que le petit con a essayé de te voler.
 »


Ceci est évidemment une fiction. Toute ressemblance avec des faits réels et avérés serait fortuite. Enfin, pas vraiment.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 7 heures Usain Bolt pourrait jouer en Australie 14
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 38