1. //
  2. // Amical
  3. // France-Côte d'Ivoire

Le jour où Zidane, Makelele et Thuram ont effectué leur come-back

Lizarazu, Pirès, Desailly, Makelele, Thuram, Zidane... autant de grands noms qui ont pris leur retraite internationale après l'Euro 2004. Mais un an plus tard, les jeunes Bleus de Raymond Domenech n'y arrivent pas. Pire, la qualification pour le Mondial allemand est compromise ! Alors, virage à 180 degrés : les anciens tauliers arrivent à la rescousse. Et le match amical contre la Côte d'Ivoire à Montpellier sera la première pierre du renouveau.

Modififié
5k 26
« IL REVIENT. » Poing serré, mâchoire grande ouverte et numéro dix sur la poitrine : la photo en plan italien occupe toute la Une de L’Équipe. Ce jeudi 4 août 2005, Zinédine Zidane sort de sa retraite internationale ! Dans son sillage surgissent Claude Makelele et bientôt Lilian Thuram. Un an auparavant, Zizou renversait l’Angleterre à l’Euro en marquant un doublé dans le temps additionnel. Mais l’échec en quarts de finale contre la Grèce l’a conduit à mettre la tunique bleue au placard. « Après la Coupe du monde 2002, il s'est passé quelque chose. L'Euro a confirmé tout cela. Il fallait changer un peu tout ça : changer d'habitudes, d'équipe, de joueurs » , annonçait le capitaine tricolore sur son site internet le 13 août 2004, en parlant de « décision mûrement réfléchie » .

Attention, danger


Top 10 : ces Ivoiriens que la France a laissé filer

Alors, qu’est-ce qui a poussé ZZ, Makelele et Thuram à reprendre du service en équipe nationale ? « Les deux anciens compères du Real Madrid (Thuram n’ayant pas encore officialisé son retour, ndlr) ont compris que le football français était en danger. En danger d’être écarté de la Coupe du monde 2006 » , tonne l’éditorial de L’Équipe à côté de la photo grand format du sauveur. Dès le lendemain, justement, le Galactique madrilène rejette ce costume de « sauveur » , de « Zorro » . « L’équipe de France m’a tellement aidé que j’ai envie de l’aider. J’ai envie d’aider l’équipe de France. J’ai envie d’aider l’équipe de France : je le dis trois fois » , soutient Zidane, toujours dans L’Équipe.


« Leur retour, c’était une volonté en interne, du sélectionneur et de la Fédération, note William Gallas, aujourd'hui consultant pour SFR Sports et qui était alors coéquipier de Claude Makelele à Chelsea. Quand Claude a pris sa retraite, la sélection, on en parlait sans plus. » S’il se souvient des bruits de couloir qui circulaient à ce sujet, Gallas a appris la nouvelle comme le grand public : dans les médias.

Confrontation inédite


Dix points en six matchs. Derrière la Suisse (douze points) et l’Irlande (treize points, un match en plus), les Bleus sont alors troisièmes de leur groupe de qualification et donc provisoirement éliminés de la course à la Coupe du monde. Les hommes de Raymond Domenech vont devoir ramener des points de leurs déplacements périlleux à Dublin, puis à Berne. En attendant, il y a un match de rentrée à Montpellier. Il était prévu de recevoir l’Argentine à Saint-Denis, mais la Fédération argentine a annulé. Puis le Sénégal s’est présenté en remplacement, mais là encore, la Fédération sénégalaise a annulé. Va pour la Côte d’Ivoire et une confrontation inédite.

Malgré l’organisation de dernière minute, la Mosson fait le plein. Évidemment, les « revenants » , tous les trois titulaires, n’y sont pas étrangers. Patrick Vieira blessé, Vikash Dhorasoo complète le milieu quand Florent Malouda et Sylvain Wiltord occupent les ailes derrière Thierry Henry. En face, le trio d’attaque des Éléphants – Didier Drogba, Bonaventure Kalou, Aruna Dindane – a de l’allure. « Je m’en rappellerai toujours, la veille du match, on a travaillé les coups de pied arrêtés offensifs, et Raymond Domenech me disait d’arriver au premier poteau, sans trop d’élan, pour bien couper la trajectoire de la balle » , rembobine William Gallas. À la 27e minute, Wiltord au corner, tête smashée de Gallas. 1-0, comme à l’entraînement ! Ça mérite bien un échange de pouce levé avec le sélectionneur.

Jean-Jacques Tizié, Thierry Gilardi et des cadeaux d'anniversaire


Si Drogba donne quelques sueurs froides à Grégory Coupet, les Bleus retournent au vestiaire avec un avantage flatteur. La seconde période sera plus sereine. L’événement, c’est évidemment le but du capitaine des Bleus. « Sa Majesté » , comme l'appelle Thierry Gilardi à l'antenne. Zidane profite d’une sortie du gardien, Jean-Jacques Tizié, sur un nouveau corner pour planter le deuxième (2-0, 62e). Servi sur un plateau d’argent par Vikash Dhorasoo, Thierry Henry complète la note quelques minutes plus tard (3-0, 65e). « Je me souviens de la date, le 17 août parce que c’était notre anniversaire, à Thierry Henry et moi, et on a tous les deux marqué » , sourit Gallas, qui aura donc inscrit le premier de ses cinq buts chez les Bleus le jour de ses vingt-huit ans.

Le score est sévère pour les Ivoiriens. Les Bleus, eux, amorcent leur renouveau avec cette fameuse victoire en Irlande. Pour Gallas, aucun doute, le retour de Zidane, Makelele et Thuram a été un véritable déclic. « Avec des joueurs comme ça, l'effet prend tout de suite. On s'appuie sur eux, on s'écoute. » Et les retrouvailles à Clairefontaine ? « Comme si de rien n'était. C'était leur château en même temps ! »

Youtube



Par Florian Lefèvre Propos de William Gallas recueillis par FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

De ce match c'est la reprise de Drogba qui m'aura le plus marqué (à 6mn dans le résumé).

Finalement elle met assez peu en danger Coupet, mais ce geste, cette maîtrise !
Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : District
Donc en gros cet "article" est un résumé du Vestiaire de SFR. Pas terrible.
Oui, ça aurait été plus sympa qu'ils nous pondent un article nous expliquant pourquoi ils avaient à l'époque été le seul média foot à s'opposer à ce retour.
Salut J&M,
Sûrement qu'ils en ont parlé dans le Vestiaire si tu le dis, mais je ne me suis pas du tout basé sur ça pour écrire l'article.

Je te souhaite une journée de toute beauté.

FL
Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : District
Soit tu es mauvaise foi (ce dont je doute), soit c'est moi qui ai fait un raccourci entre les déclarations de "Gallas, consultant pour SFR Sport" et "Le Vestiaire". Et comme l'article est articulé autour d'un grand nombre de propos de WG... bref, si je me suis mépris, pardonne-moi.
Ne jamais répondre aux haterz !

Plus sérieusement je regarde pas le Vestiaire, mais si Gallas est consultant dans l'émission j'imagine bien qu'il y a été sollicité pour parler de ce match.
Ce serait étonnant donc que l'article (qui se base sur des témoignages de Willy G) n'ait pas de similarités avec l'émission...
4 réponses à ce commentaire.
didier gomis Niveau : CFA
"Sa Majesté", putain qu'est ce qu'il me manque le Zizou !
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : -1
Ahah je t'ai collé -1 désolé Didier ! (Ça fait pas plusieurs fois que je fais ça ?)

Je me souviens exactement du jour où j'ai découvert cette fameuse Une... " Il revient ! " Serieusement, c'est l'une de mes plus belles émotions pour du foot. J'avais jamais ressenti ce mélange de soulagement et de joie. Soulagement, même pas pour l'équipe de France, mais pour ma propre passion. La retraite de Zidane a vraiment attenté à mon plaisir de regarder du foot.

C'est un peu comme quand la femme de ta vie te quitte, tu te dis que tu ne pourras plus jamais aimer quelqu'un comme ça, que tu ne pourras peut-être même plus jamais aimer du tout.

Tu te morfonds dans le canapé devant tes films de famille, vos highlights, t'ecoutes de vieilles chansons de variétés qui prennent soudain un accent très personnel, tu gardes son vieux maillot jour et nuit sur le dos pis tu te laves plus...

Et puis un beau matin sans crier gare, voilà qu'elle revient ! Enfin qu'il revient !

Putain c'etait merveilleux ! La première chose que j'ai fait après avoir acheté l'Equipe, c'est de passer l'aspirateur partout chez moi pis d'aller prendre une douche.
Ce commentaire a été modifié.
didier gomis Niveau : CFA
Note : 1
Tout pareil, sa retraite était passée tellement inaperçue par rapport à tout ce qu'il avait apporté (quelle humilité au passage lorsqu'il dit qu'il revient parce que l'EDF lui a tant apporté). Ce mec était une symphonie à lui tout seul: ses montées balle au pied un crescendo de vents, ses petits dribbles des pizzicati secs et annonciateurs, ses frappes des coups de cymbales !

Ce mec était un putain d'orgasme à chaque match.

Son retour a été perçu comme un soulagement, surtout que le mec, méga classe oblige marque son but pépère. Zizou a tellement été historique toute sa carrière :

doublé pour la première en bleu avec des buts de fou, inauguration du SDF, doublé en finale, but pour sa dernière au Bernabeu... Je t'aime Yazid !
Ronald Ignoble Niveau : CFA
@Didiergomis @Alegriadopovo

Tout pareil, Zizou baby love, le plus beau, le plus élégant, amour éternel, etc.
3 réponses à ce commentaire.
touchefresh Niveau : CFA
Des retrouvailles qui auraient pu être encore tellement plus belles... Merde moi qui voulait ne plus entendre parler de l'euro 2016, je me retrouve plongé en 2006 ...
C'etait just incroyable... Je pense que cette équipe etait la plus forte EDF que j'ai vu et ceci malgré raydo.
On avait quasiment les meilleurs joueurs à chaque poste;Henry Zidane Viera Makelele Thuram Abidal c etait costaud
Sagnol au niveau d'Abidal et Gallas au dessus de Thuram en 2006.
Zidane est quand même sur la fin même si il s'amuse avec les brésiliens en 1/4.
Le très grand bonhomme de 2006,c'est Patrick Vieira.
De loin,de très loin.
Et décisif quand il le fallait.
2 réponses à ce commentaire.
Khamu_the_Scot Niveau : District
Ce qu'on apprend surtout c'est que c'est en suivant les conseils de Domenech que Gallas a marqué ! Qui a dit que Raymond n'avait servi a rien dans la gestion de l'équipe ?
Surtout pas moi ! C'est également le genie de Raymond qui a permi de remporter le choc face à la Bosnie grace à son coaching gagnant : lui seul avait vu que Julien Faubert était celui qui allait marquer le but de la victoire.
1 réponse à ce commentaire.
La défaite de 2006 est bien plus lourde que celle de 2016;le parcours de 2016 était extrêmement facile comparé a celui de 2016 ou le seul challenge relevé a été la victoire contre l Allemagne le reste c était de la fantaisie.le portugal de figo et c.ronaldo le bresil de ronaldinho et ronaldo l espagne de villa et xavi. Il y avait vraiment de l adversité c etait pas la clapping islandais
D'autant que perdre contre le Portugal, pays qui n'avait jamais gagné de trophées malgré des générations de dingue (notamment celle des Figo, Rui Costa, Deco...), ça fait moins mal que contre l'Italie, ou l'Allemagne, l'Angleterre (parce que les rosbifs...) ou l'Espagne
1 réponse à ce commentaire.
Comme quoi le foot ça marque. Je me souviens précisément où j'étais le jour de l'annonce de leur retour. J'étais au camping avec mes parents et je vois mon père revenir du bureau de tabac avec L'Equipe et qui me le montre en me disant "T'as vu ça !!!"
Putain pareil j'étais en vacances en Corse et allant acheter le pain je tombe sur la une de l'équipe, assez énorme comme sensation
1 réponse à ce commentaire.
Quelqu'un peut confirmer que ce jour là à Montpellier, Zidane souffre un peu de sa jambe droite et tir quelques coups de pieds arrêtés pied gauche ? (Dont un coup-franc devié par le mur en corner?)
Je ne sais pas s'il souffrait mais oui je m'en souviens. Et même à l'époque le commentateur disait que c'était pour maximiser les chances de marquer car les corners entrants débouchaient plus souvent sur des buts (selon les stats)
didier gomis Niveau : CFA
putain de génie ce zizou !
2 réponses à ce commentaire.
Magiciendestenebres Niveau : District
Ce moment magique à la télé, j'étais tout gamin et JE vois mon idôle qui lache un , " y a que les cons qui ne changent pas d'avis " .. Je ne serais jamais objectif JE le sais , mais c'est le meilleur .
On peut parler de tous les records de Messi ou Cricri, sur le terrain, aucun des deux ne m'aura fait rêver comme Zizou. Avec lui chaque prise de balle, chaque contrôle, chaque passe était un délice. Et je ne parle pas de sa capacité à être là dans les grands évènements ou à renverser la vapeur lorsque son équipe était en difficulté.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
5k 26