1. //
  2. //
  3. // Tottenham-Everton

Le jour où Tottenham a démoli Everton 10-4

Tottenham contre Everton, c’est l’histoire d’un duel entre deux clubs qui font partie des grands de l’histoire du football british, mais qui courent depuis des années derrière un nouveau titre. Ce dimanche, les Spurs, deuxièmes du classement, reçoivent les Toffees, septièmes. L’occasion de revenir sur l'un de leur duel historique, il y a bientôt 60 ans.

Modififié
11 octobre 1958. À une époque où le Ballon d’or s'appelait Raymond Kopa (RIP), les Spurs ne font pas partie de l’élite anglaise comme c’est le cas aujourd’hui : ils n’ont remporté qu’un championnat et deux FA Cup. Everton, de son côté, est déjà plus reconnu : son nom figure déjà au palmarès de cinq championnats et de deux coupes. Pourtant, en ce début de saison 1958-59, si les deux clubs végètent en bout de classement, c’est bien Tottenham qui est devant. Le club londonien pointe à la 16e place sur 22, avec 9 points seulement en onze rencontres (trois victoires, trois nuls, cinq défaites), tandis qu’Everton se trouve encore plus bas, en 20e position, avec 8 points.

Après un début de championnat très compliqué, les Spurs ont un peu redressé la barre et restent sur un bilan de six points sur dix (à l’époque, une victoire vaut deux points, ndlr). Les Toffees, qui ont entamé la saison sur une série de six défaites, sont, eux aussi, sur une pente ascendante : de leurs cinq dernières rencontres, ils en ont remporté quatre. Ce match de bas de classement peut donc marquer un coup d’arrêt pour l’un des deux adversaires, qui veulent chacun continuer sur sa lancée. Les 38 000 spectateurs présents à White Hart Lane ne sont pas près d’oublier ce qui va se passer.

Nicholson, le disciple


Tottenham prépare son match d’une façon pour le moins rock and roll. Quelques jours avant la rencontre, le coach, Jimmy Anderson, quitte le club. Bill Nicholson, qui est déjà dans le staff et connaît parfaitement la maison – il y a joué toute sa carrière, de 1938 à 1954, et a donc participé au premier titre en 1951 – s’entretient avec la direction. Selon certains, Anderson était à Tottenham ce que Franck Passi est aujourd’hui à Lille : un intérimaire, en attendant l’élu. Nicholson était vu comme le disciple d’Arthur Rowe, qui l’avait eu sous ses ordres et qui avait mené Bill et les Spurs vers leur premier titre en 1951. Plutôt réticent au premier abord, Nicholson se dit que l’arrivée d’un nouveau coach pourrait lui coûter sa place. Il accepte donc le poste, mais l’annonce officielle ne se fait que le matin du match. « On ne savait pas que Bill avait été désigné coach, jusqu’à ce qu’il arrive le jour du match » , raconte Terry Medwin, l’un des buteurs du jour.


Ce changement d’entraîneur, aussi surprenant soit-il, va en tout cas donner des ailes aux Spurs. « On était tristes d’apprendre que Jimmy Anderson devait s’en aller, mais on était contents pour Bill, se rappelle Smith, le capitaine de l’époque. Croyez-moi, on a joué ce match pour lui. » Dans l’effectif du jour, on retrouve déjà des joueurs qui grimperont au firmament du football anglais les années suivantes sous la houlette de Nicholson : Peter Baker, le latéral droit, Danny Blanchflower, nommé joueur de l’année la saison précédente et futur capitaine du grand Tottenham de Nicholson, ou encore l’attaquant Bobby Smith. L’une des décisions importantes de Nicholson sera aussi de remettre en selle Tommy Harmer, « le Charmeur  » , très apprécié par les fans pour ses dribbles et son agilité au ballon et qui sera l’un des artisans de la victoire.

Des débuts en fanfare


Les premiers instants de ce match entre Tottenham et Everton sont décrits à l’époque par le Daily Mirror comme une « avalanche » . Dès la deuxième minute, Alf Stokes ouvre la marque pour les Lillywhites. Everton, qui sera loin d’être ridicule pendant le match malgré la sévérité du score, égalise très vite via Jimmy Harris. La suite de la mi-temps ressemble à un match de Wimbledon : Tottenham fait le break et mène 6-1 après le premier set, grâce à Smith, qui en plante deux, George Robb, Terry Medwin et à nouveau Alf Stokes, qui inscrit son doublé.


La deuxième période commence comme la première, avec un but très rapide : les Toffees réduisent l’écart comme ils peuvent et reviennent à 6-2 par Jimmy Harris, à nouveau. Pas de quoi faire douter les Spurs sauce Nicholson, qui continuent à planter les roses dans le but d’Albert Dunlop, le gardien d’Everton : un troisième et un quatrième but de Smith et un de Tommy Harmer portent le score à 9-2. L’attaquant des Toffees Jimmy Harris se permet quand même d’inscrire un triplé pour revenir à 9-3 à la 83e. Dans les dernières minutes de la rencontre, Johnny Ryden fait trembler pour la dixième fois les filets d’Everton, et l’Écossais Bobby Collins inscrit le quatrième des siens. 10-4, merci.

Les prémices de la gloire


Personne ne le sait à l’heure où l’arbitre siffle la fin de la rencontre, mais ce premier match resplendissant – la plus nette victoire de l’histoire des Spurs à l’époque – de l’ère Nicholson augure de bien belles années pour les Londoniens. Tottenham finit tout de même en bas de classement à la fin de la saison, à une peu réjouissante 18e place – alors qu’Everton termine 16e –, mais la gloire est proche. Très apprécié par les supporters et par ses joueurs, Nicholson va tirer le maximum de son équipe pour aller au plus haut. « Il vaut mieux échouer en visant haut, que réussir en visant bas. Chez les Spurs, on met nos objectifs très haut pour que, même dans nos échecs, il y ait un écho de gloire » , disait-il à ses joueurs, selon le capitaine Danny Blanchflower. « Bill était un grand homme comme joueur, et comme entraîneur. Tout le monde le respectait, explique Terry Medwin, buteur lors du 10-4 d’octobre 1958. C’était quelqu’un de très calme, mais il te remontait vite les bretelles s’il y avait un problème. Tout était très chouette quand Bill était notre coach, c’était très agréable. »


Deux saisons plus tard, Nicholson emmène les Lillywhites sur le toit de l’Angleterre : lors de la saison 1960-1961, Tottenham réalise le doublé Coupe-Championnat. Ils sont les premiers à réaliser cet exploit dans l’histoire du football britannique. Danny Blanchflower, déjà présent lors de la victoire 10-4, sera d’ailleurs nommé joueur de l’année à l’issue de la saison. Par la suite, Nicholson et les siens remportent encore deux FA Cup, en 1962 et 1967. Ils deviennent aussi le premier club britannique à remporter un tournoi européen majeur, la Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe, en 1963 et, neuf ans plus tard, inscrivent également leur nom au palmarès de la Coupe UEFA 1972. Si l'on compte également les deux Coupes de la Ligue de 1971 et 1973, l’armoire à trophées de Bill Nicholson en tant qu’entraîneur des Spurs est donc garnie de huit titres. Soit près de la moitié du palmarès de Tottenham (dix-sept titres depuis la création du club) dans les compétitions majeures. Ce n'est pas pour rien qu’une route menant à White Hart Lane, le stade qui a accueilli ses exploits, porte son nom.



Par Arthur Lejeune Propos de Terry Medwin et Bobby Smith recueillis sur le site du club.
Propos de Blanchflower, citant Nicholson, recueillis sur le site du National Football Museum.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

this is anfield Niveau : DHR
j'adore Sf pour ce genre d'articles , ca me donne l'envie de relire rouge ou mort de David Peace
Bolek03
Article intéressant. <iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5dxiv7_taxi_auto?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
Ce commentaire a été modifié.
Ce que les articles français oublient toujours de mentionner concernant le Tottenham de Billy Nicholson du début des années 60, c'est que cette équipe a crée une mini-révolution tactique.

Se présentant comme un WM classique, avec en défense Peter Baker, Ron Henry et Maurice Norman; au milieu Danny Blanchflower et l'écossais Dave Mackay; l'ailier gauche gallois Cliff Jones et à droite Terry Dyson; les "inside forwards" Les Allen et l'écossais John White; et en pointe le très sous-estimé Bobby Smith (13 buts en 15 sélections avec l'Angleterre).
Cette équipe pratiquait en fait au cours du match un ambitieux 3-3-4 avec John White reculant au milieu de terrain avec Blanchflower et Mackay, les deux n'hésitant jamais à repiquer dans l'axe, et Les Allen jouait déjà un rôle de 9 et demi, gravitant derrière Bobby Smith et revenant constamment faire le pressing dans l'axe.

Après le doublé de 1961, Les Allen est remplacé par le légendaire Jimmy Greaves, transféré de Milan en Décembre de la même année après un passage en Italie où il ne s'est pas entendu avec l'entraineur Nereo Rocco concernant son régime alimentaire et son manque de discipline. Les effets ne se feront pas attendre, 21 buts en 22 matchs, vainqueur de la Cup et Tottenham finit 3e en 1962, 2e en 1963 avec la Coupe des coupes, 1er trophée européen pour les anglais. Jimmy Greaves est depuis, le meilleur buteur de tous les temps du championnat anglais.
Hier à 22:21 City remporte le derby de New York 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:50 Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 10
vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8